10 moyens de faire des économies en buvant du thé

par | 28 Mar 2017 | Actualité du thé

Nos meilleurs clients boivent probablement plus de thé que moi-même qui en déguste à longueur de journée. Je parle d’une consommation de l’ordre de plusieurs kilos par mois, oui c’est possible ! Alors, quoi de plus naturel que de chercher à réduire un peu la facture pour les plus accros d’entre nous 🙂

Voilà 9 conseils pour acheter votre thé moins cher et tirer le maximum de chaque gramme utilisé.

1- Le thermos fait son chaud
Bien souvent, on fait chauffer plus d’eau que nécessaire dans la bouilloire. Plutôt que de laisser cette eau refroidir, je la mets immédiatement dans un thermos pour la réutiliser plus tard. Elle reste ainsi a bonne température pendant encore des heures ce qui m’évite de gaspiller de l’électricité… et des sous, ça tombe bien, je n’ai pas d’action chez EDF.

2- Le vrac c’est chic
Le thé en sachet, j’avoue c’est pratique.. mais c’est aussi diantrement cher. Alors pourquoi ne pas opter pour du thé en vrac ? Il est jusqu’à 2 fois moins cher. Il suffit d’investir dans une jolie boule à thé et c’est très vite rentable.

3- Utiliser son thé 2 fois
Quoi ? Vous n’utilisez votre dose de thé que pour faire un seul thé ? Non seulement vous passez à côté d’une expérience gustative intéressante  (car une deuxième infusion offre souvent de nouvelles saveurs) mais en plus vous pourriez donc faire de substantielles économies !

4- Moins chauffer son eau
La température d’infusion idéale de certains thés (notamment le thé vert) est située entre 60°C et 90°C. Alors quel dommage de faire chauffer votre eau à 100°C et ainsi gaspiller des précieuses calories surtout quand on voit le prix du kilowatt/heure.

5- Pas de sucre, pas de miel
Vous buvez votre thé avec du sucre ? Sacrilège ! Essayez-donc sans… et économisez sur le prix du sucre. 🙂

6- Faire pousser soi-même son thé (ou ses tisanes)
Faire pousser du thé pour sa consommation personnelle, c’est un sacré défi, surtout en France. Par contre, vous pourrez facilement faire pousser de la verveine par exemple.

7- Demander des échantillons de thé gratuits
Qui ne tente rien n’a rien ! Nous recevons assez souvent ce type de demande, nous acceptons toujours, à une condition toutefois (il y eu trop d’abus hélas) que le demandeur paye le timbre – symboliquement –  où qu’ils vienne le boire avec nous en boutique pour faire connaissance.

8- Fabriquer son thé soi-même
Un thé vert de base, type sencha de Chine revient à moins de 50 euros le kilos. Un thé vert sencha de Chine parfumé montera à 70 euros le kilos. Entre temps, il y a eu des manipulations d’un préparateur, ce qui en augmente d’autant le prix. Pourquoi ne pas faire vos mélanges vous-même ? Voyez ici nos conseils pour faire votre thé parfumé chez vous .

9- Demander des réductions
Nous recevons aussi assez souvent ce type de demande. Si des opérations promotionnelles sont en cours, nous en avisons alors toujours les demandeurs.

10- Acheter votre thé au Paradis du Thé
Et oui ! Non seulement nos tarifs sont très serrés (si, si comparez, nous sommes souvent très compétitifs 🙂  mais en plus nous offrons toujours des échantillons et des petits cadeaux. Livraison offerte dès 40 euros et boite offerte dès 50 euros. #bonheur

thé noir baies

Recevez 5% de réduction sur votre première commande de thés et tisanes

J’en profite

Nos derniers articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.