Comment (bien) préparer un rooibos ?

11 Oct 2018

Comme pour le thé avec lequel il partage la particularité d’être une infusion de feuilles, le rooibos requiert quelques règles de base afin d’en extraire le maximum. Pour bien préparer un rooibos, il faut respecter les paramètres essentiels que sont : la quantité de rooibos, la quantité d’eau, sa température et sa qualité.

Guide de préparation du rooibos

1- Choisir un bon rooibos de qualité

Vous devez d’abord un choisir un bon rooibos de qualité ce qui est la base. Achetez de préférence du rooibos en vrac qui aura subit moins de manipulations que du rooibos en sachet individuels. L’aspect écologique n’est pas à négliger non plus, le rooibos en vrac étant vendu sans emballage papier et/ou plastique superfétatoire.

2- Choisir une eau au Ph neutre pas trop calcaire

Choisissez ensuite votre eau avec attention. Ne prenez pas d’eau minérale, souvent au goût trop prononcé en raison de la présence de minéraux justement et qui pourrait interférer avec le goût originel du rooibos. Préférez l’eau de source en bouteille (l’eau de source ruisselle à flanc de montagne et est donc moins riche en minéraux) qui sera pure.

On peut tout à fait opter pour de l’eau du robinet que l’on prendra soin de dé-chlorer pendant 24 heures en la laissant simplement reposer à l’air libre dans une carafe (le chlore se dissout au contact de l’air). Vous pouvez enfin utiliser une carafe filtrante de type Brita pour épurer encore plus votre eau du robinet.

3- Faire chauffer l’eau à 90°C

Faites chauffer l’eau à 90°C. Plus chaude, elle brulerait le rooibos en cuirait certains de ses composés. Plus froide, elle n’exprimerait pas tout le potentiel des feuilles.

Vous pouvez utiliser une bouilloire avec thermostat ou tout simplement faire bouillir votre eau (à 100°C donc) puis en verser un petit fond dans votre tasse afin de la réchauffer puis enfin verser votre eau dans la tasse ce qui aura pour effet de lui faire perdre 10°C. (Si vous ne préchauffez pas votre tasse avec un peu d’eau chaude, celle ci refroidirait l’eau de plus de 10°C, généralement entre 15°C et 17°C selon la température extérieure bien entendu et la pression atmosphérique).

4- Faire infuser au moins 5 minutes, idéalement 10 minutes

Il ne vous reste plus qu’à faire infuser votre rooibos dans l’eau chaude. La durée idéale est entre 5 et 10 minutes. C’est selon les goûts, selon que vous l’aimez plus ou moins fort.

Comptez 15 gr de rooibos par litre d’eau donc environ 3 gr pour un mug de 200 ml soit l’équivalent d’une petite cuillère bien pleine. La durée d’infusion peut être légèrement moins longue dans le cas d’un rooibos vert.

➤ Durées d’infusion pour préparer un rooibos :

  • Rooibos Vert Nature : 90°c pendant  5-8 min
  • Rooibos Rouge Nature : 90°c pendant 5-10 min
  • Rooibos Aromatisé : 90°c pendant 5 min
  • Rooibos glacé : 8 heures dans une eau à température ambiante au réfrigérateur

De quels accessoires ai-je besoin pour préparer un rooibos ?

Le choix du filtre ou de la boule pour faire infuser son rooibos est capital. Si les trous sont trop gros, des petits grains de rooibos seront libérés (délivrés) dans l’infusion, c’est désagréable et hors de question !

Optez-donc de préférence pour un filtre en métal inox aux maille fines. Une petit passoire de cuisine fait aussi très bien l’affaire ou une filtre en papier jetable.

Vous pouvez boire votre rooibos dans une tasse ou un mug.

Faut-il ajouter autre chose dans son rooibos ?

Les anglais le boivent avec sucre et nuage de lait façon British. En France, nous préférons le boire nature pour apprécier son goût de noisette mais il serait tout à fait acceptable de varier les plaisirs en y ajoutant un nuage de lait, un nuage de l’ait d’amande ou de coco, un peu de miel…

Toutes les fantaisies sont possibles. Vous pouvez également boire votre rooibos chaud ou froid en été pour se désaltérer, accompagné d’une tranche d’orange ou de citron.

Faut-il le sucrer ? Les puriste dirons que non. Je le préfère ainsi. Pour rappel, un bon rooibos n’est pas du tout amer, mais au contraire très doux donc il n’a nul besoin d’y ajouter un quelconque édulcorant qui en modifierait le goût subtil naturel.

Pour accompagner votre rooibos, vous pouvez opter pour quelques biscuits au gingembre ou à la noix de coco. Avec une petit tartelette au citron c’est un régal puisque la douceur du rooibos vient équilibrer l’acidité du citron.

Pour aller plus loin

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Quelles tisanes pour soulager les courbatures ?

Avoir des courbatures après une activité physique est le signe que les muscles ont bien travaillé. Mais le revers de la médaille, c'est que l'on ressent des douleurs et une raideur caractéristiques. Les courbatures réduisent la vitesse de contraction des muscles de 5...

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Infection urinaire : quels thés et tisanes sont efficaces ?

Selon l'INSERM, le nombre de cas d'infections urinaires a été estimé à 3200 pour 100 000 femmes en France. On dénombrait 625.000 cas d'infections urinaires en France par an en 2009. Les bactéries sont à l'origine d'environ 95 % des infections urinaires. Les...

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Quelle tisane pour soulager une grippe ?

Une fatigue généralisée, de la fièvre, des courbatures et douleurs musculaires, le nez qui coule et une toux sont souvent les premiers signes d'une grippe (1). ⚠️ L'état grippal survient généralement lors d'une infection virale, telle que la grippe. Il peut également...

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.