Comment éviter la déshydratation en cas de diarrhée ?

9 Déc 2023

La diarrhée se caractérise par un besoin irrépressible de déféquer. Les selles sont liquides car plus riches en eau et peuvent s’accompagner de gaz, de crampes et, si la diarrhée est causée par une infection ou une substance toxique, de nausées et vomissements.

Pourquoi la diarrhée provoque-t-elle une perte d’eau ?

La valeur normale de la teneur en eau dans les selles est d’environ 10 ml par kg et par jour chez les nourrissons et les jeunes enfants et de 200g par jour chez les adolescents et les adultes.

Lors d’un épisode de diarrhée, les selles sont plus liquides. Ceci est lié à un déséquilibre dans le fonctionnement normal des processus physiologiques de l’intestin grêle et du gros intestin responsables de l’absorption de divers ions et de l’eau.

Dans certains cas, plus de 20 litres d’eau peuvent être éliminés par jour. Il est donc important de se réhydrater pour compenser cette perte.

Comment se réhydrater et boire pendant une diarrhée ?

Lorsque vous avez une diarrhée ou une gastroentérite, plusieurs solutions sont envisageables pour vous hydrater correctement.

Généralement, le simple fait de boire de l’eau et de manger des aliments riches en eau comme des fruits permet de rétablir l’équilibre hydrique de l’organisme. Il est nécessaire de boire deux litres d’eau par jour. L’eau est un bon choix mais il y a d’autres alternatives possibles, notamment les bouillons de légumes ou de viandes qui apportent un complément des sels minéraux.

L’eau de coco est le liquide naturel le plus proche en termes de concentration d’électrolytes de ce qui est à nécessaire pour notre corps. Elle ne contient pas de sucre ajouté, donc c’est une bonne alternative naturelle aux boissons sportives.

Certaines eaux sont aussi bénéfiques en cas de diarrhée.

Les solutions de réhydratation

Les solutions de réhydratation commerciales contiennent la juste proportion d’eau, de sucre et de sels minéraux dont le corps a besoin pour se rétablir. Elles permettent à l’organisme de mieux absorber les liquides, et donc de bien s’hydrater. Elles remplacent également les sels minéraux perdus à cause de la diarrhée ou des vomissements.

Vous pouvez préparer votre solution de réhydratation maison en utilisant la recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé, à savoir : mélanger un litre d’eau bouillie puis refroidie (donc stérile), six cuillerées à thé de sucre et une cuillerée à thé de sel.

Le thé et les tisanes peuvent aussi apporter un soulagement et il faut faire attention au café.

Que manger pour bien se réhydrater ?

En plus de boire régulièrement, il est bénéfique de manger des aliments riches en amidon et en sel car ils permettent une meilleure absorption de l’eau. Pour faciliter la réhydratation, l’accent doit être mis sur la consommation de riz, de pommes de terre, de pâtes, bien cuits et bien salés.

Les aliments riches en eau sont aussi recommandés : fruits et légumes en priorité. Le coing est réputé pour soulager la diarrhée.

Quelle quantité de solution de réhydratation faut-il boire ?

Un adultes qui ne présente pas de signes de déshydratation doit consommer de petites gorgées de solution de réhydratation tout du long de la journée en fonction de sa tolérance en vas de vomissements. Il est aussi possible de sucer un glaçon pour une diffusion très lente de la solution et éviter une surcharge abdominale.

Selon les autorités de santé du Québec, un adulte en situation de gastroentérite, doit boire entre 100 et 240 ml de solution après chaque selle.

Quelles sont les complications d’une déshydratation consécutive à une diarrhée ?

La diarrhée peut provoquer une déshydratation et par conséquent une perte d’électrolytes dans le sang : sodium, potassium, magnésium, chlorure et bicarbonate.

En cas de pertes importantes de liquide et d’électrolytes, l’individu peut ressentir une faiblesse prononcée. Cette situation peut conduire à une baisse de la pression sanguine, suffisamment marquée pour provoquer des évanouissements (syncopes), des irrégularités du rythme cardiaque (arythmies) et d’autres complications sérieuses.

Le professeur Laurent Beaugerie, gastro-entérologue à l’hôpital Saint Antoine à Paris précise même que les effets peuvent être différés : « une personne âgée peut être victime d’un infarctus une semaine après un épisode diarrhéique mal hydraté« . Il faut donc rester vigilant après l’épisode.

A propos de certains types de diarrhées spécifiques

La diarrhée du voyageur, aussi communément appelée « tourista », est un problème courant en particulier dans les pays en voie de développement. Entre 25 et 60 % des touristes sont affectés par cette diarrhée pénible. L’eau en est souvent responsable.

La cause de la diarrhée du voyageur est généralement une infection de l’intestin grêle par une bactérie, E. coli ou des salmonelles notamment.

Lors de voyages dans des pays étrangers, il est souvent fortement conseillé de boire de l’eau en bouteille, de manger des aliments transformés et d’éviter les fruits et légumes crus ou lavés avec de l’eau du robinet.

La diarrhée osmotique est un autre type commun. Elle se produit quand des substances non absorbables restent dans l’intestin, attirant une quantité excessive d’eau dans les selles. Des aliments tels que certains fruits, les haricots, et les édulcorants utilisés dans les produits diététiques et les chewing-gums (comme les hexitols, sorbitols et mannitols) peuvent causer cette forme de diarrhée. Une déficience en lactase peut aussi en être une cause.

Graphique historique des cas de diarrhées en France

Graphique historique des cas de diarrhées en France

Pour aller plus loin

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Selon les chiffres de l'INSERM, au moment de la ménopause, 80% des femmes ressentent au moins un autre symptôme en plus de l'arrêt des règles. Environ 25% sont affectées par des troubles qui impactent leur qualité de vie. Les symptômes les plus courants de la...

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Avoir des courbatures après une activité physique est le signe que les muscles ont bien travaillé. Mais le revers de la médaille, c'est que l'on ressent des douleurs et une raideur caractéristiques. Les courbatures réduisent la vitesse de contraction des muscles de 5...

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Selon l'INSERM, le nombre de cas d'infections urinaires a été estimé à 3200 pour 100 000 femmes en France. On dénombrait 625.000 cas d'infections urinaires en France par an en 2009. Les bactéries sont à l'origine d'environ 95 % des infections urinaires. Les...

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Une fatigue généralisée, de la fièvre, des courbatures et douleurs musculaires, le nez qui coule et une toux sont souvent les premiers signes d'une grippe (1). ⚠️ L'état grippal survient généralement lors d'une infection virale, telle que la grippe. Il peut également...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.