Vous êtes ici : Accueil » Rooibos : vertus et petits secrets du thé rouge

Rooibos : vertus et petits secrets du thé rouge

par | 22 Sep 2018

Le rooibos est une plante originaire d’Afrique du sud et qui a la particularité de ne pousser que là-bas, de façon endémique. Cette plante a donné son nom à une boisson appelée par extension « rooibos » qui est une infusion des feuilles de la plante du même nom. Connu de longue date de quelques tribus africaines, le rooibos est devenu en l’espace de 30 ans un produit de consommation mondialisé exporté dans plus de 180 pays.

Son goût délicat et doux, son absence de caféine, son mode de production respectueux de l’environnement et ses vertus expliquent le succès grandissant du rooibos depuis quelques années.

Ce que vous devez savoir en un coup d’oeil

  • bien qu’il soit surnommé “thé rouge” ce n’est pas un thé mais une tisane
  • il ne contient pas de caféine et pas de théine, vous pouvez donc le boire le soir
  • il est riche en antioxydants
  • son goût est doux, évoquant la noisette pour le rooibos rouge, la prune de cythère pour le vert
  • il est cultivé uniquement en Afrique du Sud et nulle part ailleurs
  • son prix moyen est de 50 euros par kilo
  • il est important de le laisser infuser 10 minutes dans de l’eau bouillante (> 90°C)
  • le mot “rooibos” se prononce “roo-ille-bosse”
  • le rooibos rouge est oxydé tandis que le vert ne l’est pas

Qu’est ce que le rooibos ?

Sous un vocable unique, il existe en fait une multitudes de types de rooibos. Des différences notables existent selon la grade, le degré d’oxydation des feuilles, les terroirs d’origines. Ce produit est couvert par une Indication Géographique Protégée (IG) et constitue un réel patrimoine historique pour l’Afrique du Sud. Le rooibos – aussi appelé thé rouge de façon abusive car ce n’est pas du thé – est une boisson millénaire douce et au goût de châtaigne avec de nombreux effets bénéfiques pour la santé.

Le rooibos – à ne pas confondre avec le honeybush – est riche en polyphénols. Il ne contient pas de théine ni de caféine ce qui implique la possibilité de la boire aussi bien le matin que le soir. Cette plante endémique est de plus en plus utilisée dans la fabrication de cosmétiques ce qui augmente encore la demande mondiale et pèse sur les prix pour le consommateur final. La production annuelle de rooibos est d’environ 14.000 tonnes en moyenne dont plus de 40% sont exportés.

En savoir plus sur le la plante rooibos

rooibos à infuser

Rooibos prêt à être infusé dans de l’eau chaude

Comment est-il fabriqué ?

La fabrication du rooibos sous sa forme finale, prête à la consommation sous forme d’infusion, requiert de nombreuses étapes fondamentales. La récolte des graines, leur plantation, le repiquage des jeunes plants, leur taille représente la première partie de ce travail méticuleux, que l’on peut appeler l’étape agronomique. Vient ensuite le récolte des feuilles et leur transformation au moyen de plusieurs processus d’oxydation contrôlée, de chauffage, roulage, tamisage et emballage avant l’expédition au consommateur final.

Les pays occidentaux – France, Allemagne, Angleterre et Etats-Unis principalement – ajoutent une étape supplémentaire qui consiste à l’ajout d’arômes et de parfums divers afin de créer un produit final au goût original à base d’épices, de fleurs, d’huiles essentielles et bien d’autres adjonctions gustatives.

En savoir plus sur la fabrication du rooibos

plaine de production de rooibos

Paysage d’Afrique du sud et lieu de culture du rooibos

Quels sont les bienfaits du rooibos sur la santé ?

Les études sur les bienfaits du rooibos sont encore relativement peu nombreuses. Le thé ou certaines plantes médicinales concentrent en effet les efforts des chercheurs. Mais quelques études commencent à poindre et mettent en exergue les qualités intrinsèques et les vertus du rooibos

Lire aussi : 7 raisons de boire du rooibos

Sa forte teneur en polyphénols (une étude quantitative des flavonoïdes et des effets anti-oxydants est disponible ici en anglais) est un pré-requis au traitement ou au soulagement de nombreux maux : allergies diverses, acné, sommeil difficile, effets minceur ou encore digestion ralentie. Les effets secondaires du rooibos sont encore peu documentés, voire très rares.

Le rooibos aiderait l’organisme à lutter contre les allergies en augmentant la production du cytochrome P450, une enzyme dont le rôle est de métaboliser les allergènes. Il contient de nombreux antioxydants, dont deux bioflavonoïdes, le rutin et le quercetin, impliqués dans le soulagement des allergies les plus courantes.

