Le véritable petit déjeuner turc : ingrédients et recettes

12 Mar 2024

En Turquie, le petit déjeuner s’appelle « kahvaltı ». C’est un repas complet et copieux. Il est à la fois salé et sucré. Ses ingrédients traditionnels varient selon la région mais les principes de bases sont assez similaires.

Le fromage (peynir)

kasseri turc

kasseri turc

Le fromage est un aliment essentiel dans la culture turque. Il n’est pas rare d’avoir plusieurs fromages différents pour un même petit déjeuner turc.

Le fromage de brebis feta (beyaz peynir) est un classique incontournable et probablement le plus connu même si on l’associe plutôt à la Grèce.

Mais il y a d’autres fromages populaires :

  • kasseri : un fromage à pâte dure de lait de brebis non pasteurisé
  • lor : un fromage de chèvre frais équivalent du fromage cottage.
  • civil peyniri : un fromage présenté en longs filaments avec une texture singulière.

La mıhlama

mıhlama

mıhlama turc

Egalement connue sous le nom de « kuymak » dans certaines régions, est un plat traditionnel turc originaire de la région de la mer Noire. C’est une fondue crémeuse avec du fromage, du beurre et de la farine de maïs qui lui donne une texture épaisse.

On fait fondre le beurre dans une poêle, puis on ajoute la farine de maïs pour créer une base épaisse. Le plat est souvent servi directement dans la poêle, chaud et bouillonnant, accompagné de pain frais pour tremper dans ce mélange riche et savoureux.

Le pain et les pâtisseries

Simit

Simit turc

Le simit est la véritable star du petit-déjeuner turc. Ce délice est un pain de forme circulaire (un genre de bagel) aux graines de sésame. On y tartine fromage, tapenades et confitures, voire même on le trempe directement.

Poğaça

poğaça

Il y a aussi la poğaça, une sorte de brioche salée avec une texture moelleuse parfois parsemée de graines de nigelle pour lui donner plus de goût. On peut la tremper dans le thé ou le café.

Le boyoz

boyoz

Le boyoz turc est une pâtisserie originaire de la ville d’Izmir, sur la côte égéenne de la Turquie. Elle est réputée pour sa texture moelleuse et feuilletée, et son goût légèrement salé. Cette pâtisserie est devenue une partie intégrante de l’identité culinaire d’Izmir.

Katmer

katmer turc

Le katmer est une sorte de pâtisserie feuilletée, légère et croustillante préparée avec une pâte phyllo très fine. Il peut être farci d’un mélange de pistaches concassées et de crème riche et onctueuse.

Gözleme

gözleme

Le gözleme est une sorte de galette farcie avec du fromage, des épinards, de la viande hachée, des pommes de terre… C’est un choix pour un petit déjeuner rapide sur le pouce mais il peut se manger à toute heure de la journée.

Confitures et tartinades

pekmez

Pekmez

Pour un petit-déjeuner turc typique, le choix des tartinades est essentiel. Il y en a des sucrées et des salées.

Parmi les choix salés, la tartinade d’olives noires est un grand classique. Elle se marie parfaitement avec le pide.

Pour ceux qui penchent vers les saveurs plus douces au réveil, le pekmez est une mélasse riche et sucrée coulée sur une fine couche de tahini. Le tahini est une pâte issue du broyage de graines de sésame. Sa texture onctueuse et sa saveur riche et noisettée en font un ingrédient polyvalent, parfait tant pour les recettes sucrées que salées.

Le çemen, prononcé « tchémen », est une pâte à tartiner épicée, composée de concentré de tomate et de poivron rouge, agrémentée d’épices et de noix. Cette tartinade est prisée pour son goût prononcé et sa texture unique, parfaite pour accompagner divers pains et grillades.

Enfin, la popularité des pâtes à tartiner à base de noisette (comme le Nutella) en Turquie reflète l’importance de ce fruit à coque dans la culture gastronomique du pays.

Bal Kaymak

Bal Kaymak turc

Signalons aussi le « Bal Kaymak » qui combine miel et crème. Une dinguerie ! Le kaymak est une sorte de crème fraîche épaisse et onctueuse. Sa texture riche et son goût légèrement sucré en font le complément parfait pour le miel. Le Bal Kaymak est fréquemment dégusté étalé sur du pain frais ou des petits pains, comme le simit.

Les oeufs et la viande

sucuklu yumurta

Le sucuklu yumurta, des œufs agrémentés de saucisses, est un plat apprécié dans la cuisine turque. Cette préparation consiste à faire cuire des œufs avec du sucuk, une saucisse épicée. Ensuite, on pourra tremper des morceaux de pain pide dans les huiles épicées libérées par la cuisson de la saucisse. Gras mais délicieux !

Pour ceux qui préfèrent une option sans viande, le menemen est une excellente alternative. Ce plat consiste en des œufs brouillés mélangés à des poivrons, des tomates, et de la ciboule, le tout relevé d’une touche d’origan.

Les légumes

Une assiette de tomates et de concombres, connue sous le nom de « Domates & Salatalık », est un complément rafraîchissant qui apporte un peu de légèreté et de fibres au repas. Parfois assaisonnée d’un peu d’huile d’olive, de sel et de poivre, ou de piment, cette assiette ajoute une touche de fraîcheur bienvenue en été.

On peut aussi agrémenter son petit déjeuner de quelques olives (Zeytin).

Le thé et le café

thé turc Çay

Ce sont deux boissons emblématiques de la Turquie et des facteurs de socialisation indispensables.

Thé turc (Çay)

Le thé turc, appelé « çay », est une pratique culturelle. Servi dans de petits verres en forme de tulipe, il se caractérise par sa couleur rougeâtre intense. Le thé est préparé dans un ustensile spécial appelé « çaydanlık », un ensemble de deux théières empilées l’une sur l’autre. L’eau est bouillie dans la théière inférieure, tandis que les feuilles de thé sont placées dans la théière supérieure pour infuser avec la vapeur de l’eau bouillante.

Le thé turc est généralement servi avec deux (énormes) cubes de sucre à côté. Il est bu tout au long de la journée, que ce soit au petit-déjeuner, pendant les pauses de travail…

Café turc

Le café turc est connu pour sa méthode de préparation à part et son goût très intense. Les grains de café sont moulus très finement en poudre puis cuits avec de l’eau et souvent du sucre dans un petit pot appelé « cezve ».

Le café turc est ensuite servi dans de petites tasses avec le marc de café qui se dépose au fond de la tasse et qu’on ne boit pas. Le goût est riche, fort, et légèrement épais en bouche.

Pour aller plus loin

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Avoir des courbatures après une activité physique est le signe que les muscles ont bien travaillé. Mais le revers de la médaille, c'est que l'on ressent des douleurs et une raideur caractéristiques. Les courbatures réduisent la vitesse de contraction des muscles de 5...

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Selon l'INSERM, le nombre de cas d'infections urinaires a été estimé à 3200 pour 100 000 femmes en France. On dénombrait 625.000 cas d'infections urinaires en France par an en 2009. Les bactéries sont à l'origine d'environ 95 % des infections urinaires. Les...

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Une fatigue généralisée, de la fièvre, des courbatures et douleurs musculaires, le nez qui coule et une toux sont souvent les premiers signes d'une grippe (1). ⚠️ L'état grippal survient généralement lors d'une infection virale, telle que la grippe. Il peut également...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.