Avez-vous une hypersensibilité émotionnelle ?

par | 19 Sep 2022 | Bien-être et relaxation

jeune femme sensible

L’hypersensibilité émotionnelle est aussi appelée Haut Potentiel Emotionnel (HPE). Cet état toucherait une personne sur cinq, soit 20% de la population mondiale.

L’hypersensibilité émotionnelle n’est pas une maladie ni une affection. Il s’agit d’une prédisposition naturelle innée ou acquise suite à à évènement spécifique. Elle présente des avantages et des inconvénients. Elle peut se résorber.

Le HPE correspond à un haut niveau de sensibilité aux stimuli extérieurs et une forte réactivité émotionnelle (ou des efforts très important pour contenir cette réactivité).

Qu’est-ce que l’hypersensibilité émotionnelle ?

Une personne extrêmement sensible est une personne dont le système nerveux central est probablement plus sensible aux interactions physiques, émotionnelles ou sociales.

Le concept de « personne extrêmement sensible » a été inventée par les psychologues Elaine Aron et Arthur Aron dans les années 1990. Elaine Aron a publié un livre entier sur ce sujet, « The Highly Sensitive Person » en 1996 disponible en version Poche en librairie.

Une personne en situation hypersensibilité émotionnelle ressent son environnement avec plus de force. La vue, les sons, les odeurs mais aussi les interactions sociales peuvent provoquer une expérience plus intense chez les HPE.

Cette hypersensibilité sensorielle peut déboucher sur une hypersensibilité émotionnelle qui devient un trait de caractère.

Être une personne hypersensible implique d’autres caractéristiques :

  • une activité plus forte du système nerveux inconscient dans les situations stressantes
  • avoir des réponses émotionnelles positives ou négatives plus fortes
  • avoir une forte perception de différences très légères
  • avoir un faible seuil de douleur.

Comment savoir si on est une personne hautement sensible ?

Il n’existe pas de diagnostic officiel des personnes hypersensibles car il ne s’agit pas d’une maladie mentale. La sensibilité exacerbée est un trait de personnalité et pas un handicap. Il peut être un avantage a bien des égards.

Il existe plusieurs traits communs aux HPE, selon les chercheurs qui ont identifié ce trait de personnalité (1) :

Ils évitent les films, les émissions de télévision violents voire même des retransmissions sportives trop déstabilisants.

Ils sont profondément ému par la beauté, qu’elle soit exprimée dans l’art, la nature parfois à des niveaux de détails qui dépassent l’entendement de la majorité des personnes.

Ils se sentent submergés et omnibulés par des foules oppressantes, des lumières vives ou des vêtements inconfortables.

Ils ressentent le besoin de se retirer dans un endroit tranquille, exigu pour se calmer et se sentir en sécurité.

Ils ont une vie intérieure riche et complexe, avec des pensées profondes et des réflexions poussées qui restent en « tâche de fond » à longueur de journée.

Ils peuvent sembler introvertis ou très sensibles aux émotions.

Un PSH est souvent très empathique. L’humeur des autres l’affecte fortement, ou qu’il remarque des indices sociaux subtils que les autres ne remarquent pas.

Les PSH sont souvent plus sensibles à la douleur ou au toucher.

Elaine Aron et Arthur Aron ont mis au point un test pour les personnes hautement sensibles, ou un questionnaire de personnalité. Il est connu sous le nom d’échelle des personnes hautement sensibles d’Aron (HSPS). Il s’agit d’un questionnaire constitué de 27 questions

Avantages et inconvénients de l’hypersensibilité

Les personnes hypersensibles ont tendance à être consciencieuses et empathiques et peuvent remarquer des changements subtils dans leurs interactions et leur environnement.

Elles ont tendance à remarquer des choses que les autres ne remarquent pas. Repérer le langage corporel et d’autres indices subtils peut les aider à développer de solides compétences sociales.

