Tous les bienfaits du rooibos selon la science

29 Jan 2024

Le rooibos est une boisson qui gagne en popularité et c’est mérité. Consommé en Afrique du Sud depuis des siècles, c’est aujourd’hui une boisson appréciée aussi bien pour son goût délicat et son absence de caféine.

Les défenseurs du rooibos louent ses bienfaits potentiels pour la santé, affirmant que ses antioxydants peuvent protéger contre le cancer, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Nous avons voulu faire le point sur ces allégations en synthétisant les études scientifiques sérieuses à propos des bienfaits du rooibos.

➤ En résumé : le rooibos est riche en antioxydants et en minéraux donc il offre potentiellement des avantages pour la santé. Toutefois, les études scientifiques ne sont pas catégoriques. Ses effets sur le cholestérol sont prometteurs de même que pour l’asthme. Ses bienfaits pour l’hypertension sont à confirmer ainsi que ses effets sur les tumeurs et sur le taux de sucre dans le sang.

Les bienfaits du rooibos s’expliquent par sa richesse en antioxydants

Le rooibos est associé à des bienfaits pour la santé en raison de sa teneur élevée en antioxydants, notamment l’aspalathine et la quercétine (1)(2).

Les antioxydants de façon générale peuvent contribuer à protéger les cellules des dommages causés par les radicaux libres.
À long terme, leurs effets peuvent réduire le risque de maladies, telles que les maladies cardiaques et le cancer (3).

Dans une petite étude, les taux sanguins d’antioxydants ont augmenté de 2,9 % lorsque les participants ont bu du rooibos rouge et de 6,6 % lorsqu’ils ont bu la variété verte. Cette augmentation a duré cinq heures après que les participants aient bu 500 ml de thé contenant 750 mg de feuilles de rooibos (4).

D’autres études contredisent ces bons résultats et ne montrent pas d’augmentation durable du taux d’antioxydants en comparaison avec un placebo. Plus de recherches sont donc nécessaires.

Le rooibos permettrait de lutter contre l’hypertension

La consommation de thé rooibos pourrait avoir des effets bénéfiques sur la pression artérielle en inhibant l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA) (6).

L’enzyme de conversion de l’angiotensine est une protéine impliquée dans le contrôle de la tension artérielle. Elle est située sur la face interne de tous les vaisseaux sanguins et est particulièrement concentrée dans les vaisseaux sanguins des poumons. L’ECA peut augmenter indirectement la pression artérielle en provoquant la contraction des vaisseaux sanguins.

Dans une étude menée sur 17 personnes, la consommation de thé rooibos a inhibé l’activité de l’ECA 30 à 60 minutes après son ingestion (7). Des recherches complémentaires sont toutefois nécessaires.

Les antioxydants du rooibos sont aussi liés à une meilleure santé cardiaque (5).

Il peut aider à gérer son poids

Le rooibos est potentiellement bénéfique pour ceux qui cherchent à perdre du poids. Grâce à sa richesse en polyphénols, notamment l’aspalathine, le rooibos favorise le métabolisme et la gestion du glucose sanguin, contribuant ainsi à la réduction du stockage des graisses.

En outre, ses propriétés antioxydantes, dues à des composés comme la quercétine et la lutéoline, aident à réduire l’inflammation liée à l’obésité. Le magnésium contenu dans le rooibos joue aussi un rôle dans le métabolisme énergétique. Enfin, étant naturellement sans calorie, le rooibos est une alternative saine aux boissons sucrées, aidant à réduire l’apport calorique global ce qui est idéal dans le cadre d’un régime équilibré.

Le rooibos peut améliorer les niveaux de cholestérol

Dans une étude menée sur 40 adultes en surpoids présentant un risque élevé de maladie cardiaque, la consommation de six tasses de thé rooibos par jour pendant six semaines ont permis de réduire le « mauvais » cholestérol LDL tout en augmentant le « bon » cholestérol HDL (8).

