Peut-on vraiment boire l’eau du robinet ? Dangers et avantages

15 Jan 2024

Dans la plupart des régions en France et dans les DOM-TOM, l’eau du robinet est sûre, de bonne qualité, très controlée et accessible à un coût relativement modeste.

L’eau du robinet peut avoir un goût désagréable en raison de la présence de chlore utilisé pour la désinfecter ou de calcaire naturellement présent à la source, mais dans la plupart des cas, – sauf mention contraire ou alerte ponctuelle – elle est potable.

Que trouve-t-on dans l’eau du robinet ?

L’eau du robinet n’est pas composée à 100 % d’eau. Elle contient aussi des minéraux et de très faibles quantités de contaminants en doses trop réduites pour être dangereuses pour la santé humaine.

Chlore et chloramine

Le chlore est principalement utilisé pour désinfecter l’eau. Il élimine les micro-organismes pathogènes, tels que les bactéries, les virus et les protozoaires, qui peuvent causer des maladies d’origine hydrique. Cela réduit considérablement le risque de maladies telles que le choléra, la typhoïde et la dysenterie.

Le chlore aide également à limiter la croissance des algues et la formation de biofilms dans les systèmes de distribution d’eau, ce qui contribue à maintenir la propreté des canalisations et des réservoirs d’eau.

L’utilisation du chlore est soigneusement contrôlée en France. Selon la réglementation européenne, la concentration maximale admissible de chlore résiduel dans l’eau potable est de 0,5 milligramme par litre (mg/L).

Minéraux

L’eau du robinet contient des minéraux essentiels pour la santé humaine :

  • potassium
  • fer
  • phosphore
  • zinc
  • calcium

Le goût de l’eau du robinet peut varier en fonction des quantités et des proportions de minéraux dissous et notamment du calcaire. L’eau calcaire n’est cependant pas dangereuse pour la santé.

Le pH de l’eau du robinet est aussi contrôlé. Il doit être compris entre 6,5 et 8,5 pour être conforme. Il se situe en moyenne à 7,2 en France, donc il est assez neutre.

Quels contaminants peut-on y trouver ?

Micro-organisme Cryptosporidium et/ou Campylobacter E. coli et/ou Norovirus Enterovirus Virus de l’hépatite A Legionella
Origine Excréments de personnes ou d’animaux infectés, débordements d’égouts, eaux de ruissellement polluées Fermes bovines, excréments de personnes ou d’animaux infectés dans l’eau Selles de personnes infectées en contact avec l’eau Selles de personnes infectées Milieux aquatiques naturels, systèmes d’eau des bâtiments
Élimination Faire bouillir l’eau pendant 1 minute, osmose inverse, lumière UV, ozone Faire bouillir l’eau pendant 1 minute, filtres spéciaux, désinfection spécifique Faire bouillir l’eau pendant 1 minute (désinfectants peu efficaces, problèmes avec les filtres) Faire bouillir l’eau pendant 1 minute, désinfection chimique Entretien régulier des systèmes d’eau, contrôle de la température
Maladie Diarrhée aqueuse, fièvre, crampes d’estomac Crampes d’estomac sévères, diarrhée (souvent sanglante), vomissements, fièvre Symptômes légers: fièvre, nez qui coule, éternuements, toux, éruption cutanée, douleurs Jaunisse, perte d’appétit, nausée, vomissements, douleurs abdominales, fièvre, urine foncée, selles claires, diarrhée, douleurs articulaires, fatigue Toux, fièvre, douleurs musculaires, maux de tête

Quels produits chimiques peut-on trouver dans l’eau du robinet ?

Produit chimique Arsenic Cuivre Plomb Nitrate Radon
Origine Dépôts naturels ou pollution industrielle/agricole Tuyaux en cuivre, pollution minière/agricole/industrielle Tuyaux en plomb, appareils en laiton, puits privés anciens, pompes submersibles anciennes Engrais, systèmes septiques, parcs d’engraissement, déchets industriels/alimentaires Décroissance naturelle de l’uranium, radium, thorium dans les eaux souterraines
Élimination de l’eau potable Osmose inverse, ultra-filtration, distillation, échange d’ions Osmose inverse, ultra-filtration, distillation, échange d’ions, purger les robinets Retirer la source de plomb, utiliser un filtre certifié, purger l’eau Échange d’ions, distillation, osmose inverse Aération, traitement au GAC (charbon actif granulaire)
Maladie Nausées, vomissements, diminution des globules rouges/blancs, rythme cardiaque anormal, dommages aux vaisseaux sanguins, sensation de picotements Nausées, vomissements, diarrhée Problèmes de développement chez les enfants, dommages au système nerveux, problèmes rénaux, pression artérielle élevée, troubles de la reproduction Diminution de la capacité du sang à transporter l’oxygène, risque pour les nourrissons, baisse de la pression artérielle, augmentation du rythme cardiaque, maux de tête, crampes d’estomac, vomissements Cancer du poumon

