Lapsang Souchong : histoire et mode de fabrication du thé fumé le plus célèbre

par | 27 Mai 2014 | Histoire du thé

Lapsang souchong en forme de point d'interrogation

Le Lapsang Souchong est un thé fumé de Chine. Il est considéré comme étant le thé noir le plus bu au monde. Il a gagné en popularité au 17ème et 18ème siècles en Europe, considéré alors comme un thé de luxe en Angleterre mais aussi en France.

Une brève histoire du Lapsang Souchong

On raconte que ce thé noir fumé a été inventé lors de la dynastie Qing en Chine après que des soldats eussent attaqués une usine de thé de Xingun. Lorsqu’il quittèrent enfin les lieux, les ouvriers de l’usine ont alors dû faire sécher leur thé dans un temps record afin de ne pas perdre la récolte. En désespoir de cause, ils allumèrent des feux de pin sous les feuilles de thé pour accélérer son séchage.

Le Lapsang Souchong originel pousse à Tongmu dans les monts Wuyi. Cette réserve naturelle est considérée par les historiens du thé chinois comme le lieu de naissance de ce thé, soit une zone d’à peine 50 Km2. Il est aujourd’hui produit dans tout le Fujian.

La saveur du Lapsang Souchong est généralement qualifiée de « fumée » ou « boisée », par analogie avec certains vins.

Comment est fabriqué le Lapsang Souchong ?

Il existe différentes méthodes de fabrication du Lapsang Souchong. Elles ont toutes en commun les étapes suivantes :

  1. les feuilles fraichement récoltées sont séchées, soit à l’air libre soit à un certain niveau au dessus d’un feu de pin
  2. elles sont ensuite roulées manuellement ou avec une machine (qui ressemble à un gros tampon encreur et qui décrit des cercles réguliers)
  3. l’oxydation est alors stoppée par l’exposition des feuilles roulées – placées dans des paniers de bambou – sous un feu de pin (épicéa, cèdre le plus souvent, parfois de cyprès) jusqu’à atteindre un taux d’humidité de 5%.

La fumée de pin contient de l’essence d’ambre qui est absorbée par le Lapsang Souchong et lui confère son goût typique.

Le processus complet dure de 8 à 10 heures. Comparé aux autres thés noirs, la période d’oxydation du Lapsang Souchong est relativement longue.

Astuce culinaire

Lors de la cuisson d’un pot au feu, ajoutez donc une tasse de thé Lapsang Souchong. Il apportera un léger goût fumé qui donnera à votre plat un caractère unique.

thé noir baies

Recevez 5% de réduction sur votre première commande de thés et tisanes

J’en profite

Nos derniers articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.