Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

20 Juin 2024 | Aliments et santé

Selon l’INSERM, le nombre de cas d’infections urinaires a été estimé à 3200 pour 100 000 femmes en France. On dénombrait 625.000 cas d’infections urinaires en France par an en 2009.

Les bactéries sont à l’origine d’environ 95 % des infections urinaires. Les antibiotiques sont donc la solution privilégiée pour les traiter. Il existe cependant plusieurs moyens naturels pour aider à soulager les infections et réduire le risque de récidive.

Le thé vert est-il bénéfique en cas d’infection urinaire ?

Le thé vert contient de nombreux polyphénols dont les effets antimicrobiens et anti-inflammatoires sont très largement documentés.

L’épigallocatéchine (EGC) du thé vert possède des effets antibactériens puissants contre les souches d’E. coli responsables de certaines infections urinaires (11).

Une tasse de thé vert contient environ 150 mg d’EGC. Les analyse des chercheurs indiquent que 3 à 5 mg d’EGC ont suffit à inhiber la croissance bactérienne dans les voies urinaires lors de test sur des animaux (12).

Il faut cependant noter que la caféine contenue dans le thé vert peut aussi aggraver les symptômes d’une infection urinaire. Il est donc recommandé d’opter pour du thé vert décaféiné ou faible en caféine.

L’infusion de camomille a-t-elle un effet ?

La tisane de camomille est utilisée en phytothérapie pour soulager les infections urinaires. En effet, la camomille possède un léger effet diurétique et elle contient des composés aux propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes (13).

Les scientifiques estiment ces composés peuvent aider à réduire l’inflammation, à inhiber la croissance bactérienne et à éliminer les bactéries infectieuses des voies urinaires, mais des tests supplémentaires sont nécessaires.

Il faut noter que la déshydratation est liée à un risque accru d’infections urinaires. Uriner régulièrement permet d’évacuer les bactéries des voies urinaires. Pour rester hydraté, il est important de boire de l’eau tout au long de la journée. Les tisanes en général sont une solution pour augmenter son consommation de liquides.

👉 Quelle est la meilleure eau pour les reins selon la science

Autres remèdes naturels pour soulager les infections urinaires

⚠️ Il est indispensable de consulter votre médecin en cas de doute. Son avis et son analyse des symptômes prévalent. Les symptômes courants de l’infection urinaire sont une sensation de brûlure lorsque vous urinez, des mictions fréquentes, une urine foncée et nauséabonde, une douleur au niveau du pelvis…

1- La vitamine C

Certaines études indiquent qu’un supplément en vitamine C pourrait protéger contre les infections urinaires.

Certains scientifiques estiment que la vitamine C est capable d’augmenter l’acidité de l’urine, ce qui tue les bactéries à l’origine de l’infection. Une étude de 2016 indique par exemple qu’un supplément de vitamine C obtenu avec des canneberges et associé à des probiotiques (lactobacillus rhamnosus) pouvait constituer un traitement efficace contre les infections urinaires récurrentes. (3)

Les aliments riches en vitamine C sont les oranges, le citron, le kiwi, le brocoli, le poivron rouge, le Chou-fleur, les épinards… Voilà 7 autres bienfaits insoupçonnés de la vitamine C.

2- Le jus de canneberge

C’est probablement le remède de grand-mère contre les infections urinaires le plus connu. Et des études confirment que les canneberges empêchent les bactéries d’adhérer aux voies urinaires.

Une étude de 2016 montre que des personnes qui ont bu 240 ml de jus de canneberge chaque jour pendant 24 semaines ont eu moins d’épisodes d’infections urinaires. (4)

3- Le D-mannose

Le D-mannose est un type de sucre qui peut aider à prévenir et à traiter les infections urinaires légères. Les infections urinaires sont souvent causées par la bactérie E. coli, qui se fixe aux parois de la vessie et de l’urètre à l’aide de petites protubérances appelées pili.

