L’article sur le thé fabriqué maison est un réel succès. Aussi, en toute logique, je me devais de vous proposer l’équivalent pour les tisanes. Fabriquer une tisane maison est peut-être encore plus jouissif car nous disposons dans nos jardins français de nombreux ingrédients qu’il suffit de cueillir pour les déguster.

Pour fabriquer votre tisane faite-maison, il convient d’avoir un plan de bataille. Nous visons une révolution de palais #JeuDeMot. Je vous propose donc le plan d’attaque suivant :

1- D’abord une base solide
En premier lieu, nous devons sélectionner une base à notre infusion maison. Au choix : rooibos (nature, vert ou rouge voire un honeybush), camomille, verveine, tilleul, feuilles de cassis, fleurs d’hibiscus… Je ne vous recommande pas trop d’associer ces divers éléments avec les fleurs d’hibiscus qui sont très capiteuses. Pour le reste, libre à vous de faire des mélanges selon vos goûts, par exemple Rooibos + verveine. On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

2- Ajoutez un boost
Le boost, c’est ce que j’appelle un petit plus tonique. C’est facultatif. Au choix : du maté ou un peu de thé vert. Deux délicats produits riches en caféine, de quoi vous donner un petit coup de peps avant d’aller demander une augmentation à votre patron, ou d’en refuser une si c’est vous le patron.

3- Envie de fraicheur ?
Ensuite, vous pouvez ajouter des ingrédients qui apporteront un peu de fraicheur à votre tisane maison. Quelques feuilles de menthe, de réglisse, citronnelle, eucalyptus… (Nous vendons – très honorable client – ces quelques ingrédients dans notre modeste boutique, faut-il le préciser.).

4- Envie de fruité ?
5 fruits et légumes par jour on a dit ? OK, j’en ajoute dans mes tisanes. Le choix est vaste mais optez pour des fruits secs : papaye, pomme, raisins, mangue voire même carotte etc…

4 bis – ou de floral ?
A la place des fruits, vous pouvez aussi opter pour quelques pétales de fleurs : bourgeons de roses, violettes, souci, lavande, steak haché… (Attention, un intrus s’est glissé dans cette liste, saurez-vous le retrouver ?)

5- Le truc essentiel
Quoi de plus essentiel que des huiles essentielles ? Vous pouvez en ajouter quelques gouttes, pas plus. Citron, bergamote.. à vous de jouer, le choix est vaste… mais ça n’a rien d’obligatoire, il ne faut pas non plus abuser des parfums car le cerveau humain n’est pas capable d’en discerner trop à la fois.

6- Le bonus fun
Pour couronner le tout, vous pouvez enfin ajouter à ce breuvage quelques bonbons ou épices par exemple selon la tournure que vous voulez donner aux choses.

Amusez-vous bien et n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire, c’est un régal que d’y répondre.

Pin It on Pinterest