Les 20 effets surprenants du thé sur votre corps

30 Sep 2023 | Encyclopédie du thé

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il se passait dans votre corps quand vous buvez une gorgée de thé vert ou noir ? Nous avons retracé ce périple de votre bouche jusqu’à son élimination en passant par ses effets sur votre digestion, votre respiration, votre niveau d’énergie corporelle… Attachez votre ceinture, agrippez-vous à votre théière et en voiture Simone !

Ce qui se passe dans votre bouche – 30 secondes

Quand le thé entre en contact avec votre bouche, une danse chimique commence façon rock n’roll !

Les polyphénols et les catéchines, deux types de composés phénoliques présents en grande quantité dans le thé, sont les premiers à entrer en scène. Leurs propriétés antioxydantes et antimicrobiennes sont largement documentés.

L’arrivée de la première gorgée de thé (et même rien que sa vue et son odeur) provoquent la salivation ce qui modifie le processus de digestion des glucides plus tard dans le système digestif.

Votre bouche contient aussi un foultitude de bactéries. Certaines sont bénéfiques, d’autres moins. Les catéchines et polyphénols du thé commencent à tuer les mauvaises bactéries pathogènes présentes dans la bouche, telles que celles responsables de la formation de la plaque dentaire et des caries.

Et oui : les polyphénols du thé peuvent inhiber l’adhésion des bactéries à la surface des dents, ce qui réduit la formation de la plaque dentaire. Le thé vert peut augmenter aussi légèrement le pH de la bouche, ce qui réduit le risque de caries.

Ce qui se passe dans votre estomac – 5 à 20 minutes

Dans l’estomac, il y a des milliers de réactions chimiques, un vrai feu d’ar-thé-fice (hu hu).

Les composés du thé, en particulier les tanins, réagissent avec les sucs gastriques. Ceci a pour effet de modifier le processus de digestion de façon bénéfique.

Les catéchines du thé inhibent l’action de certaines enzymes digestives, comme l’amylase et la glucosidase, ce qui réduit l’absorption des glucides dans le sang. Résultat : le taux de sucre dans le sang augmente moins vite.

Le thé en arrivant dans l’estomac stimule aussi la sécrétion des sucs gastriques ce qui facilite la digestion. Mais cela peut aussi provoquer quelques problèmes d’acidité donc méfiance, il peut y avoir baleine sous gravillon.

La caféine du thé réagit avec les lipides des aliments comme l’huile d’olive, les noix ou le saumon. Cette réaction biochimique peut accélérer ou ralentir la vitesse à laquelle la caféine est métabolisée selon les personnes.

Si vous buvez du lait en même temps, les protéines dans le lait vont se lier aux polyphénols, ce qui réduit – potentiellement – leurs effets antioxydants.

Ce qui se passe dans vos intestins – 30 à 120 minutes

Les catéchines et les polyphénols du thé entrent en contact avec la paroi de l’estomac, tapissée de cellules appelées entérocytes, qui facilitent leur transfert dans la circulation sanguine. Ces antioxydants peuvent aider à soulager des symptômes d’une inflammation de l’intestin. La caféine est également absorbée dans l’intestin grêle.

Les composés du thé non absorbés interagissent avec le microbiote intestinal, ces micro-organismes qui vivent dans nos intestins. La plupart de cette interaction a lieu dans le gros intestin mais les composés du thé peuvent déjà commencer à exercer des effets prébiotiques dans l’intestin grêle, favorisant la croissance de bactéries bénéfiques.

Ce qui se passe dans votre foie – 45 à 180 minutes

Après avoir été absorbées dans l’intestin grêle, les molécules du thé atteignent le foie via la veine porte. Le foie est le laboratoire chimique de l’organisme. Il est capable de transformer une multitude de substances. Les enzymes hépatiques, notamment les cytochromes P450, vont métaboliser les composants du thé.

La caféine est l’une des molécules les plus activement métabolisées dans le foie. Elle est principalement décomposée en trois métabolites : la paraxanthine, la théobromine et la théophylline.

La paraxanthine aide à augmenter la lipolyse, ce qui libère davantage d’acides gras dans la circulation sanguine. Résultat : le niveau d’énergie et l’endurance augmentent.

La théobromine a un effet diurétique et vasodilatateur. Elle peut également détendre les muscles lisses des bronches, améliorant ainsi la respiration.

La théophylline va aider à ouvrir les voies respiratoires.

Ce qui se passe dans votre sang – 60 à 180 minutes

Une fois métabolisées par le foie, les catéchines entrent dans la circulation sanguine et sont transportées vers divers tissus et organes. Cela va dilater les vaisseaux sanguins et donc aider à abaisser la pression artérielle et améliorer l’oxygénation des tissus.

