Comment lancer une conversation : le guide pour les timides

13 Sep 2023 | Développement personnel

La simple idée d’entamer une discussion avec des inconnus vous semble être une épreuve redoutable ? Vous êtes loin, très loin, d’être le seul. En fait, la majorité des gens sont de nature introvertie quand il ne se sentent pas encore en confiance.

Peut-être vous dites-vous que les petites phrases bateau du type « il faut chaud aujourd’hui » sont juste du blabla ? Mais en fait, c’est un vrai outil social qui a une grande utilité. Il sert à briser la glace et à rendre l’atmosphère plus détendue quand on rencontre quelqu’un pour la première fois.

Des échanges rapides et légers peuvent vous aider à trouver des choses en commun avec l’autre personne. Vous aimez le même sport ? Vous avez des goûts musicaux similaires ? Bingo, vous avez déjà quelque chose sur quoi construire une conversation plus intéressante.

Il faut voir le « small talk » comme un tremplin. C’est votre entrée vers des relations professionnelles enrichissantes, de nouveaux contacts et un plus grand confort dans toutes sortes de situations sociales.

Voici plusieurs conseils, stratégies et questions d’entrée en matière qui vous aideront à briser la glace.

3 règles de base pour engager une bonne conversation

1- Posez des questions

J’ai remarqué que la plupart des gens aiment qu’on leur pose des questions (pas trop personnelles, bien sûr). Même les plus réfractaires s’ouvrent petit à petit à mesure qu’on creuse un sujet qu’ils apprécient.

Je n’y vois pas de prétention de leur part, ni même une forme de narcissisme : c’est simplement que parler de soi est naturel puisque c’est le sujet que l’on connaît le mieux.

Donc, il ne faut pas hésiter à poser des questions aux inconnus, en commençant par des questions d’ordre général selon le contexte. Par exemple, à un mariage : « Comment connaissez-vous les mariés ? »

Le but du jeu (car c’est un jeu) est de découvrir quels sont les passions et centres d’intérêt de votre interlocuteur. Cela vous permettra de trouver des points communs et ainsi d’orienter la conversation vers un domaine que vous maîtrisez aussi. Ce sera ainsi l’occasion d’un enrichissement mutuel.

2- Écoutez attentivement et ne coupez pas la parole

Dietrich Bonhoeffer, théologien et écrivain allemand, nous a laissé cette précieuse leçon : « Écouter l’autre est le premier acte de bienveillance en communauté ».

Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment, écouter ? Ce n’est pas simplement marquer ce temps d’attente avant de vite rebondir avec ses propres idées ou points de vue. C’est surtout faire preuve d’une réelle empathie.

Le contact visuel est aussi primordial. Pas besoin de fixer l’autre personne, mais regarder ses yeux suffisamment longtemps pour en connaître la couleur est un signe d’attention et de présence.

De plus, le timing est crucial lorsqu’il s’agit de poser des questions. Bien sûr, poser des questions peut enrichir le dialogue, mais cela doit être fait au bon moment. L’idée est de ne pas interrompre le fil de pensée de votre interlocuteur ou de changer brusquement de sujet. Une stratégie possible est de reformuler ce que votre interlocuteur vient de dire, pour être sûr d’avoir bien compris.

Vous pouvez aussi marquer une pause lorsque votre interlocuteur a terminé, pour bien analyser ce qu’il vient de dire. Cela ne donnera que plus d’importance à sa parole et le valorisera.

3- Gardez la conversation positive

Sourire lors d’une conversation contribue à créer une atmosphère agréable et détendue. Un sourire sincère peut servir de pont entre les personnes et faciliter la communication.

Éviter les sujets qui fâchent, comme la politique ou la religion, est souvent une bonne stratégie lorsqu’on s’adresse à des inconnus ou dans un contexte formel.

Demander des conseils ou l’avis de quelqu’un est un excellent moyen de montrer votre humilité et votre respect envers l’autre. En faisant cela, vous accordez de la valeur à leur expertise et à leurs idées. Cette démarche est hautement constructive : elle permet non seulement d’élever le niveau de la discussion, mais aussi de favoriser une relation basée sur l’échange et le respect mutuel.

👉 Vous pouvez découvrir le pouvoir de la pensée positive dans cet article explicatif.

Comment amorcer une conversation naturellement ?

femme souriante en pleine conversation

1. Eviter de trop cogiter et rester spontané

On a tous tendance à être absorbés par nos propres pensées, à fixer notre attention sur notre apparence, notre façon de nous tenir ou même la sonorité de notre rire…

Voici le scoop : la plupart des gens sont, eux aussi, trop occupés à se concentrer sur eux-mêmes pour se concentrer sur vous. Et voici la cerise sur le gâteau : si quelqu’un devait vraiment vous juger à cause de votre coupe de cheveux ou de vos chaussures, c’est probablement quelqu’un avec qui vous ne voudriez pas traîner de toute façon.

