Thé vert et tisanes pour la prostate : que dit la science ?

28 Août 2023 | Aliments et santé

50 % des hommes âgés de 51 à 60 ans souffrent d’hypertrophie de la prostate et environ 90 % des hommes de plus de 80 ans en sont atteints. (1)

Une hypertrophie excessive de la prostate peut engendrer une maladie connue sous le nom d’hyperplasie bénigne de la prostate. À terme, la prostate peut alors se resserrer sur l’urètre et réduire l’écoulement de l’urine au sortir de la vessie ou encore des infections des voies urinaires.

Certaines études scientifiques ont cherché à identifier des aliments, compléments naturels ou tisanes qui pourraient avoir des effets bénéfiques sur cette affection ou sur certains cancers de la prostate. Les résultats ne sont globalement pas concluants bien que des pistes d’études complémentaires émergent. Voilà ce que ces études indiquent.

Pour l’American Urological Association, aucune thérapie à base de plantes ne permet de prendre en charge de l’HBP. Quelques études ont toutefois montré des résultats prometteurs mais plus de recherches sont nécessaire pour en confirmer les résultats.

Le thé vert

Le thé vert est fréquemment qualifié de « superaliment » tant il offre de bienfaits pour la santé. Il est aussi reconnu pour ses effets bénéfiques potentiels sur la prostate. Certaines études indiquent qu’il aurait des avantages dans le domaine de la santé urologique.

Une étude sérieuse a montré que des individus atteints ou soupçonnés d’HBP qui ont consommé un supplément composé d’extraits de thé vert et de thé noir ont connu des améliorations notables. Sur une période de six semaines, les participants prenant des doses de 500 mg ou de 1000 mg de ce mélange d’extraits ont rapporté une augmentation du débit urinaire, une réduction de l’inflammation et une amélioration globale de leur qualité de vie. (2)

Il est important de noter que ces extraits de thé vert et de thé noir sont hautement concentrés, et leurs effets sur la santé diffèrent donc de ceux des thés infusés de manière traditionnelle.

En dépit de l’insuffisance de preuves formelles, incorporer du thé vert à votre alimentation pourrait être bénéfique pour la santé de votre prostate. Le thé vert offre également des propriétés protectrices avérées contre le cancer de la prostate, ce qui en fait un choix judicieux sans effet secondaire notable. (3)

L’infusion de racine d’ortie

Des études réalisées sur des animaux suggèrent que l’infusion de racine d’ortie pourrait aider pour certains problèmes de prostate. Une étude a montré que l’extrait de racine d’ortie pouvait atténuer l’HBP en 6 semaines. (4)

⚠️ Les composés de la racine d’ortie peuvent interagir avec certains médicaments. Évitez de la prendre avec le lithium, médicaments diabétiques, anti-hypertenseurs… Consultez toujours un médecin avant d’entreprendre une quelconque forme d’automédication.

➤ Retrouvez ici tous les surprenants bienfaits de l’ortie selon la science

Tisane à l’hibiscus

La tisane d’hibiscus offre de nombreux avantages pour la santé. Elle est riche en antioxydants, peut réduire la tension artérielle. Des études en éprouvette indiquent qu’il peut aussi aider à ralentir la croissance des cellules cancéreuses dans la prostate. L’hibiscus peut cependant avoir un effet sur la glycémie et la tension artérielle.

[visual-link-preview encoded= »eyJ0eXBlIjoiZXh0ZXJuYWwiLCJwb3N0IjowLCJwb3N0X2xhYmVsIjoiIiwidXJsIjoiaHR0cHM6Ly93d3cuYXVwYXJhZGlzZHV0aGUuY29tL3Rpc2FuZXMtaW5mdXNpb25zLzE1ODctZmxldXJzLWQtaGliaXNjdXMtYmlvLmh0bWwiLCJpbWFnZV9pZCI6LTEsImltYWdlX3VybCI6Imh0dHBzOi8vd3d3LmF1cGFyYWRpc2R1dGhlLmNvbS8yOTYxLWxhcmdlX2RlZmF1bHQvZmxldXJzLWQtaGliaXNjdXMtYmlvLmpwZyIsInRpdGxlIjoiRmxldXJzIGTigJloaWJpc2N1cyIsInN1bW1hcnkiOiJMZXMgZmxldXJzIGTigJloaWJpc2N1cyAoSGliaXNjdXMgc2FiZGFyaWZmYSkgc29udCB0cmFkaXRpb25uZWxsZW1lbnQgdXRpbGlzw6llcyBwb3VyIGxldXJzIHZlcnR1cyBtw6lkaWNpbmFsZXMgZXQgZW4gcGx1cyBlbGxlcyBzb250IGV4Y2VsbGVudGVzIMOgIGJvaXJlIGVuIGd1aXNlIGRlIHRpc2FuZSwgYXVzc2kgYmllbiBjaGF1ZGUgcXVlIGZyb2lkZS4iLCJ0ZW1wbGF0ZSI6InVzZV9kZWZhdWx0X2Zyb21fc2V0dGluZ3MifQ== »]

Le pygeum

Le pygeum vient de l’écorce du prunier d’Afrique. Utilisé dans la médecine traditionnelle pour les problèmes urinaires depuis longtemps, il traite les symptômes de l’HBP.

Des petites études ont suggéré qu’il facilite la vidange de la vessie et l’écoulement de l’urine (5). Cependant, les résultats varient. Le pygeum est généralement sûr, mais peut causer des maux d’estomac et de tête chez certaines personnes.