Selon cette analyse, le D-mannose se lie à ces pili et empêche les bactéries de s’y accrocher ce qui réduit l’inflammation et la douleur et empêche la propagation de l’infection. (6)

On le trouve à l’état naturel dans plusieurs aliments, notamment les canneberges, les pommes et les oranges. Dans un cadre thérapeutique, il est consommé sous forme de poudre ou de comprimés.

4- Les feuilles de busserole (Uva ursi)

Les feuilles de busserole sont un remède naturel utilisé en médecine traditionnelle de façon ancestrale. Il s’agit d’un arbuste sauvage qui pousse en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Les feuilles peuvent être consommées sous forme d’infusion.

Des études en éprouvette montrent que plusieurs composés actifs présents dans les feuilles de busserole possèdent de puissantes capacités antimicrobiennes (7). L’arbutine est le plus important de ces composés grâce à son effet antibactérien sur E. coli.

Une étude menée auprès de femmes indique que l’utilisation d’uva ursi et de racine de pissenlit utilisés de façon prophylactique réduisait efficacement la récurrence des infections urinaires. (8).

5- L’ail

L’ail est souvent utilisé en médecine traditionnelle pour traiter de nombreuses affections, notamment les infections fongiques, virales et bactériennes.

L’efficacité thérapeutique de l’ail est généralement attribuée à la présence d’un composé soufré appelé allicine qui présente de puissants effets antibactériens contre certaines bactéries responsables d’infections urinaires, dont E. coli.

L’ail peut être cuisiné sous sa forme entière aussi bien crû que cuit. On le trouve également sous forme de suppléments en capsules.

Les bananes soulagent-elles les infections urinaires ?

L’American Urological Association estime que les bananes sont un aliment bénéfique pour la vessie. (13)

Les bananes sont recommandées car elles sont riches en potassium, un minéral qui peut aider à réduire l’inflammation et à renforcer le système immunitaire, ce qui peut aider à combattre l’infection.

De plus, les bananes contiennent des composés antioxydants, tels que les catéchines et les delphinidines, qui peuvent aider à réduire l’inflammation et à protéger contre les dommages causés par les radicaux libres, qui peuvent aggraver les symptômes de l’infection urinaire.

Enfin, les bananes sont également une source d’amidon résistant, un type de glucide qui n’est pas complètement digéré dans l’intestin grêle et qui peut nourrir les bonnes bactéries dans le système digestif, ce qui peut aider à maintenir un équilibre sain de la flore bactérienne naturelle de notre corps.

Les poires, les haricots verts et les pommes de terre sont d’autres fruits et légumes bénéfiques pour la vessie de façon générale.

Si la consommation de bananes peut aider à atténuer l’irritation de la vessie, elle ne suffit pas pour soigner une infection urinaire.

Études citées

2- Foxman B. Epidemiology of urinary tract infections: Incidence, morbidity, and
economic costs. Dis Mon. févr 2003;49(2):53‑70. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12601337/

3- Effectiveness of a Combination of Cranberries, Lactobacillus rhamnosus, and Vitamin C for the Management of Recurrent Urinary Tract Infections in Women: Results of a Pilot Study.

4- Maki KC, Kaspar KL, Khoo C, Derrig LH, Schild AL, Gupta K. Consumption of a cranberry juice beverage lowered the number of clinical urinary tract infection episodes in women with a recent history of urinary tract infection. Am J Clin Nutr. 2016 Jun;103(6):1434-42. doi: 10.3945/ajcn.116.130542. Erratum in: Am J Clin Nutr. 2017 Aug;106(2):708. PMID: 27251185.

6- Domenici L, Monti M, Bracchi C, Giorgini M, Colagiovanni V, Muzii L, Benedetti Panici P. D-mannose: a promising support for acute urinary tract infections in women. A pilot study. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2016 Jul;20(13):2920-5. PMID: 27424995.

