boite à thé violette
Ca y est, le thé de vos rêves est arrivé chez vous. Il y a de fortes chances que vous ne puissiez pas le consommer immédiatement sauf à être très gourmand. Il faut donc stocker votre thé de façon à bien le conserver et bien le protéger pour ne pas qu’il s’abîme.

Pour commencer, qu’entend t’on par « abîmer » ?
On parle surtout d’oxydation, c’est à dire d’une réaction chimique lors de laquelle l’oxygène va petit à petit dégrader les feuilles. Les thés verts, jaunes, blancs sont plus sensibles à cette oxydation car ils sont moins oxydés que du thé noir. De même, les thés en plus petites particules s’oxydent pus vite que les thés de feuilles entières car la surface de contact est plus importante.

Règle 1 : isoler le thé de l’oxygène
Même bien confiné dans une boîte à thé hermétique, le thé subit les assauts d’un résidu d’oxygène enfermé lui aussi dans la boîte. Le phénomène est néanmoins ralenti d’autant plus que la poche d’air est réduite. Le coefficient de foisonnement du thé (disons sa densité) a aussi un impact.

Pour une conservation longue durée, vous pouvez placer le thé dans un sachet sous vide d’air si vous disposez d’un tel appareil, puis placer le sachet dans une boîte.

Règle 2 : éloigner le thé de toute source de chaleur
La chaleur modérée accélère l’oxydation. Il convient donc d’éloigner vos thés préférés de sources de chaleur telle que four, plaques de cuisson, ampoules, rayons directs du soleil, appareils électriques, bouilloire etc… Il pourrait être tentant de placer votre thé au frigo mais je le déconseille en raison des risques de condensation.

Règle 3 : garder le thé à l’abri de la lumière
La photodégradation est un phénomène que nous avons tous déjà expérimenté, en oubliant trop longtemps un objet à proximité d’une source de lumière directe (soleil, ampoule puissante), il blanchit et se déforme. Il en va de même pour le thé qui est fragile par essence même. Sous l’effet de la lumière, il se créé une réaction de polymérisation d’une part, mais aussi de transformation de la chlorophylle. En resumé, on constate un goût métallique.

Règle 4 : le thé doit être éloigné des odeurs fortes
Les feuilles de thé ont une incroyable capacité à absorber les odeurs. Cette propriété est fort utile quand on créé un thé parfumé mais fort désagréable si l’odeur est indésirable. Eloignez donc vos thés des parfums chimiques ou organiques et bien sûr de celles de la cuisine. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas porter de parfum lors de la dégustation du thé pour la même raison.

Règle 5 : le thé doit être à l’abris de l’humidité
Ce n’est un secret pour personne, les feuilles de thé libèrent leurs arômes en présence d’eau. Privilégier un endroit sec à mi-hauteur pour stocker votre thé. Une boîte avec un opercule en guise de sécurité est un plus.

Envie de belles promotions sur nos meilleurs thés ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos meilleures offres.

the en promotion

Politique de confidentialité

Votre inscription a bien été enregistrée, merci ! Vous allez recevoir un email pour confirmation dans quelques secondes. Vos données seront conservées 24 mois. Elles ne seront ni vendues, ni échangées. Vous recevrez un email promotionnel à raison de une fois par trimestre maximum.

Pin It on Pinterest