Le rooibos serait aussi susceptible de soulager les problèmes de digestion, notamment la diarrhée, grâce aux flavonoïdes qui ont aussi un effet antioxydant grâce à la présence d’aspalathine et de nothofagine. Un autre composants du rooibos, le chrysoeriol fait office de bronchodilatateur, ce qui a pour effet de réduire la tension artérielle.

Une étude scientifique sur les effets du rooibos sur le cholestérol a mesuré l’efficacité du rooibos à raison de six tasses par jour pendant six semaines chez des personnes présentant un risque de maladie cardiovasculaire. L’étude montre que les taux de polyphénols sanguins augmentent, que les taux de LDL  (le mauvais cholestérol) diminue et que le taux de HLD (le bon cholestérol). Une autre étude a mesuré l’effet d’extrait de rooibos vert sur le taux de cholestérol de singes diabétiques. C’est la molécule Aspalathine dont l’effet a ainsi été estimé.

Des essais in vitro et sur des animaux indiquent que les composants du rooibos peuvent prévenir les mutations de l’ADN ou les malformations cellulaires induites par des agents pathogènes, des produits chimiques ou par les rayons X.

Comment bien le choisir et reconnaître un bon rooibos ?

Choisir un rooibos de qualité au juste prix requiert un peu d’expérience mais reste sensiblement plus facile que d’acheter du thé de qualité. En effet, l’origine géographique ou les méthodes de fabrication diffèrent peu d’un producteur à un autre en raison de leur proximité physique. Les écarts de qualité sont donc moindres… mais pas inexistants.

Un bon rooibos correspond à des critères organoleptiques précis identifiables dès l’ouverture de la boîte :

  • taille et couleur des grains bien brune voire rouge (il en existe différent grades selon leur dimension)
  • densité des grains et résistance à la pression : les grains ne doivent pas s’effriter ou se casser quand on les presse entre deux doigts
  • le goût doit être équilibré et évoquer la châtaigne ou le caramel sans arrière-goût rance.

Une étude scientifique a identifié les principales caractéristiques du rooibos. Il en résulte la roue des saveurs ci-dessous.

Un bon rooibos présente des arômes (nez) et des saveurs (bouche) suivantes :

  • sucrés : caramel, miel, noisette, châtaigne…
  • fruités : citron, fruits rouges…
  • boisés
  • florales
  • épicées : cannelle, poivre…
  • et une bouche plutôt douce à légèrement astringente avec peu d’acidité

A l’opposé, un rooibos de mauvaise qualité dont il faut se méfier sera :

  • plat et amer en bouche
  • une saveur herbeuse ou d’algues
  • un arrière goût chimique ou rance
  • une saveur terreuse : poussière, humidité
roue des saveurs Rooibos

Utilisez la roue des saveurs pour identifier goûts et arômes d’un rooibos

De plus en plus de rooibos bio et/ou éthiques sont proposés. Ce sont des alternatives intéressantes et valables. Vous pourrez vous procurer du rooibos de qualité sur internet assez facilement, en magasin spécialisé (magasin de thé en général) ou même en import direct si vous en consommez en assez grande quantité.

Retrouvez notre guide d’achat pour bien choisir votre rooibos

Comment bien préparer et déguster son rooibos ?

La préparation du rooibos est assez simple. Elle consiste à utiliser un eau de bonne qualité (de source de préférence) à la faire bouillir à 100°C et d’y laisser infuser le rooibos pendant 5 à 10 minutes selon l’intensité souhaitée. Le choix se portera sur du rooibos en vrac ou en sachet, que l’on pourra consommer froid ou chaud et même incorporer dans différentes recettes de cuisine à base de rooibos.

De plus en plus de cafés branchés proposent du rooibos sous forme de latté qui est aisé de reproduire à la maison avec quelques ustensiles de base. L’univers du thé rouge est vaste et passionnant. Il peut vous conduire à visiter l’Afrique du Sud et faire des rencontres de qualités avec des producteur passionnés et fiers de leur travail. C’est aussi un monde en pleine révolution technologique pour faire face aux défis de la mondialisation.

preparation du rooibos

Préparatifs pour faire un bon rooibos

Quelques usages alternatifs

Le producteur de vin Audacia, situé en Afrique du Sud, a inventé un nouveau mode de conservation du vin. Plus question d’y ajouter des sulfites et autres produits synthétiques. Ils ont été remplacés par du bois de rooibos. Ce bois est issu des plants de rooibos natifs d’Afrique du Sud. Audacia a déposé son brevet dans 83 pays et commence à exporter son vin de cépage Merlot et enrichi au rooibos en Chine. Le goût et la couleur du vin sont légèrement modifiés, probablement en mieux du point de vue d’un fan de rooibos.