Une tisane d’allaitement efficace : ce que dit la science

par | 24 Nov 2021 | Thé et santé

maman avec son bébé

Les spécialistes s’accordent sur un point : le lait maternel est la meilleure alimentation possible pour un nouveau-né. L’OMS conseille un allaitement exclusif pendant 6 mois.

Toutefois, il arrive que la production de lait soit retardée où s’amenuise. La solution souvent proposée est de boire une tisane d’allaitement.

Nous avons voulu passer au crible cette recommandation pour savoir si les études scientifiques la confirment ou non.

Les tisanes d’allaitement à base de plantes « galactagogues »

tisane pour allaitement

Une tisane allaitement est généralement élaborée avec des plantes dites « galactagogues » c’est-à-dire qui favorisent la sécrétion de lait. On parle aussi de tisanes galactogènes.

De nombreuses recommandations sont basées sur des usages traditionnels de ces plantes.

Les plantes pour tisane d’allaitement fréquemment recommandées sont :

  • le fenugrec (Trigonella foenum-graecum)
  • le fenouil en graines (Foeniculum vulgare)
  • l’ortie
  • l’anis vert (Pimpinella anisum)
  • la verveine (Verbena officinalis)
  • le carvi (Carum carvi)
  • le galéga (Galega officinalis)
  • les germes de luzerne
  • le chardon béni
  • le gingembre

Les bienfaits de ces plantes sont alors présentés comme variables d’une maman à une autre. La lactation peut ainsi apparaître du jour au lendemain et mettre plusieurs jours avant d’être visible.

Les tisanes d’allaitement contiennent souvent d’autres plantes non galactogènes pour en améliorer le goût ou le rendre plus agréable. On y ajoute souvent du thym, de la menthe, de la fraise ou des fruits rouges.

Le fenugrec est-il vraiment efficace pour favoriser la lactation ?

tisane de fenugrec

Le fenugrec est une graine qui pousse dans la région méditerranéenne. C’est l’ingrédient principal de nombreuses tisanes d’allaitement. En raison de son amertume, le fenugrec est généralement associé à d’autres plantes pour en masquer le goût.

D’un point de vue global, la Commission E approuve l’usage des graines de fenugrec pour stimuler l’appétit.

Une étude américaine publiée dans le « Journal of alternative and complementary medicine » en 2011 s’est penchée sur les effets galactogènes de la tisane de fenugrec et sur son utilisation à court-terme lors de la première semaine du nourrisson.

Le but de l’étude était de vérifier si la consommation de tisane à base de fenugrec avait un effet sur la production de lait maternel et sur le poids du bébé lors de cette première semaine postnatale.

66 mères et enfants ont été étudiées avec notamment un groupe recevant un placebo en guise de tisane.

Selon les résultats de l’étude, les enfants dont les mères ont consommé une tisane à base de fenugrec ont retrouvé leur poids de naissance plus rapidement que ceux du groupe placebo.

Le volume de lait produit par les mamans consommant du fenugrec était significativement plus élevé.

✔︎ L’étude conclut que les tisanes à base de fenugrec semblent efficaces pour augmenter le volume de lait maternel produit et ainsi permettre aux enfant de reprendre du poids plus rapidement.

Une étude iranienne arrive à la même conclusion quant eux effets positifs de tisanes contenant du fenugrec sur le poids des nourrissons. L’étude portait sur des bébés âgés de 0 à 4 mois.

✔︎ L’étude conclut qu’au bout de 4 semaines, le poids des enfants nourris au lait dont les mères ont consommés des tisanes à base de fenugrec était en augmentation significative.

Le fenouil est-il bénéfique pour la lactation ?

graines de fenouil

Le fenouil en graines est l’autre ingrédient souvent recommandé en guise de tisane pour l’allaitement. Il s’agit d’une herbe au goût de la réglisse ou d’anis.

En herboristerie, le fenouil est utilisé pour soulager les troubles digestifs et les ballonnements ainsi que pour son effet diurétique. Il aurait aussi un effet sur l’équilibre hormonal féminin notamment pendant l’allaitement.

