Caféine pour perdre du poids : ce que dit la science

par | 31 Mar 2021 | Thé et minceur

jeune femme avec un café dans la main

Les publicités vantant les effets de la caféine pour perdre du poids fleurissent comme le muguet au printemps. Nous avons voulu vérifier ce qu’en dit la science. Nous avons donc compilé des études scientifiques sérieuses sur le sujet. On fait le point.

Les effets supposés de la caféine sur la perte de poids

La caféine est supposée avoir trois effets sur la perte de poids :
– un effet lipolytique
– un effet thermogénique
– un effet diurétique

Le terme “lipolytique” désigne la libération de graisse des tissus adipeux pour qu’elle soit métabolisée par l’organisme. La lipolyse du tissu adipeux brun permet ensuite à l’organisme de produire de chaleur par le phénomène de la thermogenèse.

L’effet diurétique désigne l’élimination d’eau par l’organisme.

Graisse brune ou graisse blanche ?

Les principaux types de tissus adipeux présents dans le corps humain sont la graisse brune et la graisse blanche.

La graisse brune permet à l’organisme de brûler des calories en les transformant en énergie. Elle permet de produire de la chaleur en brûlant du sucre et des graisses. La graisse blanche stocke les calories.

Les chercheurs s’intéressent beaucoup à cette graisse brune. Ils réalisent des expériences in vivo et in vitro pour comprendre quel serait l’effet de la caféine lors du processus de fabrication de l’énergie.

La caféine pour perdre du poids pendant un exercice physique

Une étude publiée dans la revue Nature indique que la consommation de 200 à 300 mg de caféine (soit l’équivalent de 2 tasses de café) avant une séance de sport d’endurance comme une séance de marche, de course à pied de vélo ou de rameur permet au corps de “brûler” plus de graisse et et moins de glycogène (la réserve glucidique stockée dans les muscles).

Une autre étude plus récente va dans le même sens. Elle a cherché à savoir à quel moment il était le plus bénéfique de consommer de la caféine avant l’effort pour maximiser son effet minceur.

Selon cette étude réalisée par le département de physiologie de l’université de Grenade, la prise d’un « café fort », soit 3 mg de caféine par kg de masse corporelle – une demi-heure avant l’exercice physique aérobique (donc en endurance douce) augmente significativement le taux de combustion des graisses.

L’étude a même identifié que si l’exercice est effectué l’après-midi, les effets de la caféine sont plus importants que le matin. Les résultats ont été publiés dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition.

Ces résultats indiquent aussi que la caféine augmente autant l’oxydation des graisses pendant l’exercice du matin que sans prise de caféine l’après-midi. La caféine pour perdre du poids serait donc une solution à envisager.

La caféine augmente la thermogenèse globale

Le café est une des substances ergogénétiques (qui participe au développement musculaire) les plus consommées au monde pour améliorer les performances sportives mais ses effets semblent ne pas se cantonner pas à la seule pratique sportive.

Une étude réalisée sur des rats de laboratoire par des scientifiques américains indique que que la caféine réduit de 16% la prise de poids et de 22% la prise de graisse corporelle, en comparaison aux animaux soumis au même régime alimentaire riche en graisses et en sucre.

La caféine aurait une activité lypolitique avec toutefois un effet modéré : la perte calorique se situe aux alentours de 30 à 50 calories (l’équivalent de 150 gr de melon par exemple) pour 200 mg de caféine consommée.

Les chercheurs ont identifié que sous l’effet de la caféine, la quantité de la protéine UCP1, présente dans les tissus adipeux bruns et qui est activée spécifiquement lors de la transformation des calories alimentaires en énergie, a augmenté. Ceci indique qu’il y a eu une transformation des calories en énergie plus importante.

Et quel est l’effet du thé vert sur la perte de poids ?

Une méta-analyse publiée dans la revue nature indique que le thé vert en poudre permettrait de perdre 1,3 kg de plus en moyenne sur 12 semaines, par rapport à des personnes n’en prenant pas.

Ce qui est interessant avec cette étude, c’est que les chercheurs ont mesuré l’impact de la caféine sur cette perte de poids. Il est jugé non-significatif et n’interfère par sur l’effet minceur des catéchines du thé.

Recevez 5% de réduction sur votre première commande

J’en profite

Nos derniers articles