Bienfaits et dangers de la gomme de guggul selon la science

7 Avr 2023 | Aliments et santé

Sous un nom amusant se cache une plante qui intéresse de près la communauté scientifique. La gomme de guggul fait en effet l’objet de nombreuses recherches scientifiques très sérieuses. Les chercheurs s’intéressent à ses nombreux bienfaits potentiels.

La gomme de guggul est en effet utilisée en médecine ayurvédique depuis des millénaires pour ses effets anti-inflammatoires et antioxydants.  Le guggul contient de nombreux principes actifs tels que des stéroïdes, des huiles essentielles, des lignanes, des flavonoïdes et des acides aminés qui pourraient expliquer ses effets bénéfiques.

Qu’est-ce que la gomme de guggul ?

Il s’agit d’une résine obtenue grâce à l’extraction de la sève d’une variété de plantes originaires d’Inde et du Pakistan.

Ces plantes font partie de la famille de l’encens. Il s’agit des espèces Commiphora wightii, Commiphora gileadensis, Commiphora mukul, Boswellia serrata et Boswellia sacra. Ce sont de petits arbustes épineux.

Le guggul est surtout utilisé de façon traditionnelle pour ses propriété anti-inflammatoires.

Les suppléments à base de guggul sont fabriqués à partir de l’extrait de gomme de guggul. Ces suppléments sont disponibles sous différentes formes, comme des capsules, des comprimés, des poudres ou des teintures en parapharmacie.

⚠️ Il est important de consulter votre pharmacien avant toute forme d’automédication.

Ses effets sur l’acné

Plusieurs études montrent que le guggul est efficace par voie topique ou orale pour traiter l’acné sévère (1). Une étude – assez ancienne – montre que la prise orale de 25 mg de guggulstérone serait aussi efficace que la prise de tétracycline, un antibiotique généralement utilisé pour traiter l’acné nodulo-kystique (2).

👉 D’autres remèdes naturels pour traiter l’acné

Ses effets sur l’eczéma et le psoriasis

L’eczéma et le psoriasis sont deux affections cutanées courantes qui provoquent des rougeurs, des démangeaisons et des inflammations sur la peau. Des crèmes à base de guggul se sont montrés efficaces contre les démangeaisons, les rougeurs et l’inflammation de la peau chez les personnes affectées par le psoriasis ou l’eczéma (4). Des recherches complémentaires sont toutefois nécessaires pour confirmer les bienfaits du guggul pour la peau.

Son efficacité sur l’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie est un trouble endocrinien  qui affecte particulièrement les femmes. Il se produit lorsque la glande thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones thyroïdiennes, notamment la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). Ces hormones jouent un rôle essentiel dans la régulation du métabolisme, de la croissance et du développement du corps.

Des études en laboratoire sur des souris montrent que les extraits de guggul améliorent l’hypothyroïdie en augmentant l’absorption de l’iode et en améliorant l’activité des enzymes produites par la glande thyroïde (5).

Une étude sur l’Homme a aussi montré qu’un traitement à base de guggul (Triphaladya Guggulu) améliorait significativement les symptômes liés à l’hypothyroïdie, notamment la fatigue et les douleurs musculaires (7).

Ses effets sur l’arthrose du genou

Certaines recherches suggèrent que le guggul pourrait soulager les symptômes associés à l’arthrose.

Des personnes souffrant d’arthrose du genou et traitées avec du guggul ont vu une amélioration de la douleur et du gonflement du genou et un gain de mobilité (11).

Une autre étude confirme ces résultats similaires (12). Les chercheurs indiquent une « amélioration significative des participants au cours de l’essai. […]Aucun effet secondaire n’a été signalé. Le Commiphora mukul semble être un complément relativement sûr et efficace pour réduire les symptômes de l’arthrose. ».

👉 Quels aliments et tisanes pour soulager l’arthrose ?

Son utilité pour perdre du poids

Certaines études semblent indiquer que la guggul aurait des effets sur la perte de poids par le biais de plusieurs leviers d’action : métabolisme des graisses et gestion de l’appétit. Des preuves supplémentaires sont toutefois nécessaires pour le confirmer de façon définitive.

