La rhino-conjonctivite allergique saisonnière plus connue sous le nom de « rhume des foins » concerne presque 10% de la population… et moi y compris. Chaque année c’est pareil, le classique “Youpee voilà le printemps” cède vite la place à un “ah mince, je risque encore d’avoir des yeux de lapin myxomateux”.

A la guerre comme à la guerre,  j’ai élaboré une stratégie de lutte contre cette allergie à ma façon, c’est à dire avec du thé, du rooibos et des tisanes bien sûr. Suivez le guide !

Le thé vert contre les allergies
Faites des réserves de thé vert ! En effet, des expériences en laboratoire conduites par des chercheurs japonais ont révélé qu’un antioxydant retrouvé en quantité importante dans le thé vert (l’épigallocatéchine gallate aussi appelé EGCG) bloque le processus biochimique qui se termine en apothéose par une allergie. Le thé vert (qui contient trois fois plus de cet antioxydant que le thé noir) serait donc particulièrement efficace contre les allergies au pollen, à la poussière et au poils d’animaux.

Pour obtenir une super dose d’EGCG, consommez votre thé rapidement après l’avoir infusé et utilisez des feuilles de thé vert en vrac plutôt que des sachets. Pour info, l’EGCG le principal polyphénol du thé et c’est lui qui lui donne sa texture et son astringence.

Les tisanes anti-allergies et rhume des foins
L’ortie contient une substance qui agit comme un antihistaminique. Elle est donc en mesure d’apaiser notablement les symptômes du rhume des foins tels que le nez bouché et larmes de crocodile.

Vous pouvez retrouver nos tisanes à base d’ortie sur le site. Pas très sexy, l’ortie, à première vue mais en fait, délicieux ingrédient d’une bonne tisane anti-allergie.

Le ginkgo biloba aiderait aussi à lutter contre les allergies. Il renferme des ginkgolides, molécules qui seraient capables de stopper l’activité d’un médiateur de l’inflammation allergique appelé PAF (facteur d’activation plaquettaire).

Nous proposons depuis quelques jours un thé au Ginkgo et à la fraise.

Le rooibos contre les allergies
Des chercheurs japonais de l’Université Showa ont découvert que, consommé régulièrement, le rooibos aide l’organisme à lutter contre les allergies en augmentant la production du cytochrome P450, une enzyme importante présente dans le foie et dans d’autres tissus et dont le rôle est justement de métaboliser les allergènes.

Le rooibos contient en outre de nombreux antioxydants, dont deux bioflavonoïdes, le rutin et le quercetin, impliqués dans le soulagement des allergies les plus courantes. Ces bioflavonoïdes bloquent l’histamine, réponse chimique du corps aux allergènes.

Sources
– Bioscience, Biotechnology, аnd Biochemistry. Vol. 65 (2001) , Nο. 10 pp.2137-2145. J. Ethnopharmacol. 119: 376-412.
– Passeport Santé

Envie de belles promotions sur nos meilleurs thés ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos meilleures offres.

Vos données seront conservées 24 mois. Elles ne seront ni vendues, ni échangées. Vous recevrez un email promotionnel à raison de une fois par trimestre maximum.

the en promotion

Politique de confidentialité

Votre inscription a bien été enregistrée, merci ! Vous allez recevoir un email pour confirmation dans quelques secondes.

Pin It on Pinterest