20 remèdes de grand-mère contre le mal des transports

25 Août 2023 | Actualité du thé

Injustice criante, certaines personnes semblent ne rien ressentir alors que d’autres souffrent rapidement du mal des transports.

Tout voyage, que ce soit en voiture, en avion, en train ou en bateau, peut soudainement provoquer le mal des transports (cinétose)… même si on n’y est pas sujet en temps normal. On ressent alors des symptômes qui vont d’une légère nausée à des vertiges, des sueurs et des vomissements.

Il existe un large panel d’astuces naturelles que vous pouvez mettre en place pour soulager le mal des transports immédiatement, comme par exemple regarder l’horizon. Certaines solutions à moyen et long terme, comme les vitamines, peuvent également faciliter les voyages.

Voici quelques conseils et stratégie qui peuvent vous apporter un soulagement immédiat.

Gardez les yeux sur l’horizon

Le fait de vous concentrer sur un objet immobile au loin aide à supporter les stimuli visuels. En voiture, focalisez votre attention sur le bout de la route, le plus loin possible. En bateau fixez un nuage ou un phare au loin.

Utilisez l’aromathérapie

Les parfums, tels que l’huile essentielle de menthe poivrée pure, peuvent être utiles pour enrayer les nausées. Une étude a montré que l’odeur de la menthe poivrée pouvait aider à diminuer ce symptôme (2). Il y a différentes manières d’utiliser les huiles essentielles, mais les inhaler semble être la méthode la moins risquée. Toutefois, les experts suggèrent de ne pas diffuser les huiles pendant plus d’une heure pour minimiser les risques potentiels.

Changez de posture

Changer de position peut aider à soulager le mal des transports. Pour certaines personnes, être allongé est préférable. Pour d’autres, c’est être debout qui est plus agréable. Cela dépend de votre voyage, alors essayez différentes positions pour voir ce qui vous convient. Si vous êtes en voiture, appuyez votre tête contre l’appui-tête. Cela réduit les mouvements de votre tête.

Prenez l’air avec un ventilateur ou en extérieur

Ouvrir une fenêtre ou sortir à l’extérieur peut vous aider. Si la météo ou votre moyen de transport ne le permet pas, vous pouvez diriger les bouches d’aération vers vous. Vous pouvez aussi utiliser un ventilateur pour faire souffler de l’air sur votre visage.

Grignotez des aliments faciles à digérer

Manger un en-cas léger, tel que des biscuits salés, peut aider à calmer les hauts-le-coeur. Évitez les aliments lourds, gras ou acides, car ils sont plus lents à digérer et peuvent aggraver votre malaise. Choisissez des aliments faciles à digérer comme :

  • des barres de céréales
  • du pain
  • des pommes
  • des bananes

Buvez de l’eau ou une boisson gazeuse

Prendre des petites gorgées d’eau froide ou une boisson gazeuse, comme du soda au gingembre, peut calmer vos nausées. Évitez le café et certains sodas contenant de la caféine, car ils peuvent causer la déshydratation et aggraver les nausées. Le lait et le jus de pomme sont aussi de bons choix.

Distrayez-vous avec de la musique ou une conversation

Écouter la radio ou parler avec quelqu’un peut vous aider à ne pas penser à vos nausées. La distraction peut suffire à vous faire sentir mieux. Une étude a montré que la musique peut aider à soulager les vomissements après une opération (1). Écouter de la musique pendant un voyage pourrait donc vous aider.

Prenez le contrôle

Si vous êtes passager d’une voiture, demandez à conduire le véhicule. Conduire peut rendre ces sens plus connectés et réduire les symptômes.

Positionnez-vous face à la direction dans laquelle vous allez

Faites face à la direction dans laquelle vous vous déplacez. Sur un bateau, essayez de vous déplacer de la poupe (arrière) à la proue (avant) du bateau. Dans une voiture, évitez les sièges arrière et préférez ceux qui sont à l’avant.

Vos pouvez aussi changer d’emplacement si cela est possible :

  • En bateau, allez sur le pont supérieur.
  • En bus, choisissez un siège côté fenêtre.
  • En train, prenez un siège face à la fenêtre et dans le sens de la marche.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) indique que  les passagers des avions souffrent « rarement du mal des transports ». Elle précise que les personnes plus sensibles devraient demander un siège au milieu de la cabine où les mouvements sont moins prononcés (6).

Utilisez les points de pression

acupression contre le mal des transports

Stimuler un point d’acupression sur votre poignet, connu sous le nom de Nei Guan (P6), peut vous aider à soulager rapidement le mal des transports.

Voici comment vous pouvez le faire :

1. Placez l’index, le majeur et l’annulaire de votre main droite sur l’intérieur de votre poignet gauche, en commençant juste sous le pli.
2. Le point Nei Guan se trouve sous l’index, entre les tendons du poignet.
3. Appliquez une pression ferme sur un poignet ou sur les deux pendant quelques secondes, ou jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.