Les polyphénols qui circulent aussi dans la circulation sanguine vont capturer et neutraliser les radicaux libres qui, en excès, peuvent causer du stress oxydatif et endommager les cellules, les protéines et l’ADN.

Ce qui se passe au niveau de votre cerveau et de vos nerfs – 15 à 45 minutes

La caféine est transportée vers le cerveau. Elle y traverse la barrière hémato-encéphalique.
Elle y joue le rôle d’antagoniste des récepteurs de l’adénosine.

En termes simples, l’adénosine est une molécule qui encourage la relaxation et le sommeil en se liant à ses récepteurs spécifiques. La caféine « bloque » ces récepteurs, empêchant l’adénosine d’y accéder, ce qui conduit à une augmentation de la vigilance, de la concentration et de la mémoire.

Ce qui se passe au niveau de vos reins – 60 à 90 minutes

Une fois que les composés du thé sont métabolisés par le foie, ils se retrouvent dans la circulation sanguine, d’où ils sont acheminés vers les reins.

Les reins agissent comme une station d’épuration. Ils filtrent le sang pour éliminer les substances indésirables, y compris les métabolites tels que ceux issus de la caféine, des catéchines et des polyphénols.

Les métabolites sont dilués dans l’urine et sont ensuite éliminés du corps. La couleur et l’odeur de l’urine peut changer en fonction du type de thé consommé. Par exemple, un thé riche en polyphénols pourrait donner à l’urine une couleur plus foncée que la normale.

Étape finale : l’élimination – 3 à 8 heures

Bien que de nombreux composants du thé soient absorbés et métabolisés, certains éléments ne le sont pas et continuent leur chemin vers le gros intestin. Les fibres, tanins et divers composants minéraux qui n’ont pas été digérés ou absorbés sont évacuées dans les selles.

Les fibres, présentes en petite quantité dans les petits bouts de feuilles, vont se charger en gras pour faciliter le transit intestinal.

Tout le processus résumé en une image

schéma des réactions biochimiques après avoir bu du thé

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Thé noir ou thé vert : quelles différences, quels avantages ?

Thé noir ou thé vert : quelles différences, quels avantages ?

Contrairement à ce que l’Occident a longtemps crû, le thé noir n’est pas issu d’un autre type de théier qu’un thé vert. Les mêmes feuilles d’un même théier peuvent très bien servir à produire du thé noir ou du thé vert. Quelle est la différence entre un thé vert et un...

Quels sont les meilleurs thés du monde ?

Quels sont les meilleurs thés du monde ?

Le thé de grande qualité est principalement produit au Japon, en Chine (surtout dans le Yunnan), en Inde (surtout à Darjeeling), au Sri Lanka et à Taiwan. Ces pays ont un savoir-faire ancestral et des conditions de récolte exceptionnelles. Pourquoi certains thés sont...

La bible du théier : le guide ultime pour les amateurs de thé

La bible du théier : le guide ultime pour les amateurs de thé

Du bourgeon à la tasse, nous vous expliquons comment les théiers sont cultivés et récoltés. Découvrez les conditions idéales pour obtenir un thé succulent. Qu'est-ce qu'un théier ? Le théier est l'arbre qui produit les feuilles qui permettent d'élaborer le thé vert,...

5 bienfaits du thé vert à la menthe selon la science

5 bienfaits du thé vert à la menthe selon la science

Le thé vert à la menthe est un produit identitaire de l’Afrique du Nord, symbole de convivialité, de partage et d’hospitalité. Il est devenu un des thés les plus connus au même titre qu’un Earl Grey par exemple. Les bienfaits du thé vert à la menthe sont largement...

Thé Orange Pekoe : 3 secrets à connaitre pour mieux choisir

Thé Orange Pekoe : 3 secrets à connaitre pour mieux choisir

Le thé Orange Pekoe est une star de l'univers du thé. On en trouve même au rayon "thé" des supermarchés au côté du Darjeeling et du Ceylan. C'est un best-seller et pourtant c'est un thé méconnu ou mal interprété. Nous vous expliquons ce qu'il faut savoir pour bien...

Guide du thé bleu oolong : bienfaits, préparation et fabrication

Guide du thé bleu oolong : bienfaits, préparation et fabrication

Le thé et ses couleurs. Il y a de quoi y perdre son latin. Autant le thé vert ou le thé noir sont faciles à identifier, autant la mention du "thé bleu", de thé jaune ou du thé blanc à de quoi faire soulever un sourcil. Et pour cause : même en les regardant de très...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.