Les 3 principaux dangers du thym et ses contre-indications

14 Fév 2024 | Aliments et santé

La recherche scientifique actuelle confirme le large spectre d’effets thérapeutiques du thymol et de l’huile essentielle de thym, notamment antimicrobien et antioxydant (1). Mais le thym a aussi des effets secondaires et il présente des risques pour la santé qu’il ne faut pas négliger.

Le thym est un aliment sûr

De manière générale, le thym est considéré comme un aliment sûr lorsqu’il est utilisé en quantités normales pour la cuisine, en infusion et sous forme de complément alimentaire.

Le thymol, un ingrédient actif du thym, est lui aussi considéré comme sûr, notamment par la FDA (le gendarme américain de la consommation). Nous n’avons pas trouvé de contre-indication mentionnée par l’ANSES ou l’EFSA.

Précisons aussi que le thym le soir n’empêche pas de dormir, bien au contraire, son effet anxiolytique apaise et facilite le sommeil.

Attention à son huile essentielle

Attention toutefois aux huiles essentielles. Elles sont très concentrées et peuvent être toxiques sous leur forme non diluée. L’ingestion de thym sous forme d’huile essentielle pourrait provoquer une chute dangereuse de votre tension artérielle.

Pour un usage topique, il est important de diluer l’HE de thym avec une huile de de support (olive, jojoba, coco…) avec un ratio de 1 à 2% (soit une à deux gouttes maximum pour une cuillère à café d’huile porteuse). Il est aussi préférable de faire un test cutanée sur une petite zone de peau avant d’en utiliser à plus grande échelle.

Effets secondaires du thym

Très peu d’effets secondaires ont été signalés pour le thym. La recommandation est de se limiter à une consommation inférieure à 10 grammes de thym par jour en raison de sa richesse en thymol, un principe actif puissant.

Des cas d’allergie au thym signalés

C’est très rare mais il est possible d’être allergique au thym. Les personnes sensibles ou allergiques aux plantes de la famille des Lamiacées et notamment la menthe mais aussi le basilic, l’origan, la sauge et la lavande, devraient éviter de consommer du thym.

Les signes d’une telle réaction allergique sont :

  • de l’urticaire
  • une éruption cutanée
  • des yeux larmoyants
  • de la diarrhée
  • des nausées
  • des douleurs abdominales.

Que se passe-t-il si on consomme trop de thym ?

Le thym peut devenir toxique à forte dose. Une étude réalisée sur des rats a montré que des doses très élevées d’huile essentielle de thym , soit 500 milligrammes par kilogramme (mg/kg) de poids corporel par jour, provoquait des difficultés respiratoires et une inflammation du foie. Cependant, ces résultats n’ont pas encore été reproduits chez les humains.

Y-a-t-il un risque d’interaction médicamenteuse ?

Certains médicaments et suppléments peuvent interagir avec le thym. C’est notamment le cas avec le Jantoven (warfarine) et d’autres médicaments anticoagulants. Quelques cas ont été rapportés.

Les chercheurs estiment que le thym perturbe la synthèse de la vitamine K, nécessaire à la coagulation normale du sang.

Comment le thymol agit-il sur l’organisme ?

Le thymol, le principe actif majeur du thym, agit sur l’organisme à travers plusieurs mécanismes biochimiques complexes.

Le thymol est surtout reconnu pour ses propriétés antimicrobiennes. Il agit en perturbant la membrane cellulaire des micro-organismes, ce qui entraîne une fuite des composants cellulaires vitaux et au final, la mort de la cellule. Cette action est efficace contre un large éventail de bactéries, virus, champignons et même certains parasites.

Le thymol est aussi capable de moduler l’activité de certaines voies de signalisation dans les cellules, réduisant ainsi la production de substances susceptibles de générer des inflammatoires. Cela peut être bénéfique dans le traitement l’arthrite ou certaines maladies auto-immunes.