Une étude en éprouvette montre que que le guggul pourrait favoriser la perte de poids en facilitant la décomposition des graisses (7). Les chercheurs estiment que « les isomères de guggulstérone peuvent exercer des effets anti-obésité en inhibant la différenciation des préadipocytes et en induisant l’apoptose et en favorisant la lipolyse des adipocytes matures. ».

Autrement dit, les guggulstérones empêcheraient les cellules précurseuses de la graisse de se transformer en cellules graisseuses et qu’ils stimuleraient la décomposition des graisses présentes dans les cellules graisseuses matures.

Une étude menée sur des humains souffrant d’obésité a montré que le guggul favorisait effectivement une perte de poids supplémentaire de 2,25 kg en moyenne (8).

Ses effets sur le cholestérol sont-ils avérés ?

Certaines études sur des animaux indiquent que le guggul peut aider à réduire les taux de triglycérides, de cholestérol total et de « mauvais » cholestérol LDL (9). Les tests sur des humains ne sont pas concluants.

Une analyse croisée de plusieurs études (10) indique que « les effets du guggulipide chez les patients souffrant d’hypercholestérolémie ne sont pas clairs, certaines études ayant mis en évidence des effets hypocholestérolémiants, tandis que d’autres recherches ne suggèrent aucun bénéfice. »

Conclusion : en l’état actuel de la recherche, il n’existe pas de preuves scientifiques suffisantes pour confirmer l’utilisation du guggul pour le cholestérol.

Effets secondaires, dangers et précautions d’usage

Le guggul est considéré comme relativement sûr tant que la dose recommandée est respectée.

Parmi les effets secondaires légers potentiels, les études signalent :

  • éruptions cutanées
  • diarrhées
  • nausées
  • cycles menstruels irréguliers… (13)

Par contre, à fortes doses, le guggul a été associé à des lésions hépatiques.

Il est donc fondamental de consulter un professionnel de santé avant toute utilisation.

Études citées

1- Magin PJ, Adams J, Pond CD, Smith W. Topical and oral CAM in acne: a review of the empirical evidence and a consideration of its context. Complement Ther Med. 2006 Mar;14(1):62-76. doi: 10.1016/j.ctim.2005.10.007. Epub 2005 Dec 15. PMID: 16473756. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16473756/

2- Thappa DM, Dogra J. Nodulocystic acne: oral gugulipid versus tetracycline. J Dermatol. 1994 Oct;21(10):729-31. doi: 10.1111/j.1346-8138.1994.tb03277.x. PMID: 7798429. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7798429/

3- Togni S, Maramaldi G, Di Pierro F, Biondi M. A cosmeceutical formulation based on boswellic acids for the treatment of erythematous eczema and psoriasis. Clin Cosmet Investig Dermatol. 2014 Nov 11;7:321-7. doi: 10.2147/CCID.S69240. PMID: 25419153; PMCID: PMC4235203. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25419153/

4- Togni S, Maramaldi G, Di Pierro F, Biondi M. A cosmeceutical formulation based on boswellic acids for the treatment of erythematous eczema and psoriasis. Clin Cosmet Investig Dermatol. 2014 Nov 11;7:321-7. doi: 10.2147/CCID.S69240. PMID: 25419153; PMCID: PMC4235203. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25419153/

5- Panda S, Kar A. Guggulu (Commiphora mukul) potentially ameliorates hypothyroidism in female mice. Phytother Res. 2005 Jan;19(1):78-80. doi: 10.1002/ptr.1602. PMID: 15798994. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15798994/

6- Singh K, Thakar AB. A clinical study to evaluate the role of Triphaladya Guggulu along with Punarnavadi Kashaya in the management of hypothyroidism. Ayu. 2018 Jan-Mar;39(1):50-55. doi: 10.4103/ayu.AYU_62_17. PMID: 30595635; PMCID: PMC6287405. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6287405/

7- Yang JY, Della-Fera MA, Baile CA. Guggulsterone inhibits adipocyte differentiation and induces apoptosis in 3T3-L1 cells. Obesity (Silver Spring). 2008 Jan;16(1):16-22. doi: 10.1038/oby.2007.24. PMID: 18223606. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18223606/

