Tempête dans un verre de thé : les anglais en boivent de moins en moins

par | 14 Août 2014 | Autour du thé

Les études se suivent et se ressemblent : les anglais boivent de moins en moins de thé. Le cabinet d’analyse statistique Mintel, dresse un tableau bien gris du marché, voir l’infographie ci-dessous.

consommation the
La consommation moyenne de thé par semaine est passée de 70 grammes par personne au début des années 70 à moins de 30 grammes en 2013.

Contrairement à une idée reçue, on remarque que ce n’est pas le café qui prend la place du thé. Sa consommation est restée stable sur la même période.

Alors comment expliquer ce recul de la consommation de thé ?
>> Première raison : si la consommation de thé est en baisse, c’est avant tout en raison de la hausse de son prix sur la même période. Hausse du prix expliquée par la hausse du prix du pétrole (impactant directement les frais de transport, l’engrais…) et par la hausse de la demande mondiale en thé sur la même période. Ainsi, le prix de vente du thé a augmenté de 22% entre 2006 et 2011 et les ventes en valeurs ont progressé.

>> Deuxième raison : d’autres types de boissons concurrencent frontalement le thé. Auprès des jeunes, les boissons de type soda ou energy drink ont la côte. 88% des anglais de plus de 65 ans boivent du thé régulièrement contre 73% des 15-34 ans.
Toutes générations confondues, la yerba maté, le rooibos et surtout les tisanes et infusions connaissent un succès grandissant. Ainsi, entre 2009 et 2011, la consommation de tisanes en sachet a augmenté de 10%.

Il est aussi intéressant de constater que la consommation de thé noir type « English breakfast » ou « Five O’clock tea » est en baisse, 1,5% entre 2010 et 2011, au profit du thé vert dont la consommation a explosé de +83% sur la même période.

Victime collatérale, la bouilloire est aussi en berne avec des ventes en baisse régulière.

thé noir baies

Recevez 5% de réduction sur votre première commande de thés et tisanes

J’en profite

Nos derniers articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.