Boire une infusion de gingembre et/ou de camomille

Des plantes telles que le gingembre, la camomille et la mélisse ont été étudiées pour leur efficacité contre le mal des transports, les nausées et le soulagement du système digestif. Avant le départ, faites infuser une tisane avec ces plantes. Ceci pourrait aider à apaiser l’estomac. Si vous souffrez de mal des transports, gardez à portée de main un thermos avec ces infusions tièdes à porté de main. Vous pouvez aussi faire infuser une tranche fraîche de gingembre dans un peu d’eau froide. Il existe aussi des tisanes pour soulager la nausée, notamment pour les femmes enceintes

[visual-link-preview encoded= »eyJ0eXBlIjoiZXh0ZXJuYWwiLCJwb3N0IjowLCJwb3N0X2xhYmVsIjoiIiwidXJsIjoiaHR0cHM6Ly93d3cuYXVwYXJhZGlzZHV0aGUuY29tL3RoZXMvMTE3LXRoZS1naW5nZW1icmUtZXVjYWx5cHR1cy0zNjE0NDA1Mjk1MDIxLmh0bWwiLCJpbWFnZV9pZCI6LTEsImltYWdlX3VybCI6Imh0dHBzOi8vd3d3LmF1cGFyYWRpc2R1dGhlLmNvbS8yMzAzLWxhcmdlX2RlZmF1bHQvdGhlLWdpbmdlbWJyZS1ldWNhbHlwdHVzLmpwZyIsInRpdGxlIjoiRMOpY291dnJleiBub3RyZSB0aMOpIHZlcnQgRXVjYWx5cHR1cyBHaW5nZW1icmUiLCJzdW1tYXJ5IjoiQ2UgdGjDqSB2ZXJ0IGF1IGdpbmdlbWJyZSBldCDDoCBs4oCZZXVjYWx5cHR1cyB2b3VzIHJhZnJhw65jaGl0IGV0IGFpZGVyYSDDoCBzb3VsYWdlciBsZXMgc3ltcHTDtG1lcyBkdSBtYWwgZGVzIHRyYW5zcG9ydHMuICIsInRlbXBsYXRlIjoidXNlX2RlZmF1bHRfZnJvbV9zZXR0aW5ncyJ9″]

Sucer des pastilles de réglisse

La racine de réglisse est connue pour aider à soulager les douleurs liées aux ulcères d’estomac, les irritations dues à l’acidité de l’estomac, et les indigestions. Elle peut aussi contribuer à prévenir l’envie de vomir.

Prendre de la vitamine B-6

La vitamine B-6 (pyridoxine) peut être recommandée pour traiter les nausées pendant la grossesse et d’autres troubles comme l’anxiété (3). Elle pourrait également aider à combattre le mal des transports, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer son efficacité.

Prendre du 5-HTP et du magnésium

Une étude a suggéré que de faibles niveaux de sérotonine dans le cerveau pourraient être liés au mal des transports et à la migraine. Les suppléments de 5-Hydroxytryptophane (5-HTP) et de magnésium peuvent aider à augmenter les niveaux de sérotonine (4).

Des preuves sérieuses montrent que l’utilisation du magnésium est efficace dans la réduction des effets secondaires des nausées et regurgitations après une chirurgie de la colonne vertébrale. Une étude a également montré que le 5-HTP réduisait les nausées et l’envie de vomir postopératoires. Vous pouvez aussi boire une eau riche en magnésium.

⚠️ Avant de prendre ces suppléments, il est important de consulter un médecin. Une trop grande quantité de 5-HTP peut causer des nausées et être dangereuse à des niveaux élevés. Un excès de magnésium peut entraîner une somnolence et des difficultés respiratoires.

💡 Le 5-HTP est un acide aminé naturellement présent dans le corps. Il est souvent utilisé comme supplément alimentaire car il est un précurseur direct de la sérotonine, un neurotransmetteur important dans le cerveau. La sérotonine est impliquée dans de nombreuses fonctions du corps, notamment la régulation de l’humeur, du sommeil et de la douleur. Le 5-HTP est généralement obtenu à partir des graines d’une plante appelée Griffonia simplicifolia.

Utiliser un bracelet d’acupression

Le port d’un bracelet d’acupression, souvent appelé bande marine, peut être une méthode efficace pour soulager les nausées, notamment celles liées au mal des transports. Les bracelets d’acupression sont appliqués sur un point spécifique du poignet, le nom de point p6 ou Nei-Guan dont nous avons parlé plus haut. Cette approche est utilisée depuis des siècles pour soulager le mal des transports.

Thérapie par rétroaction biologique

La thérapie par rétroaction biologique (biofeedback) utilise vos pensées pour aider à contrôler la façon dont votre corps réagit au mouvement. La NASA recommande cette thérapie pour le mal des transports (5). C’est une approche à plus long terme pour un travail en profondeur.

Avec la rétroaction biologique, vous pouvez apprendre à stopper les nausées en faisant des exercices de respiration, de relaxation et de concentration. Une machine spéciale vous aide à suivre vos progrès Un spécialiste place des capteurs sur votre corps. Ces capteurs mesurent votre rythme cardiaque et votre respiration. Ensuite, vous travaillez avec le spécialiste pour apprendre à contrôler vos réactions.

