Sirop d’agave : ses bienfaits et ses risques avérés

par | 11 Fév 2024 | Aliments et santé

sirop d'agave

Le sucre fait des ravages. Tous les stratagèmes sont bons pour réduire sa consommation. Le remplacer par du sirop d’agave fait partie des solutions les plus populaires. On le trouve dans plusieurs produits diététiques et il est commercialisé comme un édulcorant naturel et souvent Bio qui ne provoque pas de pics de glycémie. Mais est-il vraiment si bénéfique pour la santé ? Le remède n’est-il pas pire que le mal ? Nous avons voulu en savoir plus.

Les avantages du sirop d’agave

✅ Il permet de lutter contre le cholestérol

Les saponines sont des antioxydants qui peuvent se lier au cholestérol. Ce processus peut aider à réduire les niveaux globaux de cholestérol. Les saponines interagissent avec le cholestérol dans le système digestif, ce qui peut limiter son absorption et contribuer à son élimination.

✅ Il a un faible indice glycémique

Il peut aider les personnes diabétiques à contrôler leur glycémie. En effet, comparé à d’autres édulcorants, l’agave a un indice glycémique faible, cela signifie que sa consommation ne provoque pas de pic de glycémie ce qui évite de dérégler le métabolisme. Nous avons un article qui explique tout sur la relation entre sucre et glycémie.

✅ Il a un pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre

30 grammes de sirop d’agave remplacent 100 grammes de sucre. Il suffit donc d’utiliser moins de sirop pour obtenir un goût sucré satisfaisant. Toutefois, il faut garder à l’esprit que le sirop d’agave est aussi calorique que le sucre. Il ne faut donc pas en abuser et bien avoir conscience de son pouvoir sucrant.

✅ C’est un ingrédient vegan et pratique pour cuisiner

Le sirop d’agave n’a pas de goût particulier. C’est donc un allié pour de nombreuses recettes de cuisine dont il ne dénature pas le goût mais qu’il allège en calories. Comme il est d’origine végétale, c’est un substitut idéal pour les végétaliens et végans qui ne consomment aucun produit animal dont le miel fait partie. Il se dissout même à basse température ce qui le rend intéressant pour sucrer les boissons froides comme du café frappé ou du thé glacé.

Les inconvénients du sirop d’agave

❌ Il est à éviter en cas de diabète

Le sirop d’agave contient environ 90% de fructose, contre 50% pour le sucre ordinaire. La consommation excessive de fructose, surtout sous forme concentrée comme dans le sirop d’agave, peut avoir des effets néfaste à long terme sur la santé, notamment en contribuant au développement de la résistance à l’insuline. (2)

❌ Il peut provoquer une prise de poids

Le fructose diminue les niveaux de leptine dans le corps, ce qui peut vous amener à manger davantage et donc provoquer une prise de poids. La leptine est l’hormone qui indique au cerveau que vous avez faim et quand votre estomac est plein.

❌ Il surcharge le foie

Le foie est le seul organe capable de métaboliser le fructose en quantités significatives. Le foie étant surchargé, il commence à transformer le fructose en graisse, ce qui augmente les triglycérides sanguins. De nombreux chercheurs pensent qu’une partie de ces graisses peut se loger dans le foie et provoquer une maladie du foie gras.

Qu’est-ce que l’agave ?

L’agave est une plante originaire du sud des États-Unis et d’Amérique latine. Il est utilisé de façon traditionnelle au Mexique depuis des milliers d’années pour ses propriétés médicinales. Sa sève était bouillie pour produire un édulcorant connu sous le nom de miel d’agave. Son utilisation la plus célèbre est sans nul doute la tequila, fabriquée à partir de sève d’agave fermentée.

Comment le sirop d’agave est-il fabriqué ?

  1. La plante est d’abord coupée et pressée pour en extraire la sève sucrée.
  2. Cette sève est ensuite filtrée.
  3. Le jus filtré est chauffé pour décomposer ses composants (notamment ses fibres appelées fructanes) en un sucre simple : le fructose.
  4. Le liquide ainsi obtenu est ensuite concentré en un sirop.

Ce raffinage a un objectif : extraire de la plante son fructose au fort fort pouvoir sucrant.

Valeurs nutritionnelles

Une cuillère à soupe de nectar d’agave contient environ 64 calories. C’est l’équivalent du miel.

100 g de Sirop d’agave contiennent :

  • Valeur calorique : 310 kcal
  • Glucides : 76 g
  • Protéine : < 0,1 g
  • Lipides : 0,5 g
  • Graisses saturées : 0,0 g
  • Graisses mono-insaturées : 0,0 g
  • Graisses polyinsaturées : 0,0 g
  • Fibre alimentaire : 0,2 g
  • Cholestérol : 0,0 mg
  • Sodium : < 0,1 g
  • Eau : 23 g

Tableau comparatif entre le sucre de table et le sirop d’agave

Sirop d’agave Sucre de table
Calories (kcal) 310 400
Glucides (g) 76 100
Sucres (g) 68 100
Indice glycémique 15-30 65

 

Études citées

(1) Hooshmand S, Holloway B, Nemoseck T, Cole S, Petrisko Y, Hong MY, Kern M. Effects of agave nectar versus sucrose on weight gain, adiposity, blood glucose, insulin, and lipid responses in mice. J Med Food. 2014 Sep;17(9):1017-21. doi: 10.1089/jmf.2013.0162. Epub 2014 Jul 10. PMID: 25011004. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25011004/

(2) Stanhope KL, Schwarz JM, Havel PJ. Adverse metabolic effects of dietary fructose: results from the recent epidemiological, clinical, and mechanistic studies. Curr Opin Lipidol. 2013 Jun;24(3):198-206. doi: 10.1097/MOL.0b013e3283613bca. PMID: 23594708; PMCID: PMC4251462. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23594708/

(3) Elliott SS, Keim NL, Stern JS, Teff K, Havel PJ. Fructose, weight gain, and the insulin resistance syndrome. Am J Clin Nutr. 2002 Nov;76(5):911-22. doi: 10.1093/ajcn/76.5.911. PMID: 12399260. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12399260/

Vous avez une question ou une remarque à propos de cet article ? Dites le-nous ci-dessous.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thé noir baies

GRATUIT
Recevez l’ebook « Forme et Bien-être grâce au thé »

Guillaume Devaux

A propos de l'auteur

Guillaume Devaux est le fondateur du Paradis du Thé et formateur au Conservatoire National des Arts et Métiers. Il est par ailleurs rédacteur spécialisé dans le domaine de la santé et du développement personnel depuis plus de 20 ans. Il collabore régulièrement avec des médecins, kinésithérapeutes et hypnothérapeutes pour développer une vision globale du bien-être.

Derniers articles