Une autre étude iranienne publiée en 2014 s’est intéressé aux bienfaits du fenouil en tisane pour l’allaitement, en particulier sur la capacité du lait maternel à accélérer la croissance des nourrissons de 0 à 4 mois.

Une tisane de 7,5 gr de fenouil en poudre dans du thé noir a été administrée à des mamans 3 fois par jour pendant 4 semaines.

✔︎ En conclusion, l’étude indique que la tisane à base de fenouil a sensiblement amélioré le poids des bébés nourris au lait maternel.

Les effets d’une tisane d’allaitement multi-plantes sur la lactation

Une étude nigérienne s’est intéressée aux effets bénéfiques pour la lactation chez les femmes ayant eu un bébé prématuré, d’une tisane d’allaitement à base d’ortie, mélisse, carvi, fenouil, rue des chèvres (galéga) et citronnelle.

Les résultats indiquent une augmentation de la quantité de lait produit lors de la première semaine de prise. L’étude précise que la quantité de lait était en augmentation de 80% pour le groupe de mamans consommant la tisane.

La caféine est-elle recommandée pendant l’allaitement ?

La Haute Autorité de Santé (HAS) propose une étude de 164 pages très complète sur l’allaitement.

Elle y précise que la consommation de café ou de boissons riches en caféine ne semble pas avoir d’effets mesurables chez le nouveau-né. Toutefois, en raison du métabolisme lent de la caféine chez le nouveau-né et du risque d’accumulation de caféine, il est recommandé que les quantités absorbées restent inférieures à 300 mg/jour soit 2 à 3 tasses de café.

Point intéressant, l’étude indique que « la présence de caféine ne modifie pas la composition du lait maternel et aurait tendance à stimuler sa production. »

💡 En savoir plus sur les effets de la caféine sur l’organisme

L’hydratation de la mère pendant l’allaitement

Un conseil fréquent adressé aux femmes allaitant est de boire beaucoup d’eau pour favoriser la production de lait.

L’analyse de la HAS ne corrobore pas cette recommandation. Elle précise que « le rapport entre la quantité de liquides absorbés par la mère et la production de lait n’a pas été mis en évidence » par des études scientifiques.

On ne détecte pas « d’augmentation significative du volume de lait produit par des mères de nourrissons bien portants âgés de 3 à 4 mois avec une augmentation de leur quantité de boissons d’au moins 25 % après 3 ou 7 jours ».

Ceci dit, une bonne hydratation est évidemment d’une importance capitale pour tout un chacun.

Quels aliment favorisent la lactation ?

Au delà d’une tisane d’allaitement, d’autres aliments seraient bénéfiques pour l’allaitement selon l’usage traditionnel. Un usage à valider par des études scientifiques dont nous n’avons pas trouvé trace.

L’ail est un aromates recommandé pour optimiser la quantité de lait maternel.

La levure de bière est un complément alimentaire qui pourrait favoriser l’augmentation de la production du lait maternel.

Les bienfaits de l’allaitement

La HAS indique que l’allaitement a pour l’enfant un effet protecteur vis-à-vis des infections gastro-intestinales et dans une moindre mesure vis-à-vis des infections ORL et respiratoires.

Les bénéfices pour la mère sont moins clairement identifiés. La HAS mentionne une possible protection envers le cancer du sein en période préménopausique, le cancer de l’ovaire et l’ostéoporose.

En savoir plus sur le processus biologique de l’allaitement

Ce que l’on nomme « montée de lait » désigne le moment où le lait évolue progressivement du colostrum au lait maternel.

Ce processus commence avec la chute des hormones après l’expulsion du placenta. La prolactine est libérée et stimule la lactation.

La montée de lait survient en moyenne généralement 30 à 40 heures après l’accouchement.

Le contact physique entre la mère et l’enfant favorise la montée de lait. Le contact de la peau dès la salle d’accouchement puis aussi souvent que possible par la suite favorise la montée de lait. De même, une tétée précoce juste après la naissance facilite la qualité de la montée de lait.

Recevez 5% de réduction sur votre première commande de thés et tisanes

J’en profite

Nos derniers articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *