Thé Orange Pekoe : 3 secrets à connaitre pour mieux choisir

par | 24 Déc 2020 | Encyclopédie du thé

feuilles de thé

Le thé Orange Pekoe est une star de l’univers du thé. On en trouve même au rayon “thé” des supermarchés au côté du Darjeeling et du Ceylan. C’est un best-seller et pourtant c’est un thé méconnu ou mal interprété. Nous vous expliquons ce qu’il faut savoir pour bien choisir.

Le thé Orange Pekoe n’est pas un thé parfumé à l’orange

Demandez autour de vous et vous constaterez que beaucoup de gens pensent que le thé Orange Pekoe est un thé parfumé à l’orange. Ils en sont tellement persuadés qu’ils croient même déceler le goût de l’agrume dans leur boisson. C’est un cas connu qui démontre la puissance des suggestions marketing.

Et pourtant, il n’y a pas d’orange dans le thé noir Orange Pekoe, aucun agrume même. C’est un thé 100% nature dont le goût est le résultat de son terroir et sa méthode de fabrication.

Mais alors pourquoi s’appelle t’il “Orange” ce thé ?

“Orange Pekoe” fait référence à un grade de thé. Il s’agit d’une classification élaborée par les professionnels du thé pour distinguer la qualité de la cueillette. Le grade O.P. désigne donc le grade Orange Pekoe.

Il s’agit de feuilles jeunes et bien enroulées. La cueillette est fine mais un peu plus tardive ce qui implique que le bourgeon s’est déjà transformé en feuille.

IL existe aussi le grade F.O.P pour Flowery Orange Pekoe. C’est une cueillette la plus délicate composée d’un bourgeon et de deux feuilles suivantes. Avec l’oxydation, ces bourgeons prennent une couleur dorée que l’on appelle golden tips.

Quand on parle de grades de thé le mot « orange » n’a aucun rapport avec l’agrume. Il veut dire « royal », du nom de la dynastie néerlandaise Oranje Nassau dont je vous parle plus en détail plus bas dans cet article si vous êtes friands de têtes couronnées.

Le mot “Pekoe” vient du chinois Pak-ho, signifiant « duvet » qui désigne le bourgeon terminal, qui donne une impression de duvet blanc.

On trouve du thé Orange Pekoe en Inde, à Ceylan, au Rwanda

Pourquoi la classification des thés utilise t’elle le patronyme d’une famille royale ?

Au XVIIe siècle, les Hollandais fondent la Dutch East India Company à la tête d’une flotte de 150 navires de commerce. Elle est la première institution à importer du thé en Europe. (SI le sujet vous intéresse, vous pouvez en lire plus sur l Compagnie des Indes dans cet article)

D’un exotisme raffiné, le thé est apprécié par la famille royale, les Oranje-Nassau à laquelle on rendra hommage dans la classification du thé, il faut savoir entretenir les bonnes relations avec les puissants de ce monde.

Si le sujet vous intéresse, sachez que la maison d’Orange-Nassau règne aux Pays-Bas depuis 1813 depuis Guillaume Ier des Pays-Bas qui a obtenu l’indépendance face aux Espagnols.

Quelques anecdotes supplémentaires pour briller en société

La maison des Orange-Nassau n’a pas donné son qu’à un grade de thé mais aussi à la capitale des Bahamas. Nassau a été fondée par les Anglais vers la fin du 17ème siècle sous le nom de Charles Town. Détruite par les Espagnols en 1684, elle fut reconstruite et renommée Nassau en l’honneur de Guillaume III d’Orange-Nassau en 1695.

A propos de cette couleur Orange, signalons un point intéressant. Aux Pays-Bas la couleur officielle est l’orange, c’est notamment celle du maillot des équipes de sport. Or, assez bizarrement, elle ne figure pas sur le drapeau national composé de trois bandes horizontales : rouge, blanc, bleu. Un peu comme si le maillot français n’avait pas de bleu.

En fait, à l’origine, l’orange figurait aussi sur le drapeau à la place du rouge en ‘l’honneur de Guillaume d’Orange-Nassau au 16àme siècle. La bande orange fut progressivement remplacée par une bande rouge pour être plus visible en mer. Mais la couleur Orange reste considérée comme le symbole de leur culture nationale.

Pin It on Pinterest