Extrait normalisé de pollen de fleurs de seigle

L’extrait de pollen provennant de trois types de pollen de graminées : seigle, fléole des prés et maïs intéresse les scientifiques. Une analyse a montré une amélioration des symptômes chez les hommes prenant du pollen de seigle par rapport au placebo. Cependant, l’étude n’a duré que 6 mois et n’a pas comparé le supplément aux médicaments prescrits.

Quels aliments pour la santé de la prostate ?

Une étude a examiné l’effet de l’alimentation sur les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Les hommes privilégiant les fruits et légumes, notamment les légumes à feuilles, les variétés foncées et les tomates, présentaient moins de symptômes. Les combinaisons d’aliments sains semblent plus bénéfiques que le fait de consommer un seul nutriment.

Les tomates en particulier sont riches en lycopène, un pigment présent dans d’autres fruits et légumes. Une petite étude a montré que le lycopène améliorait la santé de la prostate et abaissait l’antigène spécifique de la prostate. Pastèque et pamplemousse sont aussi des sources.

Les agrumes, riches en vitamine C, sont d’excellents antioxydants bénéfiques pour la santé générale. Une étude de 2007 a montré qu’une plus grande prise de vitamine C réduisait les chances de développer une HBP.

Études citées

1- Prostate Enlargement (Benign Prostatic Hyperplasia). https://www.niddk.nih.gov/health-information/urologic-diseases/prostate-problems/prostate-enlargement-benign-prostatic-hyperplasia

2- Katz A, Efros M, Kaminetsky J, Herrlinger K, Chirouzes D, Ceddia M. A green and black tea extract benefits urological health in men with lower urinary tract symptoms. Ther Adv Urol. 2014 Jun;6(3):89-96. doi: 10.1177/1756287214526924. PMID: 24883106; PMCID: PMC4003843. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4003843/

3- Henning SM, Wang P, Heber D. Chemopreventive effects of tea in prostate cancer: green tea versus black tea. Mol Nutr Food Res. 2011 Jun;55(6):905-20. doi: 10.1002/mnfr.201000648. Epub 2011 May 2. PMID: 21538852; PMCID: PMC3163457. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3163457/

4- Moradi HR, Erfani Majd N, Esmaeilzadeh S, Fatemi Tabatabaei SR. The histological and histometrical effects of Urtica dioica extract on rat’s prostate hyperplasia. Vet Res Forum. 2015 Winter;6(1):23-9. Epub 2015 Mar 15. PMID: 25992248; PMCID: PMC4405682. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4405682/

5- https://www.canjurol.com/html/free-articles/JUV22I5S1F_08_DrLowe.pdf

6- MacDonald R, Ishani A, Rutks I, Wilt TJ. A systematic review of Cernilton for the treatment of benign prostatic hyperplasia. BJU Int. 2000 May;85(7):836-41. doi: 10.1046/j.1464-410x.2000.00365.x. PMID: 10792162. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10792162/

7- Liu ZM, Wong CKM, Chan D, Tse LA, Yip B, Wong SY. Fruit and Vegetable Intake in Relation to Lower Urinary Tract Symptoms and Erectile Dysfunction Among Southern Chinese Elderly Men: A 4-Year Prospective Study of Mr OS Hong Kong. Medicine (Baltimore). 2016 Jan;95(4):e2557. doi: 10.1097/MD.0000000000002557. PMID: 26825896; PMCID: PMC5291566. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5291566/

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

5 jus de fruits rares et étonnants à essayer au moins une fois

5 jus de fruits rares et étonnants à essayer au moins une fois

Marre du sempiternel jus d'orange du du jus multivitaminé ? Sortez des sentiers battus avec ces 5 jus originaux qui sortent de l'ordinaire. 1- Jus de fruit de baobab Une jeune entreprise française, Matahi, commercialise du jus à base de fruits de baobab. Ce fruit,...

Les 16 meilleurs aliments anti-inflammatoires naturels

Les 16 meilleurs aliments anti-inflammatoires naturels

L’inflammation est une réaction normale du corps qui se protège en cas d'agression extérieure. Il peut s'agir d'une simple brûlure, d'un bouton d'acné, d'un cancer, d'arthrose ou d'une entorse... L'inflammation permet d'éliminer l'agent responsable de l'agression et...

5 bienfaits du vinaigre balsamique et une précaution à connaître

5 bienfaits du vinaigre balsamique et une précaution à connaître

Le vinaigre balsamique est originaire d’Italie. Sa fabrication repose sur la fermentation du moût de raisin, c’est-à-dire le jus de raisin frais non fermenté, qui est ensuite vieilli pendant plusieurs années dans des fûts en bois. Cette préparation spéciale lui...

10 bienfaits de l’huile de lin prouvés par la science

10 bienfaits de l’huile de lin prouvés par la science

Le lin vient du latin "linire" qui signifie adoucir. Ceci en dit long sur les propriétés  de cette graine oléagineuse pour la peau. Elle fut pourtant interdite, en France, au XXème siècle, car on craignait qu'elle ne devienne toxique en devenant rance. Elle a été...

5 bienfaits du jus de tomate prouvés par la science

5 bienfaits du jus de tomate prouvés par la science

Le jus de tomate coche toutes les cases. Rafraichissant, riche en vitamines, produit en France, il a de nombreuses qualités. La science s'y intéresse de près car il est particulièrement riche en lycopène, un puissant antioxydant aux bienfaits impressionnants. 💡 Des...

Le coing soulage-t-il vraiment la constipation et la diarrhée ?

Le coing soulage-t-il vraiment la constipation et la diarrhée ?

Le coing, fruit du cognassier, est préconisé dans la médecine traditionnelle pour soulager les désordres gastriques et digestifs. (1) C'est en effet, un fruit riche en pectine, une fibre qui lui donne son pouvoir gélifiant bien connu des amateurs de confitures. La...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.