Tous les secrets du thé genmaicha en 10 questions

par | 18 Juin 2021 | Thés du Japon

genmaicha

Le genmaicha est un produit un peu à part dans l’univers des thés du Japon. C’est le seul thé nippon qui soit mélangé à un ingrédient supplémentaire, à savoir du riz soufflé. Le résultat est un thé vert moins cher, au goût onctueux, sans aucune astringence et moins riche en caféine.

Qu’est-ce que le genmaicha ?

Genmaicha signifie en japonais « thé au riz brun ». C’est un thé vert japonais additionné de grains de riz torréfiés, grillés et soufflés.

Ces grains de riz peuvent éclater sous l’effet de la chaleur lors de leur torréfaction. Ils ressemblent alors à du pop corn. Raison pour laquelle ce thé est parfois appelé « thé pop corn ».

Comment a-t-il été inventé ?

Le genmaicha est à l’origine le thé du pauvre. On utilisait du thé de moindre qualité, souvent issu de feuilles abîmées ou de récoltes tardives auxquels on ajoutait du riz grillé pour en adoucir le goût et en réduire le prix.

Mais attention, il existe aujourd’hui des genmaichas de bonne qualité réalisés avec de vraies feuilles de thé vert sencha et des variétés différentes de riz pour en varier les nuances gustatives.

Il est courant d’assimiler ce thé vert au riz à un « demono » c’est-à-dire un thé de seconde catégorie issu de chutes. Pourtant, il en existe de très bonne qualité et riche en saveurs très agréables et surprenantes.

Comment le genmaicha est-il fabriqué ?

Le genmaicha est produit à partir de feuilles de thé préparées à la manière d’un sencha, c’est à dire étuvées à la vapeur et délicatement roulées en forme de petites brindilles ou avec du bancha c’est à dire une feuille de thé moins jeune et légèrement aplatie.

La récolte des feuilles de thé à lieu en mai. Au terme d’un processus qui prend environ 9 heures (séchage, roulage, malaxage…) on ajoute les grains de riz grillés selon une proportion propre à chaque producteur.

Le genmaicha peut aussi être mélangé à du matcha c’est à dire un thé vert en poudre. Il se nomme alors « matcha-iri genmaicha ». Le matcha-iri genmaicha offre un goût plus puissant et plus tonique, il contient aussi plus de caféine.

On fabrique aussi une version mélangée à du kukicha, c’est à dire un thé fabriqué à partir de tiges de théiers ce qui permet d’obtenir une boisson tonique et très gouleyante. Il existe également des variantes additionnés de hojicha c’est-à-dire des feuilles torréfiées de couleur brune pour un goût plus profond.

Les meilleurs thés au riz soufflé sont issus de la région de Honyama (préfecture de Shizuoka) et de Kagoshima. Ils sont souvent élaborés avec le cultivar Yabukita ou la variété zairai (théiers issus de la reproduction par graine et non d’hybridations).

Le riz quant à lui provient d’origines variées, citons notamment la variété de riz « Kirara », originaire de Hokkaidô ou les variétés cultivées à Niigata ou Akita.

Quel est le goût d’un bon genmaicha ?

Ce thé a une teinte jaune clair. Son goût est doux. Il évoque l’herbe fraîche propre au thé vert du Japon enrichi par la saveur de noisette légèrement sucrée du riz soufflé. On parle de saveurs empyreumatiques.

Les saveurs empyreumatiques font référence aux arômes et aux goûts qui rappellent la torréfaction, le grillé ou le fumé. Ce caractère gustatif ajoute une dimension supplémentaire au profil de saveur du Genmaicha, le rendant à la fois riche et complexe. Ce goût distinctif contraste agréablement avec la fraîcheur et la légère astringence du thé vert, créant ainsi un équilibre de saveurs qui est à la fois rafraîchissant et satisfaisant.

➤ Si le sujet de la dégustation du thé vous intéresse, nous avons une fiche de dégustation à télécharger et à imprimer ici.

Un bon genmaicha se repère à l’oeil. Il ne doit pas se présenter sous forme de poudre mais de feuilles entières parsemées de grains de riz grillés. Les feuilles doivent être d’un beau vert émeraude pour un thé à base de sencha ou d’un vert plus proche de l’herbe pour un thé à base de bancha.

L’infusion ne doit pas être trouble ou très légèrement.

Que contient un genmaicha ?

Antioxydants et EGCG

Tout comme le matcha et tous les thés verts, le Genmaicha contient l’antioxydant EGCG, un polyphénol très étudié pour ses propriétés bénéfiques pour la santé. Il est en effet capable de limiter l’inflammation et les dommages causés par les radicaux libres, pouvant ainsi endommager les cellules du corps.

Teneur en caféine

Une tasse de Genmaicha contient environ 10 à 15 mg de caféine, contre 30 mg pour un thé vert classique. Cette teneur en caféine plus faible est due au mélange avec du riz grillé.

➤ Pour en savoir plus sur la différence entre théine, caféine nous avons un article ici

Nutriments et calories

La table CIQUAL officielle des aliments ne répertorie pas ce thé très spécial. Aussi, il n’est pas possible de donner avec précision le nombre de calories contenus dans une tasse de genmaicha.

On peut toutefois estimer que cette boisson est très faible en calories car le thé vert infusé contient 0 calories. Par ailleurs, 1 g de riz contient 1 calorie et encore, le riz ici n’est pas consommé mais juste infusé.

Comme tous les thés verts, il contient également de nombreux nutriments tels que la théanine, des catéchines, des polyphénols, de la vitamine C, de la vitamine B, de l’acide folique et de la chlorophylle.

Quels sont ses bienfaits pour la santé ?

Il n’y a pas d’études portant sur les effets du thé Genmaicha sur la santé. Il est donc impossible d’affirmer qu’il possède des vertus spécifiques.