2. Commencez simplement

Toutes les grandes conversations ne doivent pas commencer par une observation profonde, philosophique ou humoristique. Des commentaires ou questions simples pour briser la glace sont un excellent point de départ.

Quelques exemples :

  • « Le temps est vraiment agréable aujourd’hui, vous ne trouvez pas ? »
  • « La nourriture ici est délicieuse, vous êtes d’accord là-dessus ? Qu’avez-vous préféré jusque là ? »
  • « Comment connaissez-vous l’hôte ? »
  • « Vous passez un bon moment j’espère ? »

Parler du temps, de la salle ou de la nourriture peut sembler cliché, mais il y a une raison pour laquelle ce genre d’entrée en matière fonctionne si bien. C’est une manière simple et facile de démarrer une conversation, en offrant une base commune entre deux inconnus. Parler de choses insignifiantes peut conduire à d’autres discussions sur les préférences personnelles, les origines, les loisirs qui peuvent aider à créer des liens même fugaces.

3. Présentez-vous

Souvent, lancer une conversation est aussi simple que de dire son nom. C’est une manière directe d’ouvrir le bal, et cela permet à l’autre de répondre sans se sentir acculé.

Et si jamais le pire se produit et qu’un silence pesant s’installe ? Pas de panique. Vous pouvez toujours relancer avec une petite question, du genre : « Et vous, c’est comment ? » Si ça ne marche pas, inutile de vous accrocher à cette déception. Il vaut mieux tourner la page et avancer.

4. N’ayez pas peur du silence

Le silence peut créer un malaise, certes, mais il ne signifie pas nécessairement un rejet en bloc.

Nous vivons dans un monde où l’on nous pousse à remplir chaque espace social avec du mouvement, du son et des tentatives incessantes pour initier le dialogue. Mais le silence n’a rien de néfaste en soi. Au contraire, si nous apprenions à l’apprécier, nous découvririons que ces moments de pause dans une conversation peuvent en réalité favoriser une véritable connexion entre les personnes. Ces blancs offrent un espace pour la réflexion et l’authenticité, des éléments essentiels pour toute interaction significative.

5. Commencez par un compliment sincère

Quoi de mieux pour rayonner de positivité que de faire en sorte que quelqu’un se sente bien dans sa peau ? Si l’art du compliment ne vous est pas familier, les premières tentatives peuvent paraître maladroites.

Pourtant, un compliment sincère est souvent un excellent point de départ pour établir une relation de confiance et de bienveillance. C’est une approche simple mais efficace pour tisser des liens et diffuser une énergie positive.

Par exemple :

  • « J’ai adoré la question que vous avez posée lors de la présentation de toute à l’heure. »
  • « Vos boucles d’oreilles sont magnifiques. »
  • « J’ai entendu parler de votre travail, je suis très impressionné. »

Comment poursuivre une conversation déjà commencée ?

Discuter avec des inconnus peut être délicat, et les astuces pour briser la glace ont leurs limites. La clé, c’est une écoute active pour adapter votre discours et mettre l’autre à l’aise.

Voilà comment sortir du superficiel lors d’un premier échange et gagner en profondeur.

1. Posez beaucoup de questions

Comme déjà évoqué dans cet article, pour réussir vos conversations, l’ouverture et la curiosité sont essentielles.

Posez des questions qui touchent à la fois le professionnel et le personnel. Optez pour des questions ouvertes, celles qui ne peuvent pas être balayées par un simple « oui » ou « non ».

Ces questions poussent votre interlocuteur à réfléchir et à partager plus d’informations, vous permettant ainsi de creuser davantage et de maintenir un dialogue enrichissant

2. Concentrez-vous sur les intérêts communs

Il n’est pas nécessaire de cantonner la discussion à des sujets professionnels ; cherchez d’autres points communs.

Peut-être partagez-vous des goûts en matière de mode, un amour pour un sport en particulier, ou même une passion pour la musique.

Une seule affinité peut ouvrir la porte à une multitude de sujets de conversation intéressants.

30 idées de questions pour briser la glace en toutes circonstances

Questions générales pour maintenir la conversation

  1. Qu’avez-vous prévu de faire ce week-end ?
  2. Quels sont vos restaurants préférés dans le coin ?
  3. Vous suivez récemment le sport / une émission de télévision / les actualités de tel ou tel sujet ?
  4. Vous êtes déjà venu ici ?
  5. Je vais me faire un café / prendre un verre, quelqu’un d’autre en veut un ?
  6. Comment vous êtes-vous intéressé à ce domaine en premier lieu ?
  7. Quels sont vos restaurants préférés en ville ?
  8. Avez-vous des projets de vacances pour cette année ?
  9. Connaissez-vous des endroits sympas à visiter dans la région ?
  10. Quel est le meilleur conseil que quelqu’un vous ait jamais donné ?