Toutefois, le même effet n’a pas été observé chez les personnes en bonne santé.

Il pourrait aider à réduire le risque de cancer

Des études en éprouvette montrent que les antioxydants quercétine et lutéoline, présents dans le rooibos, peuvent attaquer les cellules cancéreuses et empêcher la croissance des tumeurs (9) (10).

Cependant, la quantité de quercétine et de lutéoline contenue dans une tasse de rooibos est très faible. De nombreux fruits et légumes en sont de bien meilleures sources.

On ne sait donc pas si le rooibos contient suffisamment de ces deux antioxydants et s’ils sont absorbés de manière suffisamment efficace par votre organisme pour vous apporter des bienfaits.

Il pourrait être bénéfique pour lutter contre le diabète de type 2

Le rooibos est la seule source naturelle connue d’aspalathine, un antioxydant qui, selon des études animales, pourrait avoir des effets antidiabétiques (11).

Une étude menée sur des souris atteintes de diabète de type 2 a révélé que l’aspalathine équilibrait les taux de sucre dans le sang et réduisait la résistance à l’insuline, ce qui pourrait s’avérer prometteur pour les personnes atteintes ou à risque de diabète de type 2.

Cependant, des études sur l’homme sont nécessaires pour confirmer ce potentiel.

Il a un effet bronchodilatateur

Il a été observé que le rooibos possède un pouvoir bronchodilatateur. Des recherches révèlent que le rooibos présente des avantages pour les voies respiratoires, les muscles lisses des bronches et la tension artérielle.

Ces bienfaits sont principalement attribués à l’activation des canaux K(ATP), qui sont impliqués dans la détente des muscles de façon globale grâce à une meilleure utilisation par l’organisme du phosphore. Plus spécifiquement, le rooibos favorise l’ouverture des voies respiratoires, ce qui peut être particulièrement utile pour les individus souffrant de troubles respiratoires tels que l’asthme. (12)

Il peut faciliter la digestion

Le rooibos peut faciliter la digestion grâce à certaines de ses propriétés uniques. Il a un effet anti-spasmodique, aidant à apaiser les muscles de l’estomac. De plus, il semble capable de renforcer les parois stomacales et a un potentiel effet prébiotique, améliorant ainsi la santé intestinale. Ses polyphénols peuvent en théorie réduire l’inflammation intestinale, contribuant à une meilleure digestion. Enfin, la tisane de rooibos, par son hydratation, joue un rôle clé dans le maintien d’une bonne santé digestive.

Autres bienfaits potentiels à ce jour non vérifiés

Les allégations de santé concernant le thé rooibos varient considérablement. Cependant, il n’y a pas assez de preuves pour soutenir un certain nombre d’entre elles.

Les bienfaits non vérifiés comprennent :

  • La santé osseuse : les preuves liant la consommation de rooibos à une meilleure santé osseuse sont faibles et les études spécifiques sont rares.
  • Il n’y a pas de preuves solides que le rooibos puisse aider les problèmes de sommeil, les allergies, les maux de tête ou les coliques.

Rooibos et santé des reins

Le rooibos est apprécié pour ses potentiels bienfaits sur la santé rénale, principalement parce qu’il est riche en antioxydants et ne contient pas d’acide oxalique, ce qui est bénéfique pour ceux qui sont sujets aux calculs rénaux. Des études sur des modèles animaux ont montré que des composants du rooibos peuvent réduire les dommages rénaux. Des études supplémentaires sont nécessaires.

Rooibos et santé du foie

Le rooibos est considéré comme bénéfique en raison de son effet protecteur sur le foie grâce à ses antioxydants, notamment l’aspalathine. Des études sur animaux indiquent une réduction des dommages hépatiques et des niveaux de substances nocives dans le foie. Des études sur l’Homme sont nécessaires pour le confirmer.

