Brève terminologie des thés Pu-Ehr

13 Juin 2014 | Fabrication du thé

Le Pu-Ehr, aussi écrit Puerh, est un thé vieilli en cave dans le but de l’adoucir et lui donner plus de caractère. Ce thé du Yunnan extrêmement populaire en Chine (et de plus en plus en occident) possède sa propre terminologie.

Thé de plantation : Thé provenant de jardins intégralement gérés dans un but commercial. Les plantes sont cultivées de manière à faciliter la cueillette des feuilles, avant d’être sélectionnées afin de reproduire les meilleurs théiers sauvages de la région productrice.

Thé de plantation abandonnée : est un thé issu de jardins abandonnés pour diverses raisons. De nos jours, ces jardins sont récupérés à des fins commerciales, et laissés à leur état semi-sauvage en raison de la hausse des prix des thés sauvages sur le marché international.

Thé sauvage : Thé provenant de théiers sauvages non traités par l’homme. Les plus vieux se situent dans le province du Yunnan. Probablement cultivés par l’homme à l’origine, ces théiers n’ont reçu aucun traitement pendant plusieurs années. Bien que la quantité de feuilles récoltées de ces théiers soit limitée, les commandes de ce type de thé ne faiblissent pas.

Mao Cha : Feuilles de thé traitées et séchées en vue de la fabrication de Pu-Ehr. Différents types de Mao Cha sont mélangés pour obtenir un résultat gustatif conforme aux souhaits du producteur.

Qualité des feuilles : Mesure de taille et de maturité des feuilles appliquée aux thés Pu-Erh traités, sur une échelle de 1 à 10 : 1 correspond à des jeunes et petites feuilles, et 10 à des feuilles matures et de grandes tailles. Ce grade n’a pas d’implication directe sur le goût du thé. Un thé de grade 10 ne sera pas nécessairement moins « bon » qu’un grade 1.

Codes de commerce et de lot : Système de codes utilisé en Chine pour identifier les thés Pu-Erh selon leurs usines de production. En 1970, le gouvernement chinois créa ces codes pour distinguer les thés produits par trois usines théicoles chinoises. Les codes sont constitués d’un code de commerce à quatre chiffres et d’un code de lot à trois chiffres. Aujourd’hui, il y a bien plus de 3 usines et ce système d’identification a porté ses fruits.

Bing Cha : Thé produit sous forme de disques, forme la plus commune du thé Pu-Erh. Pesant généralement 357 grammes, le thé est traditionnellement comprimé dans un emballage en tissu, avant d’être placé dans une moule en pierre très lourde.

Tong : Produit correspondant à une pile de sept thés Bing Cha emballés dans de l’écorce de bambou, destinés à l’expédition.

Tuo Cha : Thé comprimé pour ressembler à un bol ou un nid d’oiseau. Le produit fini pèse entre 100 et 250 grammes, mais il est également décliné en plusieurs tailles et poids. On trouve également des Tuo Cha en portions individuelles de quelques grammes.

Zhuan Cha : thé comprimé sous forme rectangulaire pour un poids de 250 grammes.

Guide thé et bien-être

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

La bible du théier : le guide ultime pour les amateurs de thé

La bible du théier : le guide ultime pour les amateurs de thé

Du bourgeon à la tasse, nous vous expliquons comment les théiers sont cultivés et récoltés. Découvrez les conditions idéales pour obtenir un thé succulent. Qu'est-ce qu'un théier ? Le théier est l'arbre qui produit les feuilles qui permettent d'élaborer le thé vert,...

Kabusecha : découverte de ce thé ombré du Japon

Kabusecha : découverte de ce thé ombré du Japon

Le Kabusecha (かぶせ茶) est un thé vert japonais. C'est un thé ombré, c'est-à-dire que les théiers sont recouverts de filets quelques jours avant la récolte des feuilles afin de forcer la plante à produire un maximum de nutriments. Il est considéré pour cette raison comme...

Où acheter des graines de théier en France ?

Où acheter des graines de théier en France ?

Cultiver du thé en France : c'est possible et certains s'y essayent déjà avec succès. De petites plantations commercialisent même une production 100% made in France. Contrairement à une idée reçue, le climat relativement rude qui prévaut dans notre contrée en hiver...

Comment faire du thé au jasmin soi-même ?

Comment faire du thé au jasmin soi-même ?

Le thé au jasmin est un grand classique. Il est vrai que ces deux parfums se marient à merveille, en particulier le thé noir de type Assam et le jasmin. Ce sont les chinois qui ont les premiers maitrisé l’art délicat du thé au jasmin sans moyen technologique complexe....

Thé aromatisé et thé parfumé : quelle différence ?

Thé aromatisé et thé parfumé : quelle différence ?

La différence entre un thé aromatisé et un thé parfumé est identique à ce qui sépare un vin classique d’une sangria. Il y a donc une différence de taille qu’il convient de bien appréhender. Parfum, arôme, odeur, senteur... Quelle est la différence ? Avant de rentrer...

Comment sont fabriquées les fleurs de thé ?

Comment sont fabriquées les fleurs de thé ?

Les fleurs de thé sont de véritables petites œuvres d'art dans une tasse. Sous l'effet de la chaleur, les feuilles de thé s'ouvrent et laissent apparaitre une délicate fleur. Pour obtenir un tel résultat, chaque fleur de thé est fabriquée à la main. Les artisans les...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.