L’eau du robinet est l’aliment le plus contrôlé

Selon une enquête Ifop de 2021, 40% des Français se sont préoccupés à l’idée de consommer de l’eau du robinet.

Pourtant l’eau du robinet est l’aliment le plus contrôlé de façon indépendante. Les prélèvements et analyses sont réalisés par des laboratoires agréés retenus par les Agences régionales de santé. 54 critères de qualité sont suivi quasiment en temps réel pour les grandes agglomérations.

Les inquiétudes concernant les nitrates et pesticides, fréquent dans les années 90, ne sont plus d’actualité. Pour le plomb, la réglementation a été renforcée. La limite pour l’eau potable est passée de 50 à 10 µg/l, en accord avec les recommandations de l’OMS.

Les résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable sont disponibles en opendata sur data.gouv.fr

Les critères de contrôle de l’eau du robinet portent principalement sur :

  • sa qualité microbiologique : présence de bactéries, virus et parasites
  • la présence de nitrates et de pesticides
  • sa qualité radiologique (sa radioactivité)
  • la présence de plomb
  • la présence de substances émergentes : résidus de médicaments, composés perfluorés…

En France, la quantité de calcaire contenu dans l’eau du robinet ne fait l’objet d’aucune norme car le calcaire de l’eau n’est pas dangereux pour la santé. Il a certes mauvais goût et il assèche la peau et les cheveux, mais rien de plus problématique.

Le prix de l’eau en bouteille

L’eau du robinet coûte 0,004 € par litre en moyenne, soit moins de 6 euros par an pour une consommation de 2 litre d’eau par jour.

Un eau en bouteille à 0,20 € le litre pour l’eau de source, 0,40 € le litre pour l’eau minérale, le coût annuel passe à 110 et 220 € par an.

Boire l’eau du robinet est donc bien plus économique que de boire de l’eau en bouteille qu’elle soit minérale ou de source.

Le bilan carbone de l’eau du robinet

Selon l’ADEME, la consommation d’un litre d’eau en bouteille émet 400 grammes de CO2 contre 0,1 gramme par litre d’eau du robinet.

Pour aller plus loin

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Faut-il mettre du sel dans son café ou son thé ?

Faut-il mettre du sel dans son café ou son thé ?

C'est une astuce de grand-mère connue de longue date mais qui refait surface depuis quelques semaines suite à un tweet de l'Ambassade des Etats-Unis en Angleterre. Oui, vous pouvez ajouter une pincée de sel dans votre café ou votre thé pour en réduire l’amertume et...

Comment la blockchain va révolutionner l’industrie du thé

Comment la blockchain va révolutionner l’industrie du thé

La blockchain ("chaine de blocs" en français) est une technologie de stockage et de transmission d'informations. Les données qui y sont sauvegardées sont consultables par tout le monde, infalsifiables et elles fonctionnent sans organe central de contrôle. Pour...

Les meilleures tisanes pour décontracter les muscles

Les meilleures tisanes pour décontracter les muscles

Une séance de sport intense, un jardinage printanier prolongé, un torticolis passager, un faux mouvement après une séance de bowling... Les raisons de ressentir des douleurs musculaires sont nombreuses. Il existe de nombreux décontractants musculaires naturels qui...

Quels sont les bienfaits du thé vert à la menthe selon la science ?

Quels sont les bienfaits du thé vert à la menthe selon la science ?

Le thé vert à la menthe est un produit identitaire de l’Afrique du Nord, symbole de convivialité, de partage et d’hospitalité. Il est devenu un des thés les plus connus au même titre qu’un Earl Grey par exemple. Les bienfaits pour la santé du thé vert à la menthe sont...

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Selon les chiffres de l'INSERM, au moment de la ménopause, 80% des femmes ressentent au moins un autre symptôme en plus de l'arrêt des règles. Environ 25% sont affectées par des troubles qui impactent leur qualité de vie. Les symptômes les plus courants de la...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.