Rooibos et beauté des cheveux

En raison de sa composition en principes actifs, le rooibos pourrait être bénéfique pour les cheveux. Il contient des polyphénols, du zinc, et de l’aspalathine, des composants qui peuvent contribuer à la santé capillaire. Bien que les recherches soient encore limitées, un brevet évoque l’utilisation d’extraits de rooibos pour préserver la couleur des cheveux. Le rinçage des cheveux avec une infusion de rooibos pourrait améliorer leur souplesse et leur brillance.

Le rooibos ne contient ni caféine, ni acide oxalique

La caféine est un stimulant naturel présent dans le thé noir et le thé vert. La consommation de caféine en quantité modérée est généralement sans danger. Elle peut même avoir des effets bénéfiques sur les performances sportives, la concentration et l’humeur.

Cependant, une consommation excessive a été associée à des palpitations cardiaques, une augmentation de l’anxiété, des problèmes de sommeil et des maux de tête. C’est pourquoi certaines personnes choisissent d’éviter ou de limiter leur consommation de caféine.

Le thé rooibos étant naturellement sans caféine, il constitue une excellente alternative au thé noir ou vert.

Enfin, contrairement au thé noir, le rooibos rouge ne contient pas d’acide oxalique. La consommation de grandes quantités d’acide oxalique peut augmenter le risque de calculs rénaux, ce qui fait du rooibos une bonne option pour toute personne confronté à ce type de problème.

👉 Découvrez 7 bonnes raisons de boire du rooibos

Effets indésirables du rooibos

Il existe aussi des cas rares d’effets hépatotoxiques liés à sa consommation excessive.

Le rooibos peut aussi contenir des alcaloïdes pyrrolizidiniques, issus de mauvaises herbes issues de la récolte, potentiellement nocifs pour le foie, mais les échantillons testés dans le cadre d’une étude menée en Suisse sont généralement bien en dessous des limites légales de concentration.

Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments, un adulte pesant 60 kg peut consommer jusqu’à neuf tasses de rooibos par jour, même avec la plus haute concentration d’alcaloïdes pyrrolizidiniques (77 microgrammes par kilo), sans risque pour la santé.

Au total, 4 risques principaux du rooibos ont été signalés.

Comment inclure le thé rooibos dans son régime alimentaire ?

Grâce à sa teneur nulle en caféine, il peut être consommé à tout moment de la journée, ce qui permet de maximiser les bienfaits du rooibos en le consommant régulièrement et dès le petit-déjeuner.

Si vous souhaitez réduire votre consommation de caféine, remplacer votre caféine habituelle par une tasse de rooibos peut vous aider à atteindre votre objectif.

En effet, si vous le laissez infuser longtemps, sa saveur corsée en fait un substitut de caféine particulièrement satisfaisant.

raisons de boire du rooibos

Bibliographie

1- Krafczyk N, Woyand F, Glomb MA. Structure-antioxidant relationship of flavonoids from fermented rooibos. Mol Nutr Food Res. 2009 May;53(5):635-42. doi: 10.1002/mnfr.200800117. PMID: 19156714. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19156714/

2- Ku SK, Kwak S, Kim Y, Bae JS. Aspalathin and Nothofagin from Rooibos (Aspalathus linearis) inhibits high glucose-induced inflammation in vitro and in vivo. Inflammation. 2015 Feb;38(1):445-55. doi: 10.1007/s10753-014-0049-1. PMID: 25338943. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25338943/

3- Pham-Huy LA, He H, Pham-Huy C. Free radicals, antioxidants in disease and health. Int J Biomed Sci. 2008 Jun;4(2):89-96. PMID: 23675073; PMCID: PMC3614697. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3614697/

4- Unfermented and fermented rooibos teas (Aspalathus linearis) increase plasma total antioxidant capacity in healthy humans. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0308814610005923

5- Hertog MG, Feskens EJ, Hollman PC, Katan MB, Kromhout D. Dietary antioxidant flavonoids and risk of coronary heart disease: the Zutphen Elderly Study. Lancet. 1993 Oct 23;342(8878):1007-11. doi: 10.1016/0140-6736(93)92876-u. PMID: 8105262. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8105262/