Toutefois, il s’agit avant tout d’un thé vert du Japon, il offre donc de nombreux bienfaits propres au thé vert en général.

Des études suggèrent que la consommation de thé vert pourrait aider à réduire le risque de développer certaines maladies chroniques. Cependant, la plupart de ces études ne font pas le distinguo entre les thés verts sencha et bancha.

Une unique étude a fait cette distinction. Elle montre que boire du thé sencha pourrait offrir une meilleure protection contre certains types de cancer que les thés bancha et genmaicha.

⚠️ Le thé au riz soufflé du Japon contient moins de feuilles de thé vert par portion que le thé vert traditionnel, car il est mélangé avec du riz brun grillé. Pour ces raisons, il pourrait donc avoir un impact différent sur la santé par rapport à d’autres types de thés verts courant que sont le sencha et le matcha.

➤ Vous pouvez retrouver une liste complète des propriétés du thé vert ici avec les études scientifiques qui en attestent.

Comment préparer un genmaicha ?

  1. Commencez par faire bouillir 180 ml d’eau.
  2. Versez d’abord l’eau chaude dans une théière ou un kyusu afin d’en faire baisser la température à 85°C.
  3. Comptez 5 gr de genmaicha pour 180 ml d’eau.
  4. Ajoutez le thé dans un filtre à thé et placez l’ensemble directement dedans.
  5. Laissez infuser pendant 1 à 2 minutes.

Une fois la première infusions effectuée et dégustée, vous pouvez procéder à une seconde infusion plus longue d’environ 2 à 3 minutes.

Vous pouvez aussi déguster ce thé vert au riz sous forme de boisson glacée. Pour cela, faites-en infuser 20 gr  dans un litre d’eau pendant une nuit au réfrigérateur.

➤ Voir nos meilleures astuces pour préparer du thé glacé.

Quelques cocktails à base de genmaicha

Cocktail sans alcool genmaicha fizz

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe de genmaicha
  • 200 ml d’eau chaude
  • 1 cuillère à soupe de miel ou de sirop d’érable
  • Jus d’un demi-citron
  • Quelques feuilles de menthe
  • Glaçons
  • 200 ml d’eau gazeuse

Préparation :

  1. Faites infuser le thé Genmaicha dans 200 ml d’eau chaude pendant 3 à 5 minutes.
  2. Retirez les feuilles et laissez le thé refroidir à température ambiante.
  3. Une fois le thé refroidi, ajoutez le miel ou le sirop d’érable et le jus de citron. Mélangez bien.
  4. Ajoutez quelques feuilles de menthe et utilisez un pilon pour les écraser légèrement, de manière à libérer leur arôme.
  5. Remplissez un grand verre de glaçons.
  6. Versez le mélange de thé sur les glaçons.
  7. Complétez avec de l’eau gazeuse et remuez doucement.
  8. Servez immédiatement, garni d’une rondelle de citron et d’une feuille de menthe pour la touche finale.

Le Japanese Old Fashion (avec alcool)

Quelques préparations pour les amateurs de mixologie à consommer avec modération.

  1. Rafraichir un verre de type old fashion.
  2. Piler avec un petit mortier deux graines de sansho (poivre japonais)
  3. Ajouter dans le mortier une mesure de cognac et laisser infuser 3 à 5 min pour l’aromatiser. Filtrer le mélange dans le verre
  4. Ajouter 1,5 cl de thé genmaicha
  5. Ajouter des glaçons puis mélanger le cocktail pour le diluer légèrement.
  6. Ajouter le zeste d’un pamplemousse autour du verre.

Le cocktail genmaicha à la bière sans alcool

Très simple à préparer ! Il suffit de mélanger 25 cl de bière blonde ou blanche sans alcool à 25 cl de genmaicha infusé glacé. Notez que cette recette fonctionne aussi avec un sencha du Japon un kukicha si vous aimez varier les expériences gustatives !

Quelques idées d’associations avec des plats

Vous pouvez déguster votre genmaicha avec des sushis. C’est un accord parfait. Les notes iodées et végétales du thé se marient très bien aux poissons et fruits de mer en règle générale.

Vous pouvez aussi le déguster avec un risoto de poisson ou de fruits de mer. Les notes de céréale grillée du thé chaud complètent merveilleusement le riz al dente et les notes marines du plat.

Vous pouvez aussi réaliser une association avec du chocolat blanc. Le thé vert en général a tendance à « nettoyer » les papilles et il fonctionne très bien avec un aliment capiteux tel que le chocolat blanc.

Enfin, n’hésitez pas à faire des associations avec des pâtisseries japonaises comme par exemple le Kusamochi ou les mochis en général.

Références

1- Makiuchi T, Sobue T, Kitamura T, Ishihara J, Sawada N, Iwasaki M, Sasazuki S, Yamaji T, Shimazu T, Tsugane S. Association between green tea/coffee consumption and biliary tract cancer: A population-based cohort study in Japan. Cancer Sci. 2016 Jan;107(1):76-83. doi: 10.1111/cas.12843. PMID: 26530716; PMCID: PMC4724819.

Vous avez une question ou une remarque à propos de cet article ? Dites le-nous ci-dessous.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thé noir baies

GRATUIT
Recevez l’ebook « Forme et Bien-être grâce au thé »

Guillaume Devaux

A propos de l'auteur

Guillaume Devaux est le fondateur du Paradis du Thé et formateur au Conservatoire National des Arts et Métiers. Il est par ailleurs rédacteur spécialisé dans le domaine de la santé et du développement personnel depuis plus de 20 ans. Il collabore régulièrement avec des médecins, kinésithérapeutes et hypnothérapeutes pour développer une vision globale du bien-être.

Derniers articles