Questions pour débuter une conversation avec des enfants

  1. Quand tu seras adulte, dans quelle maison habiteras-tu ? Voudrais-tu un toboggan de la chambre au salon ?
  2. Qui gagnerait dans un combat, un robot ou un dinosaure ?
  3. Si tu pouvais avoir un super-pouvoir, lequel choisirais-tu ?
  4. Quel est ton héros ou héroïne préféré(e) ?
  5. Si tu étais invisible pendant une journée, que ferais-tu ?
  6. Si tu devais voyager dans le temps, à quelle époque irais-tu ?
  7. Si tu pouvais parler à un animal, quel animal choisirais-tu ?
  8. Quel est le métier le plus cool du monde selon toi ?
  9. Quelle est ta matière préférée à l’école ?
  10. Si tu avais trois vœux, que demanderais-tu ?

A un mariage

  1. Vous êtes de la famille du marié ou de la mariée ?
  2. J’adore votre tenue, où l’avez-vous trouvée ?
  3. J’espère qu’ils nous ont assis à côté du bar.
  4. Ça vous dit de faire un pronostic sur la durée des discours ?
  5. Vous êtes plutôt team DJ ou team orchestre pour les mariages ?
  6. La piste de danse m’effraie. Ça vous dirait d’être mon partenaire de danse pour la première danse ?
  7. Je suis nul en photos de mariage, avez-vous des astuces ?
  8. Quelle est votre chanson préférée pour un mariage ?
  9. Je parie que je peux deviner comment vous êtes lié aux mariés.
  10. Avez-vous déjà attrapé un bouquet à un mariage ?
  11. Êtes-vous prêt pour la danse des canards ? C’est incontournable, non ?
  12. La mariée était sublime, ne trouvez-vous pas ?

A une réunion entre voisin

  1. Vous habitez dans l’immeuble depuis combien de temps ?
  2. C’est vous qui avez ce superbe jardin sur le balcon ?
  3. Vous avez déjà eu des problèmes de bruit ?
  4. Est-ce que vous connaissez tout le monde ici ?
  5. Que pensez-vous du projet de rénovation de la cour ?
  6. Vous êtes au courant pour le nouvel ascenseur ?
  7. Avez-vous des astuces pour trier les déchets ? Je suis un peu perdu.
  8. Je ne me rappelle plus, êtes-vous du troisième ou du quatrième étage ?
  9. Le voisin du cinquième est musicien, n’est-ce pas ?
  10. Vous êtes pour ou contre l’installation de caméras de sécurité ?
  11. Que pensez-vous de l’idée de créer un jardin partagé ?
  12. J’ai entendu dire qu’ils vont ouvrir une nouvelle épicerie à proximité, vous en savez plus ?
  13. Comment trouvez-vous la gestion de la copropriété ?

Lors d’une réunion professionnelle avec des collègues inconnus ou d’un autre service

  1. Quels sont les plus grands défis auxquels votre équipe est confrontée en ce moment ?
  2. Comment trouvez-vous le rythme de travail ici ?
  3. Avez-vous déjà travaillé avec le responsable de ce projet ?
  4. Quelle est votre impression sur l’ordre du jour de la réunion ?
  5. Comment l’intelligence artificielle a-t-elle changé votre façon de travailler ces dernières années ?
  6. Je trouve cette salle de réunion vraiment moderne, vous ne trouvez pas ?
  7. Comment s’est passée votre arrivée ce matin ? J’ai trouvé le trafic terrible.
  8. Quel genre de projets occupe la plupart de votre temps ces jours-ci ?

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

6 illustrations pour comprendre l’empathie et ses bienfaits

6 illustrations pour comprendre l’empathie et ses bienfaits

L'empathie peut-elle changer le monde ? A-t-on besoin de donner des cours d'empathie à l'école ? Et cela peut-il s'apprendre ? Comment savoir si je suis empathique ou pas ? Est-ce un avantage ou un inconvénient ? Pour pouvoir répondre à ces questions, il faut déjà...

Comment s’aimer soi-même (selon les thérapeutes et spécialistes)

Comment s’aimer soi-même (selon les thérapeutes et spécialistes)

L'amour de soi est un thème en vogue, c'est indéniable. On rencontre partout des mantras bouddhistes prônant la compassion envers soi, tout comme une pléthore de messages de positivité qui peuvent, malheureusement, virer à la toxicité. "Il suffit de s'aimer soi-même",...

7 techniques efficaces pour arrêter de procrastiner

7 techniques efficaces pour arrêter de procrastiner

Demain, je commence ! Tel pourrait être le slogan des procrastinateurs. La procrastination, cette tendance à tout remettre au lendemain, touche 85% des français selon une étude Odoxa de 2019. Le problème concerne même 92% des 18-24 ans. A la base de ce trouble...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.