6- Khan AU, Gilani AH. Selective bronchodilatory effect of Rooibos tea (Aspalathus linearis) and its flavonoid, chrysoeriol. Eur J Nutr. 2006 Dec;45(8):463-9. doi: 10.1007/s00394-006-0620-0. Epub 2006 Nov 1. PMID: 17080260. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17080260/

7- Persson IA, Persson K, Hägg S, Andersson RG. Effects of green tea, black tea and Rooibos tea on angiotensin-converting enzyme and nitric oxide in healthy volunteers. Public Health Nutr. 2010 May;13(5):730-7. doi: 10.1017/S1368980010000170. Epub 2010 Feb 10. PMID: 20144258. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20144258/

8- Marnewick JL, Rautenbach F, Venter I, Neethling H, Blackhurst DM, Wolmarans P, Macharia M. Effects of rooibos (Aspalathus linearis) on oxidative stress and biochemical parameters in adults at risk for cardiovascular disease. J Ethnopharmacol. 2011 Jan 7;133(1):46-52. doi: 10.1016/j.jep.2010.08.061. Epub 2010 Sep 15. PMID: 20833235. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20833235/

9- Lee LT, Huang YT, Hwang JJ, Lee PP, Ke FC, Nair MP, Kanadaswam C, Lee MT. Blockade of the epidermal growth factor receptor tyrosine kinase activity by quercetin and luteolin leads to growth inhibition and apoptosis of pancreatic tumor cells. Anticancer Res. 2002 May-Jun;22(3):1615-27. PMID: 12168845. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12168845/

10- Mouria M, Gukovskaya AS, Jung Y, Buechler P, Hines OJ, Reber HA, Pandol SJ. Food-derived polyphenols inhibit pancreatic cancer growth through mitochondrial cytochrome C release and apoptosis. Int J Cancer. 2002 Apr 10;98(5):761-9. doi: 10.1002/ijc.10202. PMID: 11920648. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11920648/

11- Son MJ, Minakawa M, Miura Y, Yagasaki K. Aspalathin improves hyperglycemia and glucose intolerance in obese diabetic ob/ob mice. Eur J Nutr. 2013 Sep;52(6):1607-19. doi: 10.1007/s00394-012-0466-6. Epub 2012 Dec 13. PMID: 23238530. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23238530/

12- Khan AU, Gilani AH. Selective bronchodilatory effect of Rooibos tea (Aspalathus linearis) and its flavonoid, chrysoeriol. Eur J Nutr. 2006 Dec;45(8):463-9. doi: 10.1007/s00394-006-0620-0. Epub 2006 Nov 1. PMID: 17080260. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17080260/

Pour aller plus loin

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Quelles tisanes pour la ménopause selon la science ?

Selon les chiffres de l'INSERM, au moment de la ménopause, 80% des femmes ressentent au moins un autre symptôme en plus de l'arrêt des règles. Environ 25% sont affectées par des troubles qui impactent leur qualité de vie. Les symptômes les plus courants de la...

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Avoir des courbatures après une activité physique est le signe que les muscles ont bien travaillé. Mais le revers de la médaille, c'est que l'on ressent des douleurs et une raideur caractéristiques. Les courbatures réduisent la vitesse de contraction des muscles de 5...

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Selon l'INSERM, le nombre de cas d'infections urinaires a été estimé à 3200 pour 100 000 femmes en France. On dénombrait 625.000 cas d'infections urinaires en France par an en 2009. Les bactéries sont à l'origine d'environ 95 % des infections urinaires. Les...

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Une fatigue généralisée, de la fièvre, des courbatures et douleurs musculaires, le nez qui coule et une toux sont souvent les premiers signes d'une grippe (1). ⚠️ L'état grippal survient généralement lors d'une infection virale, telle que la grippe. Il peut également...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.