Est-il possible de potabiliser l’eau de pluie chez soi ?

19 Jan 2024

La loi est claire : il est strictement interdit de consommer l’eau de pluie.

C’est une question de santé publique puisque l’eau de pluie peut contenir des contaminants chimiques, des bactéries, des champignons…

Mais est-il possible de potabiliser l’eau de pluie chez soi ? Faisons le point sur les risques et les méthodes employées.

L’eau de pluie est polluée… partout sur Terre sans exception.

C’est affligeant mais les chercheurs sont formels. L’eau de pluie est probablement polluée, que vous soyez sur une île déserte des tropiques, dans la Creuse ou en Alaska.

La cause de cette pollution omniprésente ? Les « polluants éternels ».

Ces substances appelées PFAS (perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées) sont présentes dans les emballages alimentaires et les textiles imperméables notamment. Ils sont extrêmement persistants dans l’environnement et dans les organismes vivants, ne se dégradant pas facilement. Ils se sont donc répandus dans les eaux, les sols du monde entier au gré des vents, des pluies, des ruissellements, des courants marins…

Dans une étude de 2022, des chercheurs de l’université de Stockholm et de l’École polytechnique fédérale de Zürich indiquent que l’eau de pluie est dorénavant imbuvable, quelle que soit la région du monde…

Autres problèmes de l’eau de pluie

Premièrement, l’acidité de l’eau de pluie est une considération importante. Lorsqu’elle tombe du ciel, son pH est de 4,6 à 5, elle est donc beaucoup trop acide. Une eau de boisson doit avoir un Ph neutre avoisinant une valeur de 7.

Ensuite, il y a le second problème de la minéralisation de l’eau de pluie. Contrairement à l’eau du robinet, qui contient du calcium et du magnésium, l’eau de pluie devient déminéralisée après avoir été filtrée. A terme, cela présente des risques pour la santé.

Comment potabiliser l’eau de pluie chez soi ?

Pour commencer, signalons que la loi n’autorise pas de potabiliser l’eau de pluie chez soi. Les usages autorisés de l’eau de pluie à l’intérieur d’un domicile sont limités à remplir la chasse d’eau des WC, laver les sols, laver du linge.

Il est tout de même possible d’arroser son potager ou de donner à boire à des animaux avec de l’eau de pluie.

Certaines personnes mènent des expériences de potabilisation de l’eau de pluie. Plusieurs procédés sont utilisés.

D’abord, la collecte d’eau est effectuée loin des toitures en amiante ou en plomb. Le processus commence avec un filtre primaire qui élimine les matières en suspension. Ensuite, l’eau est stockée dans des citernes en ciment. Ces réservoirs sont enterrés, ce qui permet de maintenir une température basse et de prévenir le développement de bactéries.

Avant d’atteindre le robinet d’eau potable, l’eau passe par plusieurs filtres en céramique équipés de charbon actif et de sel d’argent pour une purification supplémentaire.

L’acidité de l’eau de pluie est neutralisée grâce à l’alcalinité du ciment des citernes, rendant ainsi l’eau plus adaptée à la consommation.

Eliminer les bactéries et parasites

Certains types de bactéries, de virus ou de parasites peuvent être éliminés en faisant bouillir l’eau, mais attention car d’autres peuvent nécessiter un traitement chimique avant que l’eau ne soit potable. (1)

Pour l’eau contaminée par des substances chimiques, un traitement chimique peut être nécessaire. Par exemple, l’ajout de chlore ou l’utilisation de filtres spéciaux est souvent recommandé mais pas toujours suffisant pour neutraliser ou éliminer ces substances.

Les PFAS peuvent nécessiter des méthodes de traitement avancées impossible à reproduire dans le cadre d’un usage domestique.

Eliminer les contaminants chimiques

Pour éliminer les contaminants chimiques comme les métaux lourds, il peut également être nécessaire d’utiliser un système spécial de filtration de l’eau. (2)

Bien qu’ils soient surtout efficaces pour éliminer le chlore, certains pesticides et composés organiques, les filtres à charbon actif ordinaires ne sont pas suffisants pour éliminer les métaux lourds.

Des systèmes d’échange d’ions utilisent des résines pour échanger des ions nocifs (comme ceux des métaux lourds) contre des ions moins nocifs. Ils sont utilisés pour éliminer le plomb et le cadmium.

La distillation, qui implique l’évaporation de l’eau puis la condensation de la vapeur pour séparer les contaminants, peut également éliminer certains métaux lourds.

Bibliographie

1- Rosa G, Miller L, Clasen T. Microbiological effectiveness of disinfecting water by boiling in rural Guatemala. Am J Trop Med Hyg. 2010 Mar;82(3):473-7. doi: 10.4269/ajtmh.2010.09-0320. PMID: 20207876; PMCID: PMC2829912. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20207876/

2- Joseph L, Jun BM, Flora JRV, Park CM, Yoon Y. Removal of heavy metals from water sources in the developing world using low-cost materials: A review. Chemosphere. 2019 Aug;229:142-159. doi: 10.1016/j.chemosphere.2019.04.198. Epub 2019 May 3. PMID: 31078029.
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31078029/

Pour aller plus loin

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Selon les chiffres de l'INSERM, au moment de la ménopause, 80% des femmes ressentent au moins un autre symptôme en plus de l'arrêt des règles. Environ 25% sont affectées par des troubles qui impactent leur qualité de vie. Les symptômes les plus courants de la...

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Avoir des courbatures après une activité physique est le signe que les muscles ont bien travaillé. Mais le revers de la médaille, c'est que l'on ressent des douleurs et une raideur caractéristiques. Les courbatures réduisent la vitesse de contraction des muscles de 5...

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Selon l'INSERM, le nombre de cas d'infections urinaires a été estimé à 3200 pour 100 000 femmes en France. On dénombrait 625.000 cas d'infections urinaires en France par an en 2009. Les bactéries sont à l'origine d'environ 95 % des infections urinaires. Les...

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Une fatigue généralisée, de la fièvre, des courbatures et douleurs musculaires, le nez qui coule et une toux sont souvent les premiers signes d'une grippe (1). ⚠️ L'état grippal survient généralement lors d'une infection virale, telle que la grippe. Il peut également...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.