8- Bhatt AD, Dalal DG, Shah SJ, Joshi BA, Gajjar MN, Vaidya RA, Vaidya AB, Antarkar DS. Conceptual and methodologic challenges of assessing the short-term efficacy of Guggulu in obesity: data emergent from a naturalistic clinical trial. J Postgrad Med. 1995 Jan-Mar;41(1):5-7. PMID: 10740691. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10740691/

9- Das S, Datta A, Bagchi C, Chakraborty S, Mitra A, Tripathi SK. A Comparative Study of Lipid-Lowering Effects of Guggul and Atorvastatin Monotherapy in Comparison to Their Combination in High Cholesterol Diet-Induced Hyperlipidemia in Rabbits. J Diet Suppl. 2016;13(5):495-504. doi: 10.3109/19390211.2015.1118654. Epub 2016 Jan 6. PMID: 26735695. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26735695/

10- Guggul for hyperlipidemia: a review by the Natural Standard Research Collaboration. Voir l’étude en anglais

11- Kimmatkar N, Thawani V, Hingorani L, Khiyani R. Efficacy and tolerability of Boswellia serrata extract in treatment of osteoarthritis of knee–a randomized double blind placebo controlled trial. Phytomedicine. 2003 Jan;10(1):3-7. doi: 10.1078/094471103321648593. PMID: 12622457. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12622457/

12- Singh BB, Mishra LC, Vinjamury SP, Aquilina N, Singh VJ, Shepard N. The effectiveness of Commiphora mukul for osteoarthritis of the knee: an outcomes study. Altern Ther Health Med. 2003 May-Jun;9(3):74-9. PMID: 12776478. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12776478/

13- Nohr LA, Rasmussen LB, Straand J. Resin from the mukul myrrh tree, guggul, can it be used for treating hypercholesterolemia? A randomized, controlled study. Complement Ther Med. 2009 Jan;17(1):16-22. doi: 10.1016/j.ctim.2008.07.001. Epub 2008 Aug 15. PMID: 19114224. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19114224/

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Une fatigue généralisée, de la fièvre, des courbatures et douleurs musculaires, le nez qui coule et une toux sont souvent les premiers signes d'une grippe (1). ⚠️ L'état grippal survient généralement lors d'une infection virale, telle que la grippe. Il peut également...

Quelles tisanes utiliser pour soulager les hémorroïdes ?

Quelles tisanes utiliser pour soulager les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont pour ainsi dire un tabou. Pourtant une personne sur deux au-delà de 50 ans est affectée. Les hémorroïdes sont des veines gonflées dans l’anus ou le rectum. Elles s’améliorent souvent d’elles-mêmes en quelques semaines, mais une intervention...

5 jus de fruits rares et étonnants à essayer au moins une fois

5 jus de fruits rares et étonnants à essayer au moins une fois

Marre du sempiternel jus d'orange du du jus multivitaminé ? Sortez des sentiers battus avec ces 5 jus originaux qui sortent de l'ordinaire. 1- Jus de fruit de baobab Une jeune entreprise française, Matahi, commercialise du jus à base de fruits de baobab. Ce fruit,...

Les 16 meilleurs aliments anti-inflammatoires naturels

Les 16 meilleurs aliments anti-inflammatoires naturels

L’inflammation est une réaction normale du corps qui se protège en cas d'agression extérieure. Il peut s'agir d'une simple brûlure, d'un bouton d'acné, d'un cancer, d'arthrose ou d'une entorse... L'inflammation permet d'éliminer l'agent responsable de l'agression et...

5 bienfaits du vinaigre balsamique et une précaution à prendre

5 bienfaits du vinaigre balsamique et une précaution à prendre

Le vinaigre balsamique est originaire d'Italie. Sa fabrication repose sur la fermentation du moût de raisin, c'est-à-dire le jus de raisin frais non fermenté, qui est ensuite vieilli pendant plusieurs années dans des fûts en bois. Cette préparation spéciale lui...

10 bienfaits de l’huile de lin prouvés par la science

10 bienfaits de l’huile de lin prouvés par la science

Le lin vient du latin "linire" qui signifie adoucir. Ceci en dit long sur les propriétés  de cette graine oléagineuse pour la peau. Elle fut pourtant interdite, en France, au XXème siècle, car on craignait qu'elle ne devienne toxique en devenant rance. Elle a été...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.