Comment reconnaitre un thé de qualité en 8 étapes

par | 26 Fév 2015 | Préparation du thé

fond feuilles de thé

Comment choisir du thé de qualité ? C’est une question simple mais qui appelle un savoir-faire précis finalement. Choisir le meilleur thé pour son budget et avoir le plus de « wahouuu » pour son argent.

Pour choisir un bon thé, on peut se fier à quelques indices qui ne trompent pas.

1- Ouvrez l’oeil et observez les feuilles

Si elles sont solides, robustes et denses c’est bon signe. Il ne doit pas y avoir trop de poussière de thé dans le sachet. Observez aussi la couleur des feuilles : est-elle vive ? Reflette-elle bien la lumière ?

2- Regardez aussi si le thé présente des tiges

Un trop grand nombre n’est pas bon signe. C’est une consigne à prendre avec des pincettes. Certains thés comme le Kukicha japonais ne sont fait QUE de tiges et c’est pour ça qu’il est délicieux mais c’est un cas à part. Un thé récolté à la main aura moins de tiges qu’un thé récolté à la machine. Il a donc des chances d’être meilleur.

3- Touchez votre thé

Caressez-le et surtout… écrasez les feuilles de thés entre vos doigts. Si ça résiste bien à la pression, c’est très bon signe. Cela signifie que le thé n’a pas été brusqué lors de sa fabrication qui s’est faite de façon progressive sans excès d’oxydation.

4- Sentez votre thé.

Humez-le. L’odeur est-elle puissante ? Si oui c’est bon signe. Son caractère doit s’affirmer à ce stade. Un thé faible au nez a peu de chance d’être fort en bouche (je parle de goût pas d’amertume bien sûr). Une fois, à l’étranger, il m’est arrivé de passer près d’un étalage et de sentir une puissante odeur, de poivron par exemple. En cherchant où se trouvait le fruit, surprise, je découvre en fait un thé chinois Mao Jian. Incroyable expérience !

5- En bouche

Votre thé offre t’il différentes couches de saveurs ? Une couche c’est déjà bien. 2 ou 3 couches qui se dévoilent une à une c’est encore mieux. Cherchez bien, laissez parler votre imaginaire, votre passé et vos souvenirs, ils referont surface dans un bon thé de qualité.

6- Essayez de faire plusieurs infusions avec le même thé

Certains thés peuvent être infusés jusqu’à 5 ou 6 fois en ayant encore quelque chose à exprimer. Ces thés là sont de grands orateurs, signe de qualité c’est certain.

7- Plus prosaïquement, utiliser le grade du thé

Le grade du thé c’est – pour les thés indiens principalement – un code de classification en fonction du nombre de feuilles récoltés. En règle générale et sans trop rentrer dans les détails, plus le grade est long et compliqué plus le thé de bonnes chances d’être de qualité… et cher. Un SFTGFOP est souvent exceptionnel. Un FOP l’est moins, mais il peut tout de même être bon.

8- La météo à un fort impact sur la qualité d’un thé

Elle peut – pour une même parcelle -passer de divin à ordinaire en fonction de la pluviométrie.  Une bonne façon d’identifier un bon thé est donc de se renseigner sur la météo locale au cours des mois précédent sa récolte. Pas toujours facile pour des zones reculés de l’Himalaya 🙂

thé noir baies

Recevez 5% de réduction sur votre première commande de thés et tisanes

J’en profite

Nos derniers articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.