Les personnes très sensibles ont tendance à être plus sensibles aux émotions et aux humeurs des autres. Cela peut leur permettre de mieux comprendre les autres. Cela peut également les aider à détecter les motivations et les inclinations des autres, ce qui peut en faire de bons gestionnaires, négociateurs et dirigeants.

Mais toute médaille ayant son revers, il y a aussi des inconvénients à cet état.

Être une personne très sensible peut être une source de stress, d’anxiété ou de difficultés relationnelles.

Une grande fatigue mentale est aussi la conséquence de réflexions poussées et d’efforts importants pour s’intégrer aux relations sociales courantes.

Comment gérer son hypersensibilité ?

Pour faire face au fait d’être hypersensible, il est important d’identifier ses zones de sensibilité. Par exemple, certaines personnes sont plus sensibles aux stimuli sensoriels (lumière, bruit…), tandis que d’autres trouvent certains types d’interactions sociales épuisantes.

Voici quelques stratégies qui peuvent être utiles

  • Minimiser les entrées sensorielles avec des accessoires : lunettes de soleil, bouchons d’oreille, casque avec annulation de bruit…
  • Aménager chez soi un endroit au calme, comme une pièce sombre et silencieuse.
  • Chercher à travailler en télétravail au maximum.
  • Eviter les situations stressantes : préférer marcher à pied plutôt que de se déplacer en voiture, prendre l’initiative d’inviter ses amis chez soi dans une ambiance feutrée plutôt que dans un restaurant bruyant…
  • Pratiquer la méditation pour apprendre à se recentrer en toutes situations.
  • Pratiquer un sport au grand air en dehors de la compétition source de stress.

👉 Quelle tisane boire pour soulager stress et anxiété ?

10 signes pour savoir si on est hypersensible

  1. Vous êtes mal à l’aise quand les gens autour de vous se sentent tristes ou semblent faire la tête. Avec empathie, vous avez tendance à leur demander ce qui se passe et si vous pouvez aider.
  2. Vous ne supportez pas les bruits et son forts. Vous fuyez les boîtes de nuit, des sons trop forts ou disharmoniques peuvent même provoquer une sensation de nausée…
  3. Vous fonctionnez à l’intuition. Vous essayer d’y rester attentif pour anticiper les situations. Vous ressentez facilement un trouble non-dit.
  4. Vous avez besoin de solitude. Pour vous apaiser, vous avez besoin de calme, et de vous recentrer sur une activité calme (lecture, musique douce…) voire de prier ou de méditer.
  5. Vous aimez l’ordre et que les choses soit bien rangées avec si possible de une tendance minimaliste.
  6. Vous réagissez au quart-de-tour : larme, colère… Votre ressenti est très impulsif et s’apparente à une vague d’émotions.
  7. Vous êtes stressé et angoissé sans raison précise. Vous gardez en mémoire les émotions négatives d’expériences passées.
  8. Vous êtes facilement contrarié. Vous avez tendance à rester accroché à des pensées négatives liées à un lieu ou une personne.
  9. Vous êtes facilement blessé par les critiques mais vous analysez toujours la situation avec un maximum d’objectivité en essayant de trouver les points sur lesquels votre détracteur aurait effectivement raison.
  10. Vous fuyez le stress à la TV ou au cinéma. Par exemple, regardez une compétition de patin à glace vous effraye de peur que le participant ne puisse tomber… vous ne regardez jamais de film d’horreurs etc.

—-

(1) Chacón A, Pérez-Chacón M, Borda-Mas M, Avargues-Navarro ML, López-Jiménez AM. Cross-Cultural Adaptation and Validation of the Highly Sensitive Person Scale to the Adult Spanish Population (HSPS-S). Psychol Res Behav Manag. 2021 Jul 14;14:1041-1052. doi: 10.2147/PRBM.S321277. PMID: 34285606; PMCID: PMC8286783. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8286783/

thé noir baies

Recevez 5% de réduction sur votre première commande de thés et tisanes

J’en profite

Nos derniers articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.