Quels sont les médicaments utilisé pour soigner le mal des transports ?

Les remèdes disponibles en pharmacie sont les suivants :

➤ Les antihistaminiques

Ces médicaments disponible notamment sous forme de gélules sont souvent utilisés pour traiter les allergies, mais ils peuvent aussi aider à prévenir le mal des transports et réduire les symptômes.

➤ Les patchs

Il existe des patchs cutanés à la scopolamine ou des pilules qui empêchent les nausées. Vous mettez un patch derrière votre oreille au moins quatre heures avant de voyager.

Qu’est-ce que le mal des transports ?

Le mal des transports désigne au sens large le mal de voiture, le mal de mer ou le mal de l’air. Il survient lorsque votre cerveau n’arrive pas à interpréter les informations transmises par vos yeux, vos oreilles et votre corps. Les mouvements – dans une voiture, un avion, un bateau ou même dans un parc d’attractions – peuvent provoquer des nausées, des maux d’estomac, l’envie de vomir…

Votre cerveau reçoit des messages de vos yeux, oreilles internes, muscles et articulations. Ces organes détectent si vous bougez ou non. Si ces messages ne sont pas cohérents, votre cerveau est confus. Cette confusion peut vous rendre malade.

Par exemple, en voiture, vos yeux voient des arbres bouger. Vos oreilles internes sentent que vous bougez. Mais vos muscles et articulations sentent que vous n’être pourtant pas en mouvement. Votre cerveau reçoit ces messages contradictoires et cela crée une déconnexion, un décalage entre la perception visuelle et les effets physiologiques.

Le mal des transports peut être déclenché par plusieurs situations :

  • Les manèges dans les parcs d’attractions
  • La réalité virtuelle avec un casque
  • Lire ou regarder un écran en bougeant
  • Se déplacer dans un bateau, une voiture, un bus, un train ou un avion.
  • Jouer à des jeux vidéo et regarder des films.

Études citées

1- Une étude sur l’efficacité de la musique pour soulager la nausée. Effectiveness of Music Intervention on Postoperative Nausea and Vomiting: A Systematic Review and Meta-analysis

2- A propos de l’inhalation de menthe poivrée pour calmer la nausée. Inhaled peppermint oil for postop nausea in patients undergoing cardiac surgery. Briggs, Patricia MSN, RN, CCRN, HTCP, HTCI; Hawrylack, Helen BSN, RN, CCRN; Mooney, Ruth PhD, MN, RN-BC

3- Vitamin B6 (Pyridoxine). NourEldin R. Abosamak; Vikas Gupta. Voir l’étude en anglais sur les avantages de la vitamine B6.

4- Maffei ME. 5-Hydroxytryptophan (5-HTP): Natural Occurrence, Analysis, Biosynthesis, Biotechnology, Physiology and Toxicology. Int J Mol Sci. 2020 Dec 26;22(1):181. doi: 10.3390/ijms22010181. PMID: 33375373; PMCID: PMC7796270. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7796270/

5- Un rapport de la nasa sur le biofeedback

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Comment soigner un ongle de pied jaune avec des remèdes naturels

Comment soigner un ongle de pied jaune avec des remèdes naturels

Vos ongles reflètent votre état de santé. Ce sont des marqueurs d'éventuelles carences, de votre hygiène corporelle et de vos activités quotidienne (sport, station debout prolongée...) Les différentes causes du jaunissement des ongles de pied Plusieurs raisons peuvent...

Lèvres gercées et sèches : 8 remèdes de grand-mère maison

Lèvres gercées et sèches : 8 remèdes de grand-mère maison

L'hiver, avec son air sec et froid, provoque parfois des gerçures aux lèvres. Les lèvres gercées sont une autre façon de décrire des lèvres sèches ou craquelées avec une sensation de brûlure et de tiraillement sur et autour de la bouche. Si vous ne disposez pas d'un...

Masque au thé vert fait maison : comment le réussir ?

Masque au thé vert fait maison : comment le réussir ?

Les bienfaits du thé vert sont scrutés par les scientifiques. Sa richesse en antioxydants lui confère des avantages uniques.  Le thé vert est aussi bénéfique pour la peau du visage ou du corps. Il est d'ailleurs souvent inclus comme ingrédient dans de nombreux...

10 boissons drainantes et diurétiques vraiment efficaces

10 boissons drainantes et diurétiques vraiment efficaces

Une boisson drainante permet d'éliminer l'eau en excès de l'organisme. On parle aussi de boisson détoxifiante bien que ce terme ne soit pas légitime scientifiquement. Il s'agit donc d'une boisson qui a surtout un effet diurétique mais aussi éventuellement dépuratif...

La chicorée est-elle bénéfique pour les reins ?

La chicorée est-elle bénéfique pour les reins ?

Le chicorée (Cichorium intybus) est une plante qui contient de nombreux composés bénéfiques pour la santé. Elle est reconnue pour ses effets sur la digestion et la glycémie. Mais est-elle bénéfique pour les reins ou au contraire faut-il l'éviter ? Elle pourrait aider...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.