Enfin, le thymol est aussi capable d’agir sur les muscles lisses de l’intestin, et donc contribuer à réduire les spasmes gastro-intestinaux et favoriser la digestion.

Le thym peut-il faire augmenter la tension artérielle ?

Le thym renferme deux phénols (thymol et carvacrol) qui lui confèrent des propriétés toniques et donc un effet légèrement hypertenseur. Les personnes atteintes d’hypertension doivent en avoir conscience. Le thym sous forme de tisane à raison de 1 à 2 tasses par jour ne présente pas de risque dans le cadre d’une tension sous surveillance. Par contre, l’huile essentielle de thym peut présenter des effets plus marqués.

La tisane de thym est-elle autorisée pour les femmes enceintes ou allaitantes ?

Nous n’avons pas trouvé trace de documentation indiquant que le thym, sous forme de tisane ou de décoction, soit contre-indiqué pour les femmes enceintes ou allaitantes. Durant cette période, le thym pourrait même s’avérer bénéfique, en aidant à apaiser les nausées notamment. Une consommation normale de moins de 2 tasses par jour ne semble donc pas présenter de contre-indication.

pourquoi boire du thym schéma

Pourquoi boire une tisane de thym ?

Étude citée

1- Kowalczyk A, Przychodna M, Sopata S, Bodalska A, Fecka I. Thymol and Thyme Essential Oil-New Insights into Selected Therapeutic Applications. Molecules. 2020 Sep 9;25(18):4125. doi: 10.3390/molecules25184125. PMID: 32917001; PMCID: PMC7571078. Voir l’étude

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Une fatigue généralisée, de la fièvre, des courbatures et douleurs musculaires, le nez qui coule et une toux sont souvent les premiers signes d'une grippe (1). ⚠️ L'état grippal survient généralement lors d'une infection virale, telle que la grippe. Il peut également...

Quelles tisanes utiliser pour soulager les hémorroïdes ?

Quelles tisanes utiliser pour soulager les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont pour ainsi dire un tabou. Pourtant une personne sur deux au-delà de 50 ans est affectée. Les hémorroïdes sont des veines gonflées dans l’anus ou le rectum. Elles s’améliorent souvent d’elles-mêmes en quelques semaines, mais une intervention...

5 jus de fruits rares et étonnants à essayer au moins une fois

5 jus de fruits rares et étonnants à essayer au moins une fois

Marre du sempiternel jus d'orange du du jus multivitaminé ? Sortez des sentiers battus avec ces 5 jus originaux qui sortent de l'ordinaire. 1- Jus de fruit de baobab Une jeune entreprise française, Matahi, commercialise du jus à base de fruits de baobab. Ce fruit,...

Les 16 meilleurs aliments anti-inflammatoires naturels

Les 16 meilleurs aliments anti-inflammatoires naturels

L’inflammation est une réaction normale du corps qui se protège en cas d'agression extérieure. Il peut s'agir d'une simple brûlure, d'un bouton d'acné, d'un cancer, d'arthrose ou d'une entorse... L'inflammation permet d'éliminer l'agent responsable de l'agression et...

5 bienfaits du vinaigre balsamique et une précaution à prendre

5 bienfaits du vinaigre balsamique et une précaution à prendre

Le vinaigre balsamique est originaire d'Italie. Sa fabrication repose sur la fermentation du moût de raisin, c'est-à-dire le jus de raisin frais non fermenté, qui est ensuite vieilli pendant plusieurs années dans des fûts en bois. Cette préparation spéciale lui...

10 bienfaits de l’huile de lin prouvés par la science

10 bienfaits de l’huile de lin prouvés par la science

Le lin vient du latin "linire" qui signifie adoucir. Ceci en dit long sur les propriétés  de cette graine oléagineuse pour la peau. Elle fut pourtant interdite, en France, au XXème siècle, car on craignait qu'elle ne devienne toxique en devenant rance. Elle a été...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.