Comment bien choisir son rooibos ?

par | 5 Oct 2018

Bien choisir son rooibos relève d’une certaine expérience gustative. La bonne nouvelle : identifier un bon rooibos, avant même de le goûter, est plus facile qu’il n’y parait. Cet article à pour objectif de vous donner les clefs pour sélectionner un bon rooibos, au meilleur prix et ainsi profiter du meilleur rapport qualité-prix possible.

Qu’est ce qu’un rooibos de qualité ?

Tout comme le vin ou le thé, le rooibos est le fruit de combinaisons complexes : qualité du sol, climat, précipitations, savoir-faire des récoltants, mode de conservation etc. Et ces combinaisons varient chaque année ce qui permet de parler de millésimes bien que cette notion soit peut usité dans le cas du rooibos, elle existe bel et bien.

Un bon rooibos est donc avant tout un bon millésime, fruit de conditions climatiques adaptés. Chaque millésime détient sa vérité. Un rooibos de qualité offrira un goût plus intense et une liqueur d’un bel orangé profond et bien clair (sans matière en suspension). Un rooibos de qualité

Pourquoi choisir un bon rooibos est-il relativement simple ?

Il est effectivement relativement aisé de choisir un bon rooibos. Le mot important est « relativement » c’est à dire en comparaison avec d’autres types de produits comme le thé par exemple. La raison est que le terroir d’extraction du rooibos est assez réduit, situé uniquement sur une zone précise en Afrique du Sud.

Cette hyper-localisation géographique implique donc moins de variations climatiques notamment. Au final, les caractéristiques de deux rooibos issus de deux plantations différentes et élaborés selon la même méthode seront proches.

Lire aussi : 7 raisons de boire du rooibos

Quel est le goût d’un bon rooibos ?

La question relève d’une préoccupation nationale pour le gouvernement Sud Africain qui a commissionné en 2017 un panel d’experts et de scientifiques pour définir le profil sensoriel type du rooibos avec les caractéristiques idéales de saveurs, arômes, textures etc…

Pour établir cette carte sensorielle du rooibos, 69 rooibos différents ont été étudié et comparés et une « roue des arômes » a ensuite été élaborée. Elle a été publiée dans la revue Food Research International. En résumé, les amateurs de bon rooibos devraient rechercher en priorité un goût de miel, une saveur boisée et épicée et enfin du caramel.

Lorsque le Paradis du Thé teste ses échantillons de rooibos, nous recherchons aussi d’autres caractéristiques : – un goût de noisette et/ou de châtaigne – une belle longueur en bouche et un arrière-goût durable – une attaque en bouche moelleuse et avec le minimum d’astringence en gorge – au nez, des notes effectivement légèrement épicées

Comment identifier un rooibos de qualité avant de le goûter ?

Il n’est pas toujours possible de goûter le rooibos que l’on souhaite acheter. Aussi, est-il important d’analyser d’autres signaux indicateurs. L’aspect du rooibos est important. Il faut recherche une couleur le plus rouge possible (ou verte dans le cas d’un rooibos non-oxydé), en main les grains doivent être le plus denses possible et ne pas s’effriter au contact des doigts, même avec une légère pression.

Au nez, une légère odeur boisée et épicée bien équilibrée sans dominante particulières (pour un rooibos nature). Dans le cas d’un rooibos parfumé, il faut se concentrer sur la qualité des ingrédients ajoutés : sont-ce des vrais gousses de vanille, de vrais morceaux de fruits ou alors des arôme naturel ou de synthèse etc…

Comparaison rooibos thé

La notion de grade de rooibos

Le grade d’un rooibos est une notion importante souvent mal interprétée. Ce grade est exprimé en mesh. En granulométrie, le mesh est une convention américaine de mesure de maille d’un tamis. Pour donner un ordre de correspondance, un mesh de 35 correspond à un trou de 1 mm.

Un mesh de 60 représente un demi-millimètre. Un rooibos de grade « Super fine » offre un substrat de bonne qualité organique capable de passer dans un tamis de 15. Un rooibos de grade « super » est aussi de bonne qualité mais contiendra un peu de tige du rooibos car il passe dans un tamis plus gros de 15 à 20. Il existe aussi le grade dit « Superieur » qui est en fait un mélange de « super «  et de « super fine ».

On distingue enfin deux sous-catégories de rooibos de rgade « super fine » : – haute densité : moins de 335 ml pour 100 gr de rooibos – basse densité : plus de 335 ml pour 100 gr de rooibos Le rooibos super fine est plus doux et délicat. Le rooibos super a plus de corps mais feste également doux.