7- Gohari AR, Saeidnia S. The role of herbal medicines in treatment of urinary tract diseases. J Nephropharmacol. 2014 Jan 1;3(1):13-14. PMID: 28197453; PMCID: PMC5297587.

8- Prophylactic effect of UVA-E in women with recurrent cystitis: A preliminary report
Author links open overlay panelBertil Larsson, Aino Jonasson, Stefan Fianu.

9- Bayan L, Koulivand PH, Gorji A. Garlic: a review of potential therapeutic effects. Avicenna J Phytomed. 2014 Jan;4(1):1-14. PMID: 25050296; PMCID: PMC4103721. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25050296/

10- The role of probiotics in women with recurrent urinary tract infections
Turgay Akgül and Tolga Karakan. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6134985/

11- Reygaert W, Jusufi I. Green tea as an effective antimicrobial for urinary tract infections caused by Escherichia coli. Front Microbiol. 2013 Jun 18;4:162. doi: 10.3389/fmicb.2013.00162. PMID: 23785367; PMCID: PMC3684790. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23785367/

12- Noormandi A, Dabaghzadeh F. Effects of green tea on Escherichia coli as a uropathogen. J Tradit Complement Med. 2014 Dec 16;5(1):15-20. doi: 10.1016/j.jtcme.2014.10.005. PMID: 26151004; PMCID: PMC4488178. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26151004/

13- Srivastava JK, Shankar E, Gupta S. Chamomile: A herbal medicine of the past with bright future. Mol Med Rep. 2010 Nov 1;3(6):895-901. doi: 10.3892/mmr.2010.377. PMID: 21132119; PMCID: PMC2995283. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21132119/

14- 10 Foods Your Bladder Will Fall in Love With. https://www.urologyhealth.org/healthy-living/care-blog/10-foods-your-bladder-will-fall-in-love-with

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les meilleures tisanes pour décontracter les muscles

Les meilleures tisanes pour décontracter les muscles

Une séance de sport intense, un jardinage printanier prolongé, un torticolis passager, un faux mouvement après une séance de bowling... Les raisons de ressentir des douleurs musculaires sont nombreuses. Il existe de nombreux décontractants musculaires naturels qui...

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Selon les chiffres de l'INSERM, au moment de la ménopause, 80% des femmes ressentent au moins un autre symptôme en plus de l'arrêt des règles. Environ 25% sont affectées par des troubles qui impactent leur qualité de vie. Les symptômes les plus courants de la...

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Une fatigue généralisée, de la fièvre, des courbatures et douleurs musculaires, le nez qui coule et une toux sont souvent les premiers signes d'une grippe (1). ⚠️ L'état grippal survient généralement lors d'une infection virale, telle que la grippe. Il peut également...

Quelles tisanes utiliser pour soulager les hémorroïdes ?

Quelles tisanes utiliser pour soulager les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont pour ainsi dire un tabou. Pourtant une personne sur deux au-delà de 50 ans est affectée. Les hémorroïdes sont des veines gonflées dans l’anus ou le rectum. Elles s’améliorent souvent d’elles-mêmes en quelques semaines, mais une intervention...

Comment soigner un ongle de pied jaune avec des remèdes naturels

Comment soigner un ongle de pied jaune avec des remèdes naturels

Vos ongles reflètent votre état de santé. Ce sont des marqueurs d'éventuelles carences, de votre hygiène corporelle et de vos activités quotidienne (sport, station debout prolongée...) Les différentes causes du jaunissement des ongles de pied Plusieurs raisons peuvent...

5 jus de fruits rares et étonnants à essayer au moins une fois

5 jus de fruits rares et étonnants à essayer au moins une fois

Marre du sempiternel jus d'orange du du jus multivitaminé ? Sortez des sentiers battus avec ces 5 jus originaux qui sortent de l'ordinaire. 1- Jus de fruit de baobab Une jeune entreprise française, Matahi, commercialise du jus à base de fruits de baobab. Ce fruit,...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.