Fatigue, et si c’était la déshydratation ?

12 Déc 2023

Selon l’enquête « Ma fatigue et moi » réalisée en 2021 par l’Association Française du Syndrome de Fatigue Chronique, 58 % des Français ressentent une sensation de fatigue depuis six ans ou plus.

La plupart du temps, on associe la fatigue à un manque de sommeil ou à du stress excessif. Mais il y a une autre raison pour laquelle vous pourriez vous sentir fatigué, moins évidente : la déshydratation.

Comment la déshydratation peut-elle provoquer de la fatigue ?

Une déshydratation, même légère, peut causer de la fatigue voire de l’épuisement. C’est d’ailleurs un symptôme courant qui doit servir d’alerte.

Quand vous êtes déshydraté, la quantité d’eau dans le sang baisse ce qui réduit votre votre tension artérielle, entraînant à son tour une mauvaise circulation et une réduction du flux sanguin vers votre cerveau. Vous ressentez alors de la somnolence et un état de confusion mentale. de plus en plus prégnante.

La baisse du volume sanguin oblige aussi votre cœur à travailler plus pour pomper la quantité adéquate de sang, d’oxygène et de fluide vers les organes, provoquant de la fatigue.

La déshydratation peut aussi provoquer de la faiblesse musculaire et des crampes ce qui accroit encore la sensation de fatigue.

Une étude publiée dans le European Journal of Nutrition en 2019 montre que, chez les femmes âgées, celles qui étaient mieux hydratées avaient une meilleure attention et vitesse de réflexion plus rapide que celles qui étaient moins hydratées ou surhydratées ce qui peut sembler paradoxal.

La déshydratation peut affecter la qualité du sommeil

La déshydratation peut entraîner des spasmes musculaires qui interrompent votre sommeil et perturbent votre cycle de repos. De plus, elle peut assécher vos voies nasales, ce qui peut provoquer des ronflements et ainsi réduire la qualité de votre sommeil.

Le manque de sommeil peut affecter la sécrétion de la vasopressine, une hormone clé pour l’hydratation. Sans une quantité suffisante de cette hormone, le risque de déshydratation s’accroît, amplifiant ainsi les symptômes de fatigue.

Le manque d’eau affecte aussi les performances physiques et sportives

Il est largement démontré que la déshydratation peut réduire l’endurance et la force musculaire.

Plusieurs études ont évalué l’effet de la déshydratation sur la performance athlétique, y compris sur des mesures d’endurance et de fatigue. Ainsi, une étude de 2018 publiée dans Frontiers in Physiology indique que les athlètes de sports de combat déshydratés ressentaient plus de fatigue et avaient une endurance de force musculaire réduite.

Pourquoi peut-on être déshydraté ?

La réponse semble facile : parce qu’on ne boit pas assez. En fait, le sujet est plus complexe qu’il n’y parait.

En temps normal, pour une personne en bonne santé, boire suffisamment (soit 2 à 3 litres d’eau par jour selon les recommandations) suffit à rester bien hydraté. Les choses se compliquent quand l’état de santé se dégrade.

La déshydratation se produit souvent lors d’une maladie qui provoque fièvre, vomissement ou diarrhée. Les excrétion de fluides corporels sont alors très rapides. Vous perdez aussi des électrolytes essentiels et il peut être difficile de garder des aliments (sans vomir, par exemple en cas de gastroentérite) pour reconstituer ces minéraux perdus.

De plus, les personnes âgées même en bonne santé, ne ressentent pas la soif aussi bien que les plus jeunes pour plusieurs raisons psychologiques et physiologiques.

Comment savoir si ma fatigue est causée par une déshydratation ?

Si vous vous sentez fatigué et sans énergie, faites un auto-diagnostique pour vérifier si vous ressentez également des symptômes de déshydratation, tels qu’une bouche sèche, une soif ou une miction peu fréquente, des urines très foncées…

Le meilleur moyen d’éviter la déshydratation et la fatigue est de boire régulièrement (eau, tisanes, thé…), de consommer des fruits riches en eau ou de boire une solution de réhydratation orale.

Une solution de réhydratation contient des quantités adaptées d’électrolytes dont votre corps a besoin pour rester hydraté : sodium, potassium, calcium et magnésium qui jouent un rôle important pour l’organisme.

Des tisanes permettent de lutter contre la fatigue tout en optimisant vos habitudes d’hydratation.

Pour aller plus loin

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Selon les chiffres de l'INSERM, au moment de la ménopause, 80% des femmes ressentent au moins un autre symptôme en plus de l'arrêt des règles. Environ 25% sont affectées par des troubles qui impactent leur qualité de vie. Les symptômes les plus courants de la...

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Avoir des courbatures après une activité physique est le signe que les muscles ont bien travaillé. Mais le revers de la médaille, c'est que l'on ressent des douleurs et une raideur caractéristiques. Les courbatures réduisent la vitesse de contraction des muscles de 5...

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Selon l'INSERM, le nombre de cas d'infections urinaires a été estimé à 3200 pour 100 000 femmes en France. On dénombrait 625.000 cas d'infections urinaires en France par an en 2009. Les bactéries sont à l'origine d'environ 95 % des infections urinaires. Les...

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Une fatigue généralisée, de la fièvre, des courbatures et douleurs musculaires, le nez qui coule et une toux sont souvent les premiers signes d'une grippe (1). ⚠️ L'état grippal survient généralement lors d'une infection virale, telle que la grippe. Il peut également...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.