7 bienfaits du poivre de Cayenne selon la science

par | 10 Fév 2024 | Aliments et santé

piments de cayenne sur une table avec des gousses d'ail

Chaud devant !

Le piment de Cayenne est un des piments les plus forts de la famille des capsicum. Il est utilisé dans de nombreux cultures de par le monde pour assaisonner la nourriture.

Sa saveur piquante provient d’un de ses nutriments, la capsaïcine qui renferme de nombreux secrets et qui est étudiée par la science pour ses nombreux bienfaits. La capsaïcine est déjà utilisée dans de nombreuses crème pour la peau dans le but de soulager les douleurs musculaires et articulaires.

Découvrons les bienfaits du poivre de cayenne pour la santé validés par les études scientifiques.

1- Soulager les symptômes du rhume

Plusieurs études ont constaté que la capsaïcine – par exemple sous forme de spray nasal – peut soulager les symptômes tels que les éternuements, le nez bouché, l’écoulement postnasal et la congestion lorsque les allergies ou le tabagisme n’en sont pas la cause.

La capsaïcine pourrait avoir ces effets en rétrécissant les vaisseaux sanguins dilatés dans le nez et la gorge.

Une étude de 2015 suggère aussi que le poivre de Cayenne pourrait aussi avoir des propriétés antibactériennes. Les scientifiques ont constaté qu’il combattait les streptocoques du groupe A, le type de bactérie responsable de l’angine streptococcique et d’autres maladies (3).

Pour préparer un remède maison à base de poivre de Cayenne, vous pouvez mélanger 1/4 de cuillère à café de poivre de Cayenne, 1/4 de c. à thé de gingembre moulu, 1 cuillère à soupe de miel, 1 c. à café de vinaigre de cidre de pomme et 2 c. à café d’eau. Faites infusez ce mélange dans 300 ml d’eau chaude pendant 10 minutes, filtrez et buvez.

👉  Quel thé pour soulager un rhume ? Nos propositions ici

2- Soulager la douleur

Une analyse publiée en 2016 a examiné le potentiel de la capsaïcine dans une crème pour réduire la douleur localisée. Les auteurs ont conclu que l’utilisation à long terme pourrait présenter des avantages (4). La capsaïcine peut aider à soulager la douleur en réduisant la quantité de substance P – une substance chimique qui transmet les messages de douleur au cerveau.

Selon une étude, les crèmes ou pommades contenant 0,0125 % de capsaïcine purifiée peuvent réduire la douleur et la sensibilité dues à l’arthrose. Cependant, certaines personnes qui essaient ce traitement ressentent une désagréable sensation de brûlure comme effet secondaire.

D’autres recherches ont suggéré que la prise de suppléments oraux de capsaïcine pouvait aider à soulager la douleur et la gêne chez les athlètes. Cependant, les scientifiques étudient encore le mode d’action et le dosage qui pourraient être efficaces. On craint également que la capsaïcine ne provoque des troubles gastro-intestinaux chez certaines personnes.

3- Soulager les problèmes de peau

La capsaïcine semble avoir des propriétés antibactériennes qui aident à protéger l’organisme contre les Streptococcus pyogenes, ou streptocoques du groupe A. Ces bactéries peuvent provoquer des infections de la peau et des tissus mous. Ces bactéries peuvent provoquer des infections de la peau et des tissus mous, comme l’impétigo et la cellulite.

Les auteurs d’une analyse (1) ont conclu que les patchs de capsaïcine peuvent réduire les démangeaisons causées par diverses affections cutanées, notamment le psoriasis.

4- Perte de poids

De nombreux produits contenant du poivre de Cayenne prétendent stimuler le métabolisme et favoriser la perte de poids, mais toutes les preuves ne sont pas concluantes.

Une étude a constaté que la consommation d’un gramme de poivre de Cayenne lors d’un repas augmentait légèrement la température du corps. Ce qui, à son tour, permettrait de brûler des calories supplémentaires. Dans certains cas, les participants avaient également moins envie de manger des aliments gras, sucrés ou salés (5).

En 2018, des scientifiques ont constaté qu’une dose de 4 mg de capsaïcine pendant 12 semaines entrainait une réduction de près de 6% de la graisse corporelle, par rapport à un groupe placebo témoin (6).

Cependant, de nombreuses études ont porté sur la capsaïcine combinées à d’autres ingrédients, de sorte qu’il n’est pas possible d’identifier le rôle exact du composé du poivre isolé.

👉  Découvrez les 5 meilleures tisanes pour perdre du poids

5- Faciliter la digestion

Le poivre de Cayenne augmente les sucs gastriques et la production d’enzymes dans l’estomac, ce qui aide à décomposer les aliments plus facilement. Il est aussi capable de stimuler les bonnes bactéries dans l’intestin.  Toutefois, il est bien connu que les plats épicés peuvent déclencher des brûlures d’estomac chez certaines personnes, il faut donc les utiliser en connaissance de cause.

6- Bon pour la santé cardiaque

La capsaïcine peut protéger contre l’inflammation et maintenir les vaisseaux sanguins en bonne santé ce qui peut aider à abaisser la pression artérielle Les chercheurs ont découvert que les personnes qui consommaient régulièrement du poivre et du piment étaient 13% moins susceptibles de mourir de façon précoce que celles qui évitaient les plats épicés. Les amateurs d’épices ont un risque plus faible de développer une maladies liées au cœur ou des accidents vasculaires cérébraux.

7- Il permet de moins saler

Les études montrent aussi que assaisonner ses repas avec du piment de Cayenne permet de moins saler ses plats. Or, on sait que le sel n’est pas si bon pour la santé cardiaque, surtout chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

8- Il est riche en antioxydants

Bien que la capsaïcine soit le composé le plus connu des piments de Cayenne, ceux-ci contiennent de nombreux autres composés protecteurs qui peuvent avoir des effets antioxydants et anti-inflammatoires sur l’organisme. Ils sont capables de protéger le corps contre les dommages cellulaires causés par le stress oxydatif.

Par exemple, les piments de Cayenne fournissent :

  • des flavonoïdes
  • de la vitamine C
  • des caroténoïdes.

Comment ajouter plus de poivre à son alimentation ?

De façon générale, même si la capsaïcine offre probablement certains avantages, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre comment la capsaïcine issue d’une consommation normale de piments de Cayenne améliore la santé.

Il est possible d’ajouter du poivre de Cayenne à un mélange d’épices pour préparer un curry, une sauce barbecue ou une marinade. Ajouter du poivre de Cayenne à une vinaigrette est aussi un bon moyen d’assaisonner ses salades.

➤ Nous proposons de nombreuses tisanes à base de poivre noir notamment cette tisane aux épices d’inspiration indienne.

Quelles sont les effets secondaires éventuels ?

Les piments de Cayenne, frais ou séchés sous forme de poivre, peuvent provoquer des effets secondaires indésirables comme des maux d’estomac ou des brûlures d’estomac. Si vous êtes sensible aux aliments épicés, vous pourriez ressentir une sensation de brûlure dans la bouche ou sur les lèvres.

La capsaïcine peut également interagir avec certains médicaments tels que certains anticoagulants, l’aspirine, des réducteurs d’acide gastrique ou encore des inhibiteurs de l’ECA.

Attention toutefois de ne pas en abuser car la capsaïcine peut irriter le système digestif. Les aliments épicés peuvent être particulièrement inadaptés aux personnes souffrant de de reflux gastro-œsophagien et du syndrome du côlon irritable.

Etudes citées

(1) Basith S, Cui M, Hong S, Choi S. Harnessing the Therapeutic Potential of Capsaicin and Its Analogues in Pain and Other Diseases. Molecules. 2016;21(8):966. Published 2016 Jul 23. doi:10.3390/molecules21080966 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6272969/

(2) Fokkens W, Hellings P, Segboer C. Capsaicin for Rhinitis. Curr Allergy Asthma Rep. 2016;16(8):60. doi:10.1007/s11882-016-0638-1 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4971034/

(3) Marini E, Magi G, Mingoia M, Pugnaloni A, Facinelli B. Antimicrobial and Anti-Virulence Activity of Capsaicin Against Erythromycin-Resistant, Cell-Invasive Group A Streptococci. Front Microbiol. 2015;6:1281. Published 2015 Nov 13. doi:10.3389/fmicb.2015.01281 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4643145/

(4) Use of Capsaicin to Treat Pain: Mechanistic and Therapeutic Considerations. Man-Kyo Chung 1, James N. Campbell. https://www.mdpi.com/1424-8247/9/4/66/htm

(5) Ludy MJ, Mattes RD. The effects of hedonically acceptable red pepper doses on thermogenesis and appetite. Physiol Behav. 2011;102(3-4):251-258. doi:10.1016/j.physbeh.2010.11.018 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3022968/

(6) Rogers J, Urbina SL, Taylor LW, et al. Capsaicinoids supplementation decreases percent body fat and fat mass: adjustment using covariates in a post hoc analysis. BMC Obes. 2018;5:22. Published 2018 Aug 13. doi:10.1186/s40608-018-0197-1 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6088424/

(7) Chopan M, Littenberg B. The Association of Hot Red Chili Pepper Consumption and Mortality: A Large Population-Based Cohort Study. PLoS One. 2017;12(1):e0169876. Published 2017 Jan 9. doi:10.1371/journal.pone.0169876 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5222470/

Vous avez une question ou une remarque à propos de cet article ? Dites le-nous ci-dessous.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thé noir baies

GRATUIT
Recevez l’ebook « Forme et Bien-être grâce au thé »

Guillaume Devaux

A propos de l'auteur

Guillaume Devaux est le fondateur du Paradis du Thé et formateur au Conservatoire National des Arts et Métiers. Il est par ailleurs rédacteur spécialisé dans le domaine de la santé et du développement personnel depuis plus de 20 ans. Il collabore régulièrement avec des médecins, kinésithérapeutes et hypnothérapeutes pour développer une vision globale